precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Pédiatrie

rea pediatrieTechniques de réanimation

▷ Accès direct

L'obstruction totale des voies aériennes nécessitent d'appliquer 5 claques dans le dos, à califourchon chez le tout petit.
Libérer les voies aériennes est obligatoire avant toute RCP. L'hyperextension de la tête n'est pas utile chez le nourrisson.
Cyanose = oxygénation au masque à haute concentration ou avec un BAVU sans insuffler.
La RCP associe MCE et ventilation. Il faut ventiler faiblement mais à un rythme rapide. Le MCE est aussi très rapide et seulement avec les doigts pour le nourrisson.

 

L'essentiel des gestes d'urgence ont été vu au module 1
Ici on souligne les particularités des techniques adaptées aux enfants

 


 

Désobstruction d'un corps étranger

C'est une cause fréquente d'asphyxie chez l'enfant.
La désobstruction est réservée à une obstruction totale des voies aériennes

Il ne faut pas prendre l'enfant par les pieds, mais introduire systématiquement un doigt dans la bouche afin de recueillir un éventuel objet.
Mais ce geste, peut être discutable, car il risque d'enfoncer encore plus le corps étranger.
Il est préférable de donner de grandes claques thoraciques dorsales.

Claques dans le dos

Elles ont pour but de "décoller" le corps étranger et de faire tousser l'asphyxié.

On pratique 5 claques fortes dans le dos à renouveler éventuellement.

On arrête dès que l'on sent que la désobstruction est faite:
- apparition d'une toux efficace, de cris, de pleurs
- reprise de la respiration
- rejet du corps étranger
Si le corps étranger n'est pas sorti et mais resté dans la bouche, on le sort avec les doigts sans les enfoncer , ni faire vomir.

Une bonne installation est indispensable

Grand enfant

desobstructionLa technique est identique à l'adulte

Enfant

desobstruer4Les gestes sont les mêmes.
La technique des claques peut être améliorée en basculant l’enfant sur son genou pour bien pencher sa tête vers le bas.

                  

Bébé

desobstruer6Il faut le placer à califourchon sur l'avant bras du sauveteur et lui donner cinq tapes avec la main entre les omoplates.

En cas d'échec, il faut garder cette main à plat sur le dos du bébé et le retourner tête basse pour effectuer 3 ou 4 poussées sur le devant du thorax (au milieu du sternum).

 

Nourrisson

La tête est maintenue avec 2 doigts en forme de V, de derrière en avant, au niveau de la mâchoire, sans comprimer le larynx.

 

moriceaudesobstruction

Libération des voies aériennes

Position de la tête

Nourrisson

Il suffit de soulever le menton sans hyperextension de la tête.

Plus vieux

airway 3La tête est mise en hyperextension
Le sauveteur place sa main sur le front de l'enfant et rejette la tête modérément.
La mâchoire inférieure est tirée vers l'avant
2 doigts (index et médius) de l'autre main soulèvent le maxillaire inférieur vers le haut.

Ainsi la tête bascule en arrière, la bouche s'ouvre légèrement, éloignant la langue de la paroi postérieure du pharynx.
En cas de ventilation artificielle, l'hyperextension est suffisante si la cage thoracique se soulève facilement.


Elle ne sera pas appliquée à un accidenté.
Dans ce cas, pour éviter tout mouvement de la colonne vertébrale, on n'utilisera que la subluxation de la mâchoire

Sondes d'aspiration

sonde 1aspirateur 2Son diamètre est le plus gros possible, pour obtenir un bon débit d'aspiration.
L'unité de mesure est la "charrière" plutôt que les mm.
1 unité Ch = 1/3 de mn diamètre extérieur
Taille 12 = petite/Taille 21 = grosse.
Elle est utilisée une seule fois, donc dite " à usage unique".
L'embout (raccord) est de différentes couleurs afin de différencier le calibre de la sonde.
Il existe aussi des sondes rigides, courtes, de gros diamètre pour aspiration à gros débit de la bouche (vomissements).

Nouveau-né Nourrisson Petit enfant Grand enfant Adulte
Ch 4 Ch 6-8 Ch 8-10 Ch 10-12 Ch 14-18

◁ Revoir cours aspiration (M1)

Canule

Elle ne doit pas être posée en première intention, et uniquement en cas d'arrêt cardiaque nécessitant une insufflation prolongée.
Le plus souvent la langue obstrue peu le pharynx et chez le tout petit on peut la décoller avec le doigt.

◁ Revoir cours LVA et canule (M1)

Oxygénothérapie

asphyxieEn général l'indication ne fait aucune doute tant la détresse respiratoire est intense avec une cyanose prononcée.
Encore une fois répétons que chez un enfant conscient, il faut respecter la position 1/2 assis.
Le plus difficile est de faire accepter le masque à haute concentration d'autant que l'hypoxie est source d'agitation.
On peut utiliser aussi l'ensemble masque-insufflateur- oxygène (BAVU) sans appuyer sur le ballon.
Le débit est inférieur à celui de l'adulte (qui lui-même est plutôt de 9 l que de 15).

 

  Inhalation Insufflation
Adulte 9 à 15 l/mn 15 l/mn
Enfant 6 à 9 l/mn 9 l/mn
Nourrisson et nouveau-né 3 l/mn 3 l/mn

 

◁ Revoir cours oxygénothèrapie (M1)

Ventilation artificielle

Les techniques et les points clefs de la ventilation artificielle chez l'enfant sont identiques à celles de l'adulte.
Cependant, le volume d'air insufflé pour entraîner un soulèvement de la poitrine est moindre.
Rappelons que contrairement à l'adulte, la ventilation artificielle est couplée au MCE d'emblée en cas d'arrêt cardio-respiratoire.

Sans matériel

babouche-nouveau neL'insufflation se fait en entourant de la bouche du sauveteur, le nez et la bouche de l'enfant.
L'efficacité se traduit par les mouvements du thorax et l'issue d'air à l'expiration passive.

La fréquence respiratoire est de 20 /mn

Chez le nourrisson

Le bouche-à-bouche-et-nez est la technique de ventilation artificielle qu'il faut réaliser..
Cette technique se distingue de celle du bouche-à-bouche, car :

La fréquence respiratoire est de 30 à 40 /mn chez le tout petit.

Insufflateur pédiatrique

valve-surpressionambu-pediatrieOn utilise un ballon de ½ l (500ml) chez l'enfant et de 300 ml chez le nourrisson.
Le faible volume à insuffler est celui qui entraîne un soulèvement thoracique visible.
La compression du ballon est rapide et faible.
Le ballon est muni d'une valve de surpression.
Chez le tout petit, la partie inférieure du masque est introduite dans la bouche entre les dents et les lèvres.

 

Conseil

  • Ventilation rapide avec insufflation faible
  • Ce n'est pas naturel d'appuyer peu et souvent, il faut donc s'entraîner sur mannequin

Le masque

Il est de forme triangulaire. On peut aussi chez le nourrisson utiliser des masques ronds
Le sommet est appliqué contre le nez, sa base sur le menton.
Un bourrelet permet d'obtenir une étanchéité parfaite grâce à une bonne application sur le visage.
Il existe différentes tailles de 0 à 5
L'orifice supérieur est de taille universelle s'adaptant aussi bien à un filtre ou à la valve.

Nouveau-né Nourrisson Jeune enfant Adolescent Adulte
00-0 1 2 3 4-5

 

◁ Revoir cours insufflation (M1)

Massage cardiaque externe

De 1 à 8 ans

Chez l'enfant, la conduite à tenir devant un arrêt cardiaque diffère de celle l'adulte, car la cause la plus fréquente est un arrêt de la respiration.

Le thorax doit reprendre sa dimension initiale après chaque compression qui doit impérativement être relâchée complètement (le talon de la main qui comprime se décolle légèrement du thorax) pour que l'efficacité des compressions thoraciques soit maximale, afin de permettre au coeur de bien se remplir de sang.

Nourrisson < 1 an

mcemceIl se fait avec les doigts.

Le sternum est rapproché de la colonne vertébrale

- soit avec l’index et le médius d’une main,

- soit avec les 2 pouces

Le cœur est situé au même emplacement que l’adulte, le point de compression est donc situé sur le 1/3 inférieur du sternum.

Le degré de compression dépend de l’âge et varie de 1,5 cm à 2,5 cm.

La fréquence des compressions est chez le nouveau né et le nourrisson de 120/mn

 


 ▽△ Détails RCP nourrisson

 

Localiser le sternum du nourrisson et placer la pulpe de deux doigts d'une main dans l'axe du sternum, une largeur de doigt au-dessous d'une ligne droite imaginaire réunissant les mamelons de l'enfant)

  • Comprimer régulièrement le sternum avec la pulpe des deux doigts, d'environ 1/3 de l'épaisseur du thorax du nourrisson, à une fréquence de 120 fois par minute.
  • Après 30 compressions, ramener la tête du nourrisson en position neutre, élever le menton et réaliser 2 insufflations
  • Replacer la pulpe des doigts immédiatement à la bonne position et réaliser 30 nouvelles compressions
  • Continuer d'alterner 30 compressions sternales avec 2 insufflations comme chez l'adulte et l'enfant.

Le thorax doit reprendre sa dimension initiale après chaque compression qui doit impérativement être relâchée complètement (la pulpe des doigts qui compriment se décolle légèrement du thorax) pour que l'efficacité des compressions thoraciques soit maximale, afin de permettre au coeur de bien se remplir de sang.

 


Conseil

  • MCE à une fréquence rapide

◁ Revoir cours MCE (M1)

Ventilation et M.C.E.

va-enfantLa ventilation est associée au MCE le plus rapidement possible car le plus souvent l'origine de l'arrêt est asphyxique.
Mais il faut perdre quelques secondes, au préalable, afin de libérer les voies aériennes.

La fréquence des compressions et des insufflations est de:

Après l'âge de 8 ans les recommandations faites pour l'adulte s'appliquent à la réanimation de l'enfant.

◁ Revoir cours RCP (M1)

▷ Voir vidéo arrêt cardiaque pédiatrie (Sorbonne université)

Défibrillation

defi3La hiérarchie des gestes de secours est différente car l'origine de l'arrêt circulatoire est rarement cardiaque mais plutôt respiratoire (anoxique) ou accidentelle.
Son intérêt est donc plus limité.
Il n'est jamais utilisé chez un nourrisson <1 an.

La DAE chez l'enfant doit être réalisée avec des appareils adaptés (électrodes enfant, commande enfant…)
dae 6Cependant, dans un but de sauvetage, si le sauveteur se trouve en présence d'un enfant en arrêt cardiaque et qu'il a en sa possession seulement un DAE « adulte », il pourra l'utiliser.

Dans tous les cas, avant de mettre en oeuvre le DAE, le sauveteur réalisera 5 cycles de RCP.
La conduite à tenir est ensuite identique à celle de l'adulte.
La position des électrodes collées sur la poitrine de l'enfant doit être conforme aux schémas du fabriquant. Toutefois, chez le petit enfant ou si l'on utilise des électrodes adultes, le sauveteur placera une électrode en avant au milieu du thorax et l'autre au milieu du dos.

◁ Revoir cours défibrillation (M1)

Enfant appareillé

Enfant perfusé

En principe, il nécessite la présence d'infirmier(e). La quantité perfusée doit être strictement contrôlée (petits flacons, au mieux pousse seringue ou pompe) et surtout pas le "classique garde veine" qui risque lorsqu'il est fini d'être remplacé sans réfléchir ce qui peut avoir des conséquences dramatiques (convulsions, séquelles cérébrales).

Sonde gastrique (gavage)

Une sonde très fine sort par la bouche ou le nez.
Il faut éviter que l'enfant l'enlève.

Résumé

 

Points clefs

  • La cause principale de l'arrêt cardiaque est l'asphyxie
  • Obstruction totale = 5 claques dans le dos à califourchon (chez le petit)
  • Cyanose = oxygénation
  • Conscient et détresse respiratoire = toujours 1/2 assis
  • Valve de surpression sur l'insufflateur de 500 ml ou 300
  • RCP
    • associé MCE et VA
    • Ventilation rapide avec insufflation faible
    • MCE rapide

Répertoire

  • Recopier et définir les mots suivants :
    • asphyxie, hypoxie, cyanose

Conseil

Vidéos

  • Réanimation pédiatrique ( Ecole supérieure de soins ambulanciers, Genève)
    Attention le niveau scolaire en Suisse (plusieurs années d'étude) comporte des gestes infirmiers HORS PROGRAMME en France et non applicable sur le terrain
  • Réanimation enfant ( Hôpital Genève)

 


△ Retour début page Suite détresses pédiatriques ▷
◁ Retour choix module 2  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim