precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Module 7 : Transmission des informations et gestion administrative

Résumé, Savoirs, Exercices , Téléchargements

▽ Résumé

▽ Savoir

▽ Exercices

▽ Validation du module

▽ Téléchargements


 

Avez vous atteint les objectifs du module 7 ?

Etre capable de :

Type d'examen

- Epreuve orale: transmission d'informations à partir d'un cas concret de durée 20 mn maximum
- Evaluation lors des stages :
Elle est contrôlée en entreprise et en service de court ou moyen séjour (Urgence,SMUR exclus) en utilisant une grille d'évaluation sous la responsabilité de l'institut et de l'entreprise ou du cadre infirmier.
Elle est notée sur 20 points et il faut obtenir la moyenne.

  Epreuves à l'institut Pratique (Compétences en stages)
M7 Orale (transmission info cas concret) < 20 mn Grille évaluation (Entreprise,Service)

 



 ▽△ Détail du programme officiel

 

Objectifs de formation

Etre capable de :

  • écouter le patient et son entourage et prendre en compte les signes non verbaux de communication sans porter de jugement ;
  • s'exprimer et échanger en adaptant son niveau de langage, dans le respect du patient et avec discrétion ;
  • s'expliquer le transport réalisé, les raisons d'un geste professionnel et apporter des conseils adaptés ;
  • faire exprimer les besoins et les attentes du patient, les reformuler et proposer des modalités adaptées de prise en charge ;
  • apporter des informations pratiques adaptées lors de l'accueil dans le service ;
  • identifier les limites de son champ d'intervention dans des situations de crise, de violence en prenant du recul par rapport au patient et à sa situation.

Savoirs associés

Théoriques et procéduraux

  • Le développement psychosociologique de l'homme, les relations humaines, l'insertion dans la société, le lien social.
  • Relation et communication :
    • les valeurs et les principes : respect, discrétion, écoute sans jugement, confidentialité ;
    • les facteurs influençant la communication.
  • Information et droits des patients :
    • la charte du patient hospitalisé ;
    • la loi du 4 mars 2002 relative aux droits du malade ;
    • le secret professionnel et le secret médical ;
    • le rôle de l'ambulancier dans l'information du patient ;
  • la maltraitance : prévention, repérage des signes et transmission aux personnes compétentes.
  • Soins palliatifs et accompagnement des personnes en fin de vie :
    • concept de mort : approche culturelle et religieuse ;
    • psychologie et personne en fin de vie ;
    • soins palliatifs, soins d'hygiène et de confort des personnes en fin de vie ;
    • notions législatives et réglementaires.
  • Les techniques de communication :
    • observation ;
    • entretien ;
    • communication verbale et non verbale ;
      • le jeu et l'animation.
    • Règles et procédures de communication dans un contexte professionnel ;
    • Démarche d'information et d'éducation.

Pratiques

  • Accueil et information du patient et de son entourage ;
  • Ecoute et reformulation ;
  • Communication verbale et non verbale ;
  • Adaptation de la communication aux différentes situations rencontrées dans les soins ;
  • Accompagnement d'une personne en fin de vie et accompagnement de son entourage ;
  • Education d'un patient pour favoriser ou maintenir son autonomie ;
  • Participation à la démarche éthique.

Niveau d'acquisition et limites d'exigence :

  • Les techniques de base de la communication sont développées.
  • Un travail approfondi et personnalisé est réalisé sur le comportement au travail et spécifiquement en relation avec les patients.
  • Les situations de maltraitance ou présentant des difficultés dans la communication sont analysées.

Evaluation

Critères de résultat :
  • une relation de confiance est établie ;
  • la communication est adaptée en fonction de l'état de santé du patient et de sa douleur ;
  • l'information donnée est comprise par le patient et par son entourage ;
  • les attentes du patient sont écoutées, entendues avec respect et prises en compte ;
  • des limites sont posées dans les situations d'agressivité, de crise ou de violence.
Critères de compréhension :
  • les points forts et les points faibles sont identifiés dans une situation de relation donnée ;
  • les difficultés rencontrées dans les situations relationnelles difficiles et les moyens pour y répondre sont explicités ;
  • la notion de respect du patient est commentée.

L'essentiel pour le DEA

Rechercher les problèmes du patient

Pour obtenir des informations, on commence par observer le patient: son attitude, son regard. Il faut aussi communiquer. Le malade a besoin de se sentir écouter, compris dans ce qu'il ressent. On n'oubliera pas de se présenter. On recherchera ses besoins. Tout au long du transport, les paramètres vitaux seront notés.

Points clefs

△ Retour début page

Transmettre les informations

On doit transmettre les informations liées à la prise en charge et alerter en cas d'anomalie, par oral, écrit ou numérique.

Points clefs

△ Retour début page

Savoir s'exprimer

Communiquer s'apprend en connaissant circuit-bruits-filtres et feed back. Il est important de s'adresser à la bonne personne comme l'infirmière d'accueil. On utilise un langage et un vocabulaire professionnel.

Points clefs

△ Retour début page

Documents

Les informations recueillies sont triées et classées. Elles doivent être fiables en ne communiquant que celles utiles. La traçabilité du bilan est consigné par écrit sur une feuille de transport. A l'hôpital, il est constitué par les équipes soignantes, un dossier médical et un dossier de soins infirmiers. Bientôt le support papier sera supplanté par le numérique

Points clefs

△ Retour début page

Déontologie, secret professionnel et responsabilité

L'ambulancier doit respecter certaines règles envers ses patients, ses collègues et le personnel de soins. La déontologie regroupe des règles de droit (les lois, réglementations) et les règles d'usage (politesse, présentation...). L'éthique s'intéresse plus généralement à la morale de la société comme l'euthanasie.
Le secret professionnel consiste à ne pas divulguer tout ce que l'on a appris de la personne transportée. Mais tout ce qui est utile est transmis car le secret est partagé avec l'équipe de soins. Pour un tiers (Police, Justice...) on ne communique que ce que l'on a vu comme un simple témoin. Le secret est levé dans certaines circonstances comme le sévice à enfants. L'ambulancier est responsable de ces actes. En cas de faute volontaire ou non, il est sanctionné par un tribunal pénal (amende et/ou prison) non couverte par une assurance professionnel. Citons comme fautes : non assistance à personne en danger, exercice illégal de la médecine, homicide involontaire ou volontaire, violation du secret professionnel.

Points clefs

△ Retour début page

 

Savoirs

 

Exercices

Exercez vous à questionner un collègue avec un bilan fictif et à transmettre que le bilan et pas les informations privées
Hiérarchiser un bilan
Résumé une situation simulée à partir d'un récit écrit

Prendre la parole en groupe et raconter une intervention d'un stage

Validation du module

Noté par une grille d'évaluation lors du stage à partir d'un cas concret

 

Télécharger le cours

Le cours est téléchargable pour usage privé

Que faire maintenant ?

Vous pouvez continuer:

 


△ Retour début page Exercices module 8 ▷
◁ Retour choix module 7  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim