precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Physiologie

Réflexes et sécurité

En cas de danger, l'organisme réagit vite sous mode réflexe.
Le taux d'oxygène est contrôlé en permamence et si nécessaire la respiration réagit.
Grâce au réflexe laryngé, ni eau ou alimentation ne rentrent dans les voies aériennes inférieures.
La déglutition dirige l'alimentation vers l'oesophage et non pas vers les voies aériennes inférieures.


 

Réflexes

Il y a une véritable interconnexion entre tous les organes, principalement entre le cerveau, la respiration et le coeur.
A la moindre alerte, anomalie, l'organisme répond très rapidement. C'est un réflexe.

 

arc reflexe

 

Expert

  • L'arc réflexe est le circuit nerveux qui va du capteur au muscle via nerf sentisif ->moelle->nerf moteur
  • Au passage de la moelle une connexion se fait avec un nerf qui remonte au cerveau qui est informé une fraction de seconde plus tard

Le réflexe est une action qui est faite automatiquement, sans que notre volonté intervienne.
En général elle se fait en réponse immédiate à un danger.
(Par ex.: retirer sa main automatiquement, au contact d'un objet brûlant).

Savoir +

  • Certains réflexes sont provoqués par le médecin
  • comme taper avec un petit marteau sur le tendon de la rotule, ce qui entraîne l'extension automatique de la jambe

 

Les réflexes sont nombreux. Nous allons en décrire quelques uns:

Contrôle du taux d'oxygène

En permanence, le cerveau analyse le taux d'oxygène dans le sang.
En cas de baisse (hypoxie), il ordonne immédiatement d'essayer de capter plus d'oxygène.
Fréquence respiratoire et cardiaque augmentent ( sauf si la connexion est coupée).

 

controle taux oxygene

 

C'est une question de survie, car tout manque en oxygène détruit rapidement les cellules du cerveau.

anoxie

 

Comprendre

  • Une détresse respiratoire (= hypoxie) entraîne en théorie une respiration rapide puisque le cerveau est informé et réagit
  • Exact sauf si les centres respiratoires sont paralysés ou les nerfs respiratoires coupés
  • dans ce cas la détresse respiratoire est peu visible sans fréquence augmentée (le piège)

 

Réflexe laryngé

phraynxLors de l'alimentation, le larynx se ferme automatiquement évitant l'inondation des poumons.

L'air ne rentre plus dans la trachée car la glotte se ferme.

Aucun liquide ne rentre dans la trachée.

L'épiglotte bascule vers le larynx et les cordes vocales se ferment.

 

larynx-1 cordes-vocales-2 cordes-vocales-3 cordes-vocales-4

 

 


▽△ Revoir trajet des aliments et de l'air
carrefour2

 

Le réflexe laryngé est diminué chez le patient très fatigué et est aboli chez la personne inconsciente (coma).

Notes

  • Aucun liquide n'entre dans la trachée grâce aux réflexes de toux et laryngé
  • Ces réflexes sont diminués chez le patient très fatigué et sont abolis chez la personne inconsciente (coma)

Conseil

  • La glotte est ouverte chez une personne inconsciente,
  • Risque de la fausse route
  • D'où le principe fondamental du secouriste: Coma = PLS
  • Ce qui permet de drainer vers l'extérieur, tout liquide présent dans le pharynx

 

Réflexe de toux

Parfois le réflexe laryngé est pris en défaut et quelques gouttes de liquide pénétrent dans la trachée.
Immédiatement  survient une quinte de toux qui rejette l'étranger vers l'extérieur.

 

Savoir +

  • Quelques gouttes d'un liquide appelé mucus sont sécrétées par la trachée.
  • Cela permet aux poussières, microbes, d'être captés puis grâce à un véritable tapis roulant (qui avance avec des mini poils) l'ensemble remonte jusqu'au larynx où un réflexe de toux expulse le tout.

touxtoux-2

De même la respiration de fumée comme le tabac est irritant d'où la toux.
Lors d'une infection des voies aériennes, du pus s'accumule.
Dans ce cas la toux est bénéfique et il ne faut  pas la combattre en utilisant des médicaments antitussifs.
La toux , c'est la contraction du diaphragme.

 

Astuce

  • Une personne qui tousse, c'est rassurant
  • Ces mécanismes de défense sont efficaces

 

Réflexe de déglutition

larynx-reflexeLa salive sécrétée en permanence dans la bouche est avalée.

Lorsque l'on boit ou mange, le pharynx se contracte et dirige l'alimentation vers l'oesophage.

En même temps les cordes vocales se ferment et l'épiglotte fait clapet.

Rappelons qu'il n'y a aucune porte ou sphincter au niveau de la partie supérieure de l'oesophage.

 

 

 

Réflexe nauséeux

Le doigt introduit au fond du pharynx entraîne des nausées.
Les nausées sont aussi déclenchées par des troubles de l'équilibre (oreille interne).

Réflexe de vomissement

vomissementUn mauvais aliment est rejeté de l'estomac, par une violente contraction.

Si la personne est inconsciente, le vomi peut rester dans le pharynx voire obstruer les voies aériennes inférieures.

 

Réflexe de fuite

moelleUne douleur (type brûlure) au niveau d'une extrémité entraîne immédiatement le retrait du membre.

C'est le réflexe typique faisant intervenir : recepteur de la douleur sur la peau, nerf sensitif, connexion dans la moelle avec le nerf moteur puis contraction des muscles.

Le cerveau reçoit avec retard de quelques ms. la douleur.

 

Exercices

 


△ Retour début page Suite physiologie ▷
◁ Retour menu physiologie  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim