Test: Maladies respiratoires

Icône de l'outil pédagogique Pré-requis
Avoir assimilé le cours sur l'anatomie et la physiologie de l'appareil respiratoire
Comprendre les causes des maladies respiratoires

Icône de l'outil pédagogique Objectifs

Analyser les signes cliniques afin :

  • de pratiquer correctement un bilan
  • de mesurer les paramètres
  • de dépister une détresse

Pratiquer les gestes nécessaires :

  • Alerter
  • Gestes de secours
  • Installation
  • Surveillance pendant le transport

Obstruction par corps étranger
A table, votre voisin brutalement étouffe.
Quels sont les signes d'une obstruction compléte par un aliment ?
porte sa main à son coup
ne parle plus
ses lèvres deviennent bleues
des plaques rouges apparaissent sur son visage



Si rien n'est fait que va-t il se passer ?
agitation
puis somnolence
le corps étranger va sortir tout seul
le coeur risque de lacher



Icône de l'outil pédagogique Question
Ce qui fait la différence entre obstruction totale et partielle, c'est la parole
  
Vrai
Faux

L'obstruction est bien totale, que faire ?
Allonger la vicitime
Faire 5 claques dans le dos
Commencer par appeler des secours



Pour appliquer les claques dans le dos, une bonne installation est indispensable :
se placer devant la victime
pencher sa tête en arrière
claques fortes
entre les 2 omoplates



Obstruction pharyngée
Vous êtes appelé au domicile d'une tentative de suicide par somnifères. La personne est inconsciente.
Potentiellement il y a risque de détresse respiratoire par plusieurs mécanismes :
Obstruction par chute de langue
Vomissements ou fausse route
Par dépression du centre de la commande respiratoire
Par contracture des muscles respiratoires



Quels sont les gestes à pratiquer immédiatement ?
mise en pls
mesurer la fréquence respiratoire
préparer aspirateur et ventilateur au cas où
Mettre la tête en bonne position: flexion du cou
alerter
oxygéner



Pendaison
Appelé au domicile d'une personne, vous découvrez qu'elle est pendue. Que faites vous ?
Je dépend sans faire tomber
Je ne touche pas au lien
Je fait attention au rachis cervical en maintenant la tête
Je prends immédiatement le pouls radial
Je vérifie qu'il ne répond à aucune question
Je défibrille au plus vite
Si le coeur est arrêté je pratique massage cardiaque sans ventilation
Je fais alerter



Electrocution
Vous découvrez que l'appel pour tentative de suicide concerne en fait une personne inanimée dans sa baignoire avec un séche cheveux à la main.
Que faites vous ?
Je me précipite avec mon collègue pour la sortir de l'eau
Je cherche le disjoncteur pour couper d'abord le courant
Je l'installe en pls
Je vérifie pendant une minute sa fréquence respiratoire
Je prends son pouls carotidien



Noyade
En passant au retour d'un transport, près d'un plan d'eau, des témoins vous interpelle pour prendre en charge un noyé. Il est conscient et a froid.
Que faites vous ?
Je le réchauffe et le réconforte
Je pratique un bilan respiratoire complet
Je prends les paramètres dont la SpO2 (si les mains ne sont pas trop froides et sans frissons)
Comme il est conscient, je l'installe dans l'ambulance et le conduit à l'hôpital le plus proche



L'oxygénothérapie sera le bienvenue.
Comment l'utiliser ?
Insufflation à 9 l /mn
Inhalation à 3 l/mn
Inhalation par masque à haute concentration 9-12 l/mn
Sonde à oxygène à 9-12 l/mn
Jamais d'oxygène



Arrêt respiratoire
Vous êtes appelé dans un hôtel pour un malaise. Dans la chambre vous trouvez un jeune homme qui semble inconscient.
Sur quels arguments pensez vous à une overdose de drogue ?
Contexte particulier
Traces de piqures et d'hématomes sur les bras
Sueurs intenses
Pupilles en myosis



Sur quels signes vous pensez que la personne est en arrêt respiratoire ?
Absence de pouls carotidien
Pas de souflle d'air sort de sa bouche
Bruits de sifflement
Pas de soulèvement de la cage thoracique
Paroi de l'abdomen ne bouge pas
Cyanose intense
Sueurs



Que faites vous ?
Je le stimule, parfois ça peut suffir pour le réveiller et le faire respirer
Je le laisse à plat dos
Je pratique immédiatement un MCE
J'attends le défibrillateur
J'installe un masque à haute concentration en oxygéne
J'utilise un insufflateur
Au besoin je pratique la LVA en mettant le cou en flexion
J'alerte



Paralysie respiratoire
Vous êtes appelé pour une tentative de suicide. Sur place la personne est inconsciente. La prise médicamenteuse remonte probablement à hier et la pièce est sans chauffage.
Comment confirmer le suicide ?
Lettre
Cachets vides
Antécédents psychiatriques



Sur quels arguments vous constatez une paralysie respiratoire ?
Fréquence respiratoire haute
Fréquence respiratoire basse
Grande amplitude
Faible amplitude
Cyanose intense



Quels paramètres vous allez prendre ?
Fréquence respiratoire
Fréquence cardiaque
Tension artérielle
Température
Saturation en oxygène



Que faites vous ?
Transport direct à l'hôpital
Installation à plat dos car insufflation nécessaire
Mise en PLS
Alerter
Préparer ventilateur pour insufflation si la respiration passe au dessous de 6 / mn
Préparer aspirateur au cas où
Surveillance permanente de la ventilation en attendant le SMUR



Maladie respiratoire
Appelez pour transporter un jeune homme grippé depuis hier. La famille inquiéte préfere le conduire au plus vite à l'hôpital.
Sur quels critéres, vous pensez que la situation est préoccupante .
Quelques propos incohérents
Fréquence respiratoire à 25 par minute
Battement des ailes du nez
Douleur abdominale
Rougeur de la face
Pouls à 140 /mn



Icône de l'outil pédagogique Question
Avant oxygénation je prends la saturation pulsée en oxygène. A partir de quel seuil chez cette jeune personne sans antécédents, le paramètre est anormal
  
SpO2 > 95 %
SpO2 < 90 %
SpO2 < 95 %

La famille de plus en plus inquiéte, insiste pour aller au plus vite aux urgences
  
C'est préférable avant que la situation se dégrade
J'explique à la famille que l'intervention d'une équipe médicale est préférable.
Le temps perdu sera gagné ensuite par une admission directe dans un service spécialisé

Que faire immédiatement
Je l'allonge
Je l'installe demi-assis
Pas d'oxygéne sans prescription médicale
Je pose une sonde à oxygéne et débilitre à 9 l /mn
Mise en place d'un masque à haute concentration avec le débit maximum que le patient peut supporter



Brutalement au cours d'un effort de toux , une jeune personne ressent une douleur à l'hémithorax droit. Depuis elle a du mal à respirer. Elle s'inquiéte et vous contacte pour la transporter aux urgences.
Sur place quels sont les signes rassurants ?
Parfaitement consciente
Fréquence respiratoire à 25 /mn
SpO2 < 95 %
pas de cyanose, ni sueurs
phlébite depuis 8 jours



A quoi pensez vous ?
Pneumothorax
Infection pulmonaire
Embolie pulmonaire



Le bilan est passé au centre 15, qui donne le feu vert du transport. Que faites vous ?
Installation 1/2 assis
Installer sur le côté douloureux
Oxygéner avec un masque



Asthme
Vous transportez régulièrement en consultation de pneumologie une jeune femme asthmatique.
Cette fois ci avant de débuter le transport certains signes vous inquiétent. Lesquels ?
Toux fréquente
Cyanose des lèvres
Pouls à 90 / mn
Saturation à 91 %
Abus de spray de Ventoline
Fréquence respiratoire à 14/mn



Que faites vous ?
Je me dirige vers les urgences plutôt que vers la consultation
J'installe la personne 1/2 assise
Je la rassure
Je lui demande de continuer les sprays de Ventoline
J'oxygène avec un masque à haute concentration
J'alerte et j'attends les consignes



Insuffisance respiratoire chronique
Vous effectuez un transport secondaire d'une maison de retraite vers les urgences, prescrit par un médecin.
Il s'agit d'une personne de 80 ans, insuffisante respiratoire chronique en décompensation par surinfection. Elle reçoit 6 l/mn d'oxygène par sonde.
Que montre le bilan à la prise en charge ?
Tousse et crache
A de la fièvre
Respire vite
Sa respiration est ample
Encombrée



Icône de l'outil pédagogique Question
Elle est aussi cardiaque. Dans quelle position se fera le transport ?
  
Decubitus dorsal
PLS
1/2 assis