precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Ergonomie

communiquerConfort

Communiquer par la parole, le regard, les mains est important pour établir un climat de confiance et de confort pendant le transport.
Le patient a des besoins : respirer, boire, éliminer, se vêtir, être propre...


 

Communiquer

communiquerCe dialogue ne se résume pas à un seul bonjour.
Il faut instaurer un climat de confiance.
La première prise de contact ne doit pas être un bilan technique froid qui consiste à faire uniquement une check-list : pouls, tension…

On observera le comportement du sujet et surtout notera ce qu'il exprime :
- ses craintes,
- ses angoisses,
- ses douleurs

Connaître les besoins du malade

Les soignants ont appris à organiser leur travail et la hiérarchie des soins en fonction des grands besoins fondamentaux du malade

◁ Revoir cours besoins (M2)

Il faut ensuite répondre pendant le transport à ces besoins.

positionBesoin de respirer

Il sera installé demi assis (sauf contre indications), vêtéments lâches.
Souvent angoissé, il faudra le faire respirer avec calme
Sous prescription médicale, un apport en oxygène sera parfois nécessaire, mais le masque peut être mal ressenti.

Besoin de boire et manger

Sauf urgence et intervention chirurgicale dans les 6 heures, le patient peut boire pendant le transport surtout si le trajet est long.
Cela évitera la déshydratation.
(Savoir +: La règle des 6 heures pour l'eau est réduite par beaucoup d'anesthésistes à 2 heures, voire moins).
Certains ont le mal des transports avec risque de vomissements (prévoir sac ou "haricot").

Besoin d'éliminer

Voir plus bas

Besoin de se mouvoir

matelasSi le transport secondaire est long, il faut prévoir des arrêts.
Il faut changer le patient toujours alité de côté pour prévenir les escarres.

Besoin de se vêtir

Le patient doit être correctement vêtu pour respecter sa pudeur.
Il ne faut pas voir un patient debout accompagné avec une blouse ouverte dans le dos et une sonde urinaire qui pend !

Besoin de maintenir sa température

couverture survieLe patient a souvent froid et l'ambulancier chaud. Il faut donc respecter les souhaits du malade avec des vêtements adaptés et une cellule sanitaire correctement chauffé.
En période de canicule, le véhicule sera stationné à l'ombre et la climatisation employée.
Le frisson est même dangereux chez le cardiaque car il fait consommer beaucoup d'oxygène et fait travailler très fort le cœur.
Pour le confort du malade,on peut aussi le réchauffer à l'aide d'une couverture mais attention à l'hygiène d'où la préférence d'emploi d'une couverture isolante thermique à usage unique.

Besoin de dormir et de se reposer

Il faut réduire la lumière de la cellule sanitaire.
Sauf surveillance du niveau de vigilance (traumatisme crânien ou détresse en cours) un patient a parfaitement le droit de s'assoupir

Besoin de se récréer, se divertir

Pour les longs trajets, on oubliera pas magazines, jouets, lecteur mp3, voire tablette ou si l'autoradio est ouvert, lui demander son choix.
Certains malades aiment bien discuter, d'autres veulent être tranquilles.

Besoin d'être propre

Vomissements et souillures seront immédiatement nettoyés

Besoin de sécurité

On préviendra les chutes et la conduite sera prudente

Besoin de communiquer

discussionIl faut expliquer au patient toutes les manoeuvres d'installation, puis le trajet et sa durée et où on l'emmène.
Mais attention aux questions pièges sur sa maladie en cours (pas de lecture du dossier médical). Souvent la personne prêche le faux pour savoir le vrai ou pose la même question à plusieurs personnes pour voir les contradictions ou pour attendre la réponse qu'il lui ferait plaisir.

Besoin d'agir selon ses croyances et ses valeurs

On respectera ses croyances, jugements.
Ses habitudes alimentaires seront prises en compte : repas sans porc, végétarien, jeune...
Les temps de prière peuvent nécessiter un arrêt du transport.


▷ Savoir +, Module 5, relation et communication

Elimination

Il arrive que le malade ait besoin d'uriner ou d'aller à la selle pendant le transport.
Le véhicule sera si possible arrêter.
Le matériel est rassemblé: pistolet pour uriner chez l'homme ou bassin.
La solution de la couche est souvent une solution de faciliter.
En cas de fuites, les draps seront changés.
Le malade porteur d'une sonde urinaire exprime le besoin d'avoir envie. Il faut lui expliquer qu'il a une sonde et que c'est normal.
La sonde et la poche seront cachées

Bassin

bassin- se laver les mains
- mettre des gants non stériles à usage unique
- demander au patient de soulever les fesses puis glisser la partie basse du bassin entre les jambes vers le dos
- sinon positionner la personne sur le côté et installer la partie plate du bassin au niveau du dos et remettre à plat
- vérifier le bon emplacement par rapport à l'orifice urinaire et anal.
- essuyer le périnée s'il est dans l'incapacité de le faire
- retirer le bassin par la poignée
- le recouvrir et le placer en dehors des zones de propreté (plan de travail...)

Urinal

urinal- pour l'homme lui présenter
- ou l'installer en bonne position
- ne pas le renverser après

Couches

couche- ne jamais laisser une couche pleine ou humide
- ne pas mettre une couche plus facile que le bassin ou l'urinal pour un long trajet
- utiliser la bonne taille
- positionner la personne sur le côté
- en profiter pour les soins de propreté et frotter les fesses (prévention escarre)
- déplier la couche et bien la positionner (partie haute au niveau des lombaires)
- remettre en décubitus dorsal
- déplier les côtés et fixer les autocollants

Changement de draps

Si le brancard est souillé, on doit changer les draps sans attendre la fin d'un long transport.
C'est la garantie d'éviter les escarres et surtout d'assurer confort et respect du patient.
On utilisera la technique du demi retournement :
- stopper l'ambulance
- se laver les mains
- mettre des gants non stériles à usage unique
- préparer un drap propre ou un non tissé à usage unique
- respecter le patient : pudeur
- lui expliquer pourquoi on doit le faire et si possible demander sa participation
- mettre la personne sur le côté en le prenant par l'épaule et le bassin
- si besoin nettoyer le périnée et frotter les fesses
- l'aide enroule le drap vers le dos du patient dans le sens de la longueur
- puis placer le drap propre dans le sens de la longueur et le dérouler
- replacer la personne à plat puis le pivoter de l'autre côté
- le drap sale est enlevé en le pliant vers l'intérieur et le mettre dans un grand sac papier à déchet, le tout dans un sac à linge
- déplier le drap propre et reposer le patient
- border le drap sous le matelas
- le réinstaller en position de confort, au besoin le rehausser

▷ Voir vidéo (école de sage femmes)


Résumé

 

Points clefs

  • Connaître les différents besoins du malade (Un "classique" des professionnels du soin)
  • Conscient non traumatisé: 1/2 assis
  • Ne jamais laisser une couche pleine ou humide
  • Ne pas mettre une couche plus facile que le bassin ou l'urinal pour un long trajet

Compétences à acquérir et noter en stage

  • Les règles de confort et de sécurité de la personne sont respectées
  • Les gestes et postures sont adaptés à l'état de santé de la personne

Conseil

 


△ Retour début page Suite limitation des mouvements ▷
◁ Retour choix module 4  
   

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim