precedent

Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches

Savoir +

Allergies

Avertissement : hors prgramme (sauf éruption et choc allergique)

Origine

Fréquence

Elles sont de plus en plus fréquentes dans les pays industrialisés.
Paradoxalement ce sont les progrès de l'hygiène et la diminution des infections qui font que notre système immunitaire de défense est endormi et réagit plus fort lorsqu'il rencontre un produit étranger à l'organisme. Il se produit alors une réaction allergique.
De même l'alimentation du nouveau né doit comporter que du lait jusquà 6 mois car autre chose favorise l'allergie.
Le réchauffement climatique favorise le développement des pollens
La pollution atmosphérique est aussi en cause.
L'intérieur des maisons est chauffé, peu aéré avec développement de moisissures, champignons et affaires.
Les animaux domestiques sont aussi responsables, principalement avec les poils.
La fumée de cigarettes est aussi en cause.
L'utilisation de médicaments et de produits de radiologiques sont à l'origine de graves allergies souvent imprévisibles.

Terrain atopique

Certaines personnes sont plus sensibles que d'autres. Ce sont ceux qui ont déjà eu:

Signes

Manifestations diverses

Signes ORL (nez,gorge)

Signes respiratoires

Signes cutanés

Formes graves :

L'allergie peut se manifester violemment, notamment lors de la prise de médicaments, l'injection d'un produit à base d'iode en radiologie et au cours d'une anesthésie.
Ces signes peuvent être associés.
Les signes annexes: plaques rouges, oedemes n'apparaissent pas toujours et souvent avec retard après le début de la détresse.

Oedeme de Quincke

avec gonflement important notamment du visage avec possibilité de détresse respiratoire

Détresse respiratoire

par oedeme ou asthme sévère (état de mal asthmatique)

Détresse circulatoire ou choc anaphylactique

Il y a chute tensionnelle voire tension imprenable (collapsus) mais pouls carotidien perçu.
Mais la peau est chaude, voire rouge et n'est pas pale, contrairement au choc hémorragique ( peau froide, cyanosée et pâle).

Arrêt cardiaque

Il est possible sans signe avant lors d'une injection intraveineuse ( produit radiologique ou anesthésique).

Traitement

Une consultation médicale est indispensable.
Dans les formes graves, le médicament miracle est l'adrénaline en injection

▷Voir aussi Savoir + : choc anaphylactique


 

 


△ Retour début page ◁ Retour Menu savoir +
   

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim