Chute lors d’un transport ambulancier, Condamnation

Au cours d’un transport pour dialyse, lors de l’installation de la patiente assise sur son fauteuil par la porte latérale de l’ambulance, le fauteuil bascule et la patiente heurte le marchepied.
Elle décédera quelques jours plus tard de ce traumatisme crânien.

Le tribunal a considéré qu’il y a faute car elle devait être allongée .

Le patron de la société a été condamné à un an de prison avec sursis et une interdiction provisoire d’exercer, considérant qu’il avait l’expérience.

L’ambulancière, nouvelle dans la profession a bénéficié de son inexpérience  et a été condamnée à six mois de prison avec sursis, sans mention au casier judiciaire.

L’entreprise devra verser 56 000 euros de dommages et intérêts à la famille de la retraitée décédée.

 

À propos de admin

Médecin anesthésiste-réanimateur, CH Montfermeil,93. Ancien directeur médical de l'institut de formation ambulancier de l'Est parisien, 93330 Neuilly/M
Ce contenu a été publié dans Module 7, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>