Test: Etat clinique

Icône de l'outil pédagogique Pré-requis
Avoir assimilé le cours du module 2 sur l'état clinique : besoins et douleur

Icône de l'outil pédagogique Objectifs
  • Observer l'état général et les réactions du patient
  • Identifier les signes de détresse et de douleur
  • Bien décrire et évaluer une douleur
  • Gérer la douleur

Icône de l'outil pédagogique Question Communiquer
Après un rapide coup d'oeil pour éliminer une urgence vitale, il faut avant de faire un bilan complet, communiquer avec le patient à transporter.
  
Vrai
Faux

Se présenter est fondamental. Pour cela il faut :
décliner nom et identité
élever la voix pour se faire entendre
se mettre de profil
se mettre à la hauteur du patient



Icône de l'outil pédagogique Question
Plutôt que de poser des questions, le plus simple est de commencer par écouter le patient
  
Vrai
Faux

Icône de l'outil pédagogique Question Bilan
Le bilan est méthodique et complet. Il se fait organe par organe. Il n'y a pas de priorité
  
Vrai
Faux

Icône de l'outil pédagogique Question
Une personne au comportement calme, c'est réconfortant
  
Exact
Faux

L'agitation ne doit pas être négligée. Sa signification est multiple :
manque d'oxygène
simple énervement
trouble psychique



Besoins
Lors d'une hospitalisation, le personnel infirmier(e) évalue les besoins fondamentaux du patient. Parmi ceux-ci citons :
besoin de s'alimenter
besoin d'éliminer
besoin de se mobiliser
besoin de fumer



Douleur

Icône de l'outil pédagogique Question
Le cerveau est informé d'une brûlure par la douleur
  
Exact
Non

On distingue la douleur aigue et chronique. Qu'est ce qui est exact ?
La douleur aigue est un signal d'alerte
On pourrait se passer d'être informé par la douleur
La douleur chronique est parasite, sans rôle d'alerte



Icône de l'outil pédagogique Question
La douleur n'a aucun rentissement sur l'appareil cardio-respiratoire
  
Vrai
Faux

Mesurer l'intensité de la douleur n'est pas facile
car elle est subjective
variable d'un individu à l'autre
mesurable par l'échelle visuelle analogique
mesurable par le coefficient d'Apgar



L'intensité de la douleur peut se mesurer par des signes annexes
Sueurs
Fièvre
Hypotension
Hypertension
Cyanose
Bradycardie
Syncope ou malaise vagal



La douleur d'un infarctus du myocarde se caractérise par :
un point de côté
une douleur en barre
irradiant dans les testicules ou le bas ventre



Icône de l'outil pédagogique Question
Une crampe entre la hanche et le genou est située dans :
  
la jambe
la cuisse