Mort subite après crise d’épilepsie

La mort subite inexpliquée dans l’épilepsie (SUDEP) est exceptionnelle.
L’étude mondiale MORTEMUS a étudié les arrêts survenus en milieu hospitalier.

Elle confirme que la mort subite est en rapport avec des troubles graves et précoces des fonctions respiratoires et cardiaques d’origine centrale. (Respiration rapide de 18 à 50)
Elle survient lors d’une crise d’épilepsie avec décès immédiat (dans les 3 mn) ou après une brève reprise des fonctions suivie d’un arrêt (apnée terminale observée jusqu’à 11 mn).

Même s’il s’agit d’une complication rarissime, il est vivement recommandé de renforcer la surveillance pendant la crise et après.

Ryvlin P, Nashef L, Lhatoo SD, et al. Incidence and mechanisms of cardiorespiratory arrests in epilepsy monitoring units (MORTEMUS): a retrospective study. Lancet Neurol. 2013;12:966-77.

À propos de admin

Médecin anesthésiste-réanimateur, CH Montfermeil,93. Ancien directeur médical de l'institut de formation ambulancier de l'Est parisien, 93330 Neuilly/M
Ce contenu a été publié dans Module 1, Module 2, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>