Un ambulancier téléphonait au volant: Jugement

Un ambulancier avait été licencié pour avoir téléphoné plusieurs fois au volant.
Mais la cour de cassation dans son arrêt du 27 mars 2012 a cassé ce renvoi car les appels étaient occasionnels mais surtout l’employeur n’avait pas émis d’avertissement.

Rappelons qu’il s’agit d’un jugement employeur-employé.
L’usage du téléphone en conduisant est interdit et punit par la loi  (points permis et amende).

À propos de admin

Médecin anesthésiste-réanimateur, CH Montfermeil,93. Ancien directeur médical de l'institut de formation ambulancier de l'Est parisien, 93330 Neuilly/M
Ce contenu a été publié dans Module 7, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un ambulancier téléphonait au volant: Jugement

  1. admin dit :

    C’est avec retard que je vous réponde, étant à l’autre bout du monde.
    Vous avez votre conscience tranquille mais hélas le métier d’ambulancier est perçu par certains patrons comme un commerce très lucratif avec parfois des situations illégales ( de temps en temps il y a même des « affaires » qui ressortent )
    Même si vous avez raison à 100 %, votre patron trouvera un prétexte pour vous virer (et celui la sera légal, car de temps en temps on fait une faute).
    Donc il faut ruser, ne pas être systématiquement contre ou créer votre propre société mais vous risquez de changer d’attitude ou faire faillite donc sans solution
    Bon courage
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>