precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Ergonomie

contentionLimitation des mouvements

La contention d'un patient est un dernier recours chez un patient agité ou désorienté. Il faut éviter d'étirer les membres, de faire garrot.
Le bracelet avec nom et date de naissance permet dans certaines circonstances (Alzheimer) d'éviter des erreurs d'identification.
Afin d'éviter le rapt de nouveau né en maternité, le bracelet électronique peut être une solution.


 

Non circulation du patient

Le malade comme tout citoyen est libre de circuler.
La première chose est de respecter le règlement intérieur de l'établissement.
Ce n'est pas une contrainte, mais une discipline de respect des règles sociales de bien vivre.
Néanmoins dans quelques cas, un malade soigné peut être contraint dans sa liberté.

Circonstances

◁ Revoir cours maladies psychiatriques (M2)

◁ Revoir cours isolement infection (M3)

Contention du malade

Elle doit être exceptionnelle.

La loi

La loi de 1990 précise les règles d'hospitalisation d'office en hôpital psychiatrique.
En dehors de ce cas précis, le malade est libre de se faire hospitaliser ou non et d'accepter les soins.

Préalable

L'agitation ne se soigne pas par la contention.
Le dialogue est indispensable.
Parfois l'utilisation de médicaments sédatifs sera un complément.
Ce n'est que dans des cas exceptionnels qu'il faudra limiter au minimum les mouvements.

Il se fait uniquement dans l'intérêt du malade notamment pour éviter les blessures.
En secondaire : prescription médicale écrite de la contention obligatoire

Technique de contention

attachesSi la situation devient dangereuse, l’intervention n’est possible qu’en nombre suffisant, car l’agitation du malade va s’aggraver.
Il faudra alors se résoudre à la contention.
Elle est possible mais uniquement en cas de nécessité absolue et en référer au plus vite au 15 (article 122.7 du code pénal)
"N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s'il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace."

Seule, la bonne décision est difficile à prendre : bien appliquée selon l'article 122.7, il vous délivre de toute sanction pénale mais si la contention entraîne des complications (paralysie, fracture), le patient ou/et sa famille peuvent vous attaquer en dommages et intérêts (responsabilité civile).
D'un autre côté en cas d'abstention vous pouvez être poursuivi (responsabilité pénale) pour non assistance à personne en danger (art 223.6) ou mise en danger d'autrui (art 223.1). En conclusion, vous vous trouvez devant une situation complexe , le mieux est de la partager.

En secondaire : prescription médicale écrite de la contention obligatoire

Le matériel doit être adapté avec des liens larges
Surtout pas de garrot et risque de compressions vasculaires et nerveuses (chevilles et poignets)

Quelques précautions sont nécessaires :
- vider ses poches (couteau, briquet)
- urinal à disposition

La surveillance visuelle est permanente :
- on expliquera au patient la raison
- pas de cravates, foulards, bijoux où le patient pourrait s'agripper
- attention aux crachats et coup de pied possibles
- limiter le risque d'étirement : attaches au brancard de longueur suffisante
- attention aux frottements : pansements entre le collier et la peau par ex.
- vérifier l'absence d'étranglement
- pas de gêne à la respiration : bonne amplitude respiratoire
- pas de garrots : extrémités chaudes et roses

Le malade risque par des mouvements de friction d'abimer très rapidement la peau et la traction sur ces colliers des membres peut être à l'origine de l'étirement des nerfs avec risque de paralysies définitives.

La meilleure technique pour le transport est d'enrouler le corps dans un vêtement prévu à cet effet (ancienne camisole de force).

En cas de limitation des mouvements, il faut alerter le centre 15 pour avoir des directives pour la suite.

Eviter l'arrachage de tuyaux

Parfois chez les personnes âgées ou démentes (Maladie d' Alzheimer), il faut éviter que le patient inconsciemment essaye d'arracher un tuyau: sonde gastrique, urinaire ou une perfusion. La solution n'est pas d'attacher les poignets mais de rendre les mains impossibles à utiliser.
On confectionne ainsi des super moufles.


Bracelet

Bracelet d'identification

braceletCertaines circonstances nécessitent la pose d'un bracelet d'identification au poignet
- personne démente
- nouveau né
- comateux
- opéré

Bracelet émetteur

bracelet electroniqueUn dispositif évite au patient de sortir d'un périmètre défini.
Il est de plus en plus utilisé dans les services de maternité afin d'éviter le kidnapping de nouveaux nés

▷ Vidéo bracelet maternité (France TVinfo)

Résumé

 

Points clefs

  • Dialogue
  • Pas d'étirement des membres
  • Pas de blessure aux poignets
  • Toujours informer le centre 15

Conseil

 


△ Retour début page Suite révisions ▷
◁ Retour choix module 4  
   

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim