Mort subite du sportif: autopsie systématique ?

L’académie de médecine vient de publier un travail sur la pratique du dopage chez les sportifs.
A cette occasion, a été évoquée la mort subite.
En effet 800 à 1000 sportifs décèdent brutalement lors de leur exercice d’après le Professeur Xavier Jourgen, expert sur le sujet dont seulement une quinzaine de professionnels.
Curieusement il s’agit dans 95 % de cas d’hommes (repousse plus leur limite pour prouver leur force ?) sans antécédents cardio-vasculaires, âgés de 46 ans en moyenne.
78 % des cas l’origine du décès est inconnue.
L’académie préconise l’autopsie afin de faire « progresser la science ».

Quelques remarques :
Dans les stades et enceintes sportives, le défibrillateur est désormais présent.
La chaise longue est-elle moins dangereuse que le sport ?
Rappelons que l’on meure aussi au lit surtout vers 5 h du matin
Faire du sport du manière « pépére » sans forcer
Le certificat d’aptitude au sport est une vaste fumisterie, « une hypocrisie majeure un certificat de complaisance » dénonce le Pr Jourgen.
Certificat oui mais après test d’effort, holter échographie cardiaque, IRM coronarien (là je délire) etc….donc trop lourd en pratique.

À propos de admin

Médecin anesthésiste-réanimateur, CH Montfermeil,93. Ancien directeur médical de l'institut de formation ambulancier de l'Est parisien, 93330 Neuilly/M
Ce contenu a été publié dans Module 1, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>