Hypoglcyémie = sucre

Un élève DEA me demande des éclaircissements sur un QCM du livre DEA 3ème édition :
Question :
* » si un patient diabétique demande spontanément du sucre lors d’un malaise, l’ambulancier dois lui en donner »

Réponse
« j’ai mis faux et le livre me met vrai. Je ne comprends pas pourquoi. la personne peux penser que c’est un malaise hypoglycémique alors que sa peux être un malaise hyperglycémique et l’ajout de sucre ne sera pas bon .

Commentaire :

La réponse est affirmative, OUI  donner du sucre mais pour comprendre c’est très médical !
L’hypoglycémie est dangereuse voire mortelle (suicide par insuline qui effondre le taux de sucre dans le sang, la “glycémie”) donc il y a urgence.
En effet les cellules ont besoin pour vivre d’oxygène ET aussi de sucre, sans l’un ou l’autre elles peuvent souffrir voire mourir (surtout les cellules nerveuses)
L’hyperglycémie n’est pas dangereuse à court terme mais plutôt sur le long terme. Donc donner du sucre en croyant hypo alors qu’il s’agit d’hyper n’est pas bien grave et réparable médicalement après.
D’autre part le “malaise hypoglycémique “ est assez typique: circonstances, fatigue extrême, faim, sueurs…alors que l’hyperglycémie est plus sournoise  (d’ailleurs lors d’un coma acidocétosique inaugural-le patient souvent jeune-souvent on met plusieurs jours avant de faire le diagnostic: soif, urine souvent et beaucoup…puis respiration rapide…)

 

On pourrait se poser une autre question; donner du sucre à une personne inconsciente risque de fausse route, ça se fait pas, c’est exact MAIS:

il s’agit d’un malaise (la personne est consciente et a tous ses réflexes) le vrai coma hypoglycémique est exceptionnel
Pour le coma hyperglycémique (dans le jargon médical : coma acido-cétosique ou coma hyperosmolaire…c’est savant non ?) en fait il n’y a pas de coma!!! mais une simple obnubilation et là aussi les réflexes de déglutition sont présents.

En cas de pépin grave avec un vrai coma, on enseignait aux médecins dans le doute d’injecter dans le sang (intraveineuse) du glucosé à haute concentration (30%) .Si la personne se réveille, c’était bien un coma hypoglycémique; si c’était une hyperglycémie ou autre cause de coma cette injection aurait aucune conséquence.
Mais maintenant les secours ont sous la main un lecteur de glycémie avec une gouttelette de sang, on a tout de suite le taux de sucre dans le sang.

http://www.formationambulancier.fr/01-cours/m2/2560-mal-diabete.html

 

Si d’autres personnes ont une réponse plus pertinente, la porte est ouverte pour la discussion.

À propos de admin

Médecin anesthésiste-réanimateur, CH Montfermeil,93. Ancien directeur médical de l'institut de formation ambulancier de l'Est parisien, 93330 Neuilly/M
Ce contenu a été publié dans Module 2, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>