Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches

Fiche technique

Maintien de la tête


 

Résumé

Le maintien de la tête à deux mains en position neutre, dans l'alignement du cou et du tronc :

L'équipier secouriste doit maintenir à deux mains la tête du blessé en position neutre :

A genoux dans l'axe de la victime , on maintient des 2 mains la tête (ni de flexion, ni d'extension) dans l'alignement du thorax.
On prend appui avec les coudes sur les genoux ou le sol pour éviter fatigue et crampes

Si la victime est inconsciente, maintenir son menton en avant avec 2 doigts (index et majeur) placés sous l'angle de la mandibule pour maintenir les voies aériennes libres               

Détails

Réferentiel officiel (Ministère intérieur)

maintien 10Justification

Le maintien de la tête à deux mains en position neutre, dans l'alignement du cou et du tronc :
- diminue tout pincement ou compression de la moelle épinière suite à un traumatisme du rachis cervical
- limite les mouvements intempestifs de la nuque et du cou du blessé
- Facilite la mise en place d'un collier cervical

maintien 11Indications

L'équipier secouriste doit maintenir à deux mains la tête du blessé en position neutre :
- Dès qu'un traumatisme de la tête, de la nuque ou du dos de la victime est suspecté
- Dans l'attente d'une immobilisation complète de l'axe tête-cou-tronc ;
- S'il ne doit pas effectuer un autre geste de secours plus urgent.

Réalisation

maintienVictime allongée, tête de la victime en position neutre

- Se placer à genoux dans l'axe de la victime et placer les deux mains de chaque côté de sa tête ;
- Prendre appui, si possible avec les coudes sur le sol ou sur les genoux, pour diminuer la fatigue

menton- Si la victime est inconsciente, maintenir son menton en avant avec 2 doigts (index et majeur) placés sous l'angle de la mandibule pour maintenir les voies aériennes libres

- Maintenir cette position tant que la tête et la nuque de la victime ne sont pas immobilisées par un collier cervical et tant que le blessé ne repose pas sur un plan dur équipé d'un immobilisateur de tête ou un matelas immobilisateur à dépression.

 

Victime allongée, tête de la victime en position latérale

- Se placer à genoux dans l'axe de la victime et placer les deux mains de chaque côté de sa tête
- Replacer délicatement la tête dans l'axe du tronc, sans exercer de traction, jusqu'à ce que la victime regarde droit devant. Eviter toute torsion, flexion ou extension de la tête et de la nuque de la victime
- Maintenir le menton en avant avec 2 doigts si la victime est inconsciente comme décrit précédemment
Il ne faut pas relâcher la position tant que l'axe tête-cou-tronc n'est pas correctement immobilisé par un collier cervical et tant que le blessé ne repose pas sur un plan dur équipé d'un immobilisateur de tête ou un matelas immobilisateur à dépression.

maintien-lateral 1             maintien-lateral 02

Victime allongée, inconsciente

Il faut maintenir la tête tout en respectant l'axe-tête-cou-tronc au moment du passage en pls (hors arrêt circulatoire

)maintien pls

maintien incarcereVictime debout ou assise

- Se positionner de préférence derrière la victime ;
- Placer les deux mains de chaque côté de sa tête;
- Replacer délicatement la tête dans l'axe du tronc, en exerçant une légère traction vers le haut pour délester le rachis cervical de la victime du poids de la tête jusqu'à ce que la victime regarde droit devant.
Eviter toute torsion, flexion ou extension de la tête et de la nuque de la victime ;
- Maintenir la tête de la victime dans cette position « neutre »
- Ne pas relâcher la position tant que l'axe tête-cou-tronc n'est pas correctement immobilisé.

maintien-debout 1              maintien-debout 2

incarcereVictime incarcérée

Si le blessé ne peut pas sortir du véhicule car il est bloqué. On dit qu’il est “incarcéré”.
Il est préférable de le confier aux professionnels (pompiers).
Si l'urgence l'exige, on coupe le contact, vérifie le frein à main, détache ou sectionne la ceinture de sécurité.
On dégage les pieds, puis on met une main dans le dos qui passe au niveau de l'aisselle pour aller chercher en avant le menton.
Ainsi on maintient la tête dans l'axe ou légère flexion.

▷ Voir fiche technique

Risques

Si un déplacement de la tête est nécessaire pour la ramener en position neutre, la manœuvre sera immédiatement interrompue, si :
- L'équipier secouriste perçoit une résistance au déplacement de la tête ;
- Le déplacement déclenche ou aggrave une douleur cervicale ;
- Le déplacement déclenche des sensations anormales dans les membres supérieurs ou inférieurs ;
- Le déplacement de la tête par rapport au tronc est important.
Dans ces cas, maintenir la tête dans la position où elle se trouve dans l'attente d'un renfort.

Correctement réalisée, cette technique d'immobilisation provisoire du rachis cervical ne présente aucun risque.

Evaluation

La tête du blessé reste immobile.

La réalisation de cette technique ne doit en aucun cas aggraver l'état de la victime et faire apparaître des signes de lésion de la moelle épinière.
Une recherche de la motricité et de la sensibilité sera réalisée avant (bilan complémentaire) et après immobilisation de la tête en position neutre.

Mémo

 

Points clés

  • La tête doit être replacée en position neutre progressivement
  • L'alignement « tête-cou-tronc » de la victime doit être maintenu
  • La motricité et la sensibilité sont évaluées avant et après la manœuvre
  • La tête est maintenue:
    • avec les 2 mains
    • en permanence

 

Liens

▷ Vidéo: maintien têteVotre texte de l'info bulle

 


△ Retour début page  
   

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim