precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Missions de l'auxiliaire, organisation entreprise

ambulanceRéglementation et administration, auxilliaire ambulancier

L’auxiliaire ambulancier a pour fonction :

Objectifs : Connaître son rôle au sein de son entreprise


Rôles et missions

L'auxiliaire participe aux transports de malades, personnes âgées, handicapées ou blessés.
Il faut savoir observer, communiquer avec le patient, l'équipe et les professionnels de santé.
Les conditions de travail sont parfois difficiles : travail de garde la nuit, manipulation de charges lourdes.
Faire face à des situations d'urgence parfois dramatiques demande une bonne condition physique et du sang froid.
Ses missions sont variées.
Elle nécessite de la compétence mais aussi un bon contact avec les malades.

Rôle

Il est chargé d'assurer, sur prescription médicale, le transport des malades, des blessés et des parturientes auprès des établissements de soins, de cure et de réadaptation, ou de raccompagner les bénéficiaires de soins à leur domicile, au moyen de véhicules spécialement adaptés :
- véhicules sanitaires légers (VSL), pour le transport assis
- ambulances, pour le transport allongé

Il peut conduire les véhicules de transports sanitairesde catégorie C et D.

La surveillance et la manutention de la personne transportée sont assurées par deux personnes à bord d'une ambulance.
L'une des deux doit posséder le Diplôme d'Etat d'Ambulancier (DEA) et l'autre l'attestation de formation d'auxiliaire ambulancier.

Au moment de la prise en charge, il aide le malade à s'installer dans l'ambulance et surveille son état durant le trajet.

Il aide son collègue ambulancier :
- à réaliser les gestes nécessaires
- à la présentation du matériel utile aus soins d'urgence

Il participe à l'entretien courant du véhicule et du matériel : lavage extérieur et intérieur, désinfection, remplacement de la literie, vérification du matériel de premiers secours, surveillance mécanique de la voiture sous la responsabilité de l'ambulancier.
Il aide son collègue à remplir et tenir à jour les documents administratifs et le dossier de transport.

Qualités requises

Politesse, tact, discrétion, sang-froid, réactivité, bonne résistance physique et morale, patience, calme, esprit d'initiative.
Certains patients ont besoin de discuter, il faut donc avoir le sens du contact, savoir écouter et entendre les plaintes et les angoisses du patient afin de le rassurer.

L'auxiliaire doit respecter les horaires pour l'admission, une consultation ou un examen complémentaire.
Il doit connaître les trajets, embouteillages et la signalisation interne de l'établissement pour se rendre directement au bon endroit.
Les transmissions sont importantes entre vous et l'équipe soignante que ce soit:
- avant un transport secondaire -soignant-> transporteur)
- ou lors de l'arrivée ( transporteur ->soignant)

L'équipe doit être disponible de jour comme de nuit et effectue des gardes les dimanches et jours fériés.
Les horaires sont très irréguliers et les semaines sont chargées .
La profession est donc un métier où le contact avec le malade et la passion de la conduite sont indissociables.

Responsabilité

On doit respecter la loi, les textes, les règles éthiques et déontologiques.
Si non sa responsabilité est engagée sur le plan morale, civile voire pénale.

Lieux d'intervention

- Domicile ou local de permanence pour l'écoute des appels
- Routes et voies publiques
- Tout lieu susceptible de recevoir des malades (hôpital, clinique, maison de retraite, de convalescence) ou d'être un lieu d'accident ou de malaise (domicile, lieu public, chantier, usine, école, lieu publique…)

Description d'activité

Elle est clairement défini par la convention collective et son accord cadre
En résumé l'activité consiste à :
- Ecouter la demande
- Recueillir le bon de transport et le dossier du malade
- Prendre connaissance des consignes particulières de transport auprès des médecins et infirmières
- Participer au brancardage, installer le malade
- Effectuer le transport en adaptant sa conduite aux circonstances
- Choisir l'itinéraire permettant de réaliser le transport rapidement
- Surveiller, pendant le transport, la conscience, le pouls, la respiration, la position et le cas échéant la perfusion.
- Percevoir les recettes ou remplir les bordereaux de prise en charge
- Assister le client dans ses démarches administratives (admission…)
- Rendre le dossier médical en fin de mission
- Désinfecter et veiller à l'approvisionnement du matériel embarqué
- Assurer l'entretien courant du véhicule (nettoyage, désinfection, niveaux, pression des pneus)
- Effectuer les démarches réglementaires concernant l'agrément et l'entretien du véhicule, tenir à jour le carnet de bord du véhicule.

Risques physiques

- Variations climatiques
- Risques sensoriels : Bruit, Odeurs, Contraintes visuels de conduite (Brouillard, Nuit)
- Risques bio-mécaniques: Manutention de charges, contraintes posturales : position assise prolongée
- Risques infectieux : Contamination microbienne
- Risques cancérogènes : Hépatite B pouvant être à l'origine d'un cancer du foie.
- Risques chimiques : Pollution atmosphérique, gaz d'échappement, produits de lavage et de désinfection, produits d'entretien du véhicule
- Risques mentaux : Agressivité clientèle, situations difficiles, burn out
- Risques organisationnels : Travail de nuit, les week-end, amplitudes horaires importantes, temps de repos irrégulier, travail en équipe de 2

Accidents de travail

- Accident d'exposition au sang
- Accident de la circulation
- Agression
- Lumbago
- Maladie professionnelles:Tableau n°36,40,45, 54, 76,80 et 98

Organisation entreprise

Agrément

▷ Pour + de détails

L'agrément est une autorisation administrative permettant d'exercer l'activité de transport sanitaire.
Il est subordonnée à la réunion de conditions techniques (installations matérielles, véhicules, personnel) et au respect d'obligations (garde préfectorale, obligations déontologiques).
L'Agence Régionale de Santé (ARS) est chargée de l'instruction du dossier d'agrément et effectue un contrôle préliminaire portant sur les conditions techniques.
L'entreprise comporte :
- un local d'accueil
- un garage
- des véhicules de catégories A, B ou C dont elles ont un usage exclusif.
- des équipages titulaires des diplomes (aux, CCA,DEA) avec permis de conduire, vaccinations à jour, contrat de travail

Les obligations d'un Etablissement de Transport Sanitaire (ETS) sont :
- respect des règles de déontologie
- observer les tarifs
- suivre les prescriptions médicales de transport (PMT) : type de véhicule prescrit, conditions du transport, lieu de destination
- obligation de moyens
- obligation de garde et de réquisition

Type d'entreprise

Une société d'ambulance est une structure privée créé sous régime artisan, SRAL, SA.
Elle doit respecter les lois sociales (code du travail) avec contrat d'embauche, comité d'entreprise.

gestionGestion

Une entreprise doit être organisée et segmentée en postes de gestion : direction, commercial, personnel.
Le standard est un poste clef, le personnel doit être bien formé et savoir répondre aux rares appels de détresse. L'assurance est obligatoire. Il couvre les biens : locaux, matériel, auto mais aussi responsabilité civile et assistance juridique. Elle ne couvre pas la faute pénale (amendes et/ou prison).

Chacun doit connaître sa fonction dans l'entreprise et son "profil de poste" c'est à dire ce qu'il doit faire
Il est indispensable de gérer les temps de travail du personnel de l'entreprise.
C'est un calcul complexe du fait de la spécificité de la profession.
Il faudra respecter les contraintes de législation du travail et notamment les conventions collectives.


▽△ Images de feuilles de route ▽△

 

feuille route



Type de transport

La majorité des transports sanitaires se font pour le compte de la sécurité sociale puisque le payeur, c'est elle.

Délai d'intervention

Transport d'urgence

Sur simple appel réclamant l'urgence, même en provenance d'un particulier, l'ambulancier doit se déplacer, sous peine de "non assistance de personne en danger". Il est très difficile de faire la preuve de l'urgence au téléphone.
Sur place il assurera les premiers soins. Il doit faire appel au SAMU si l'état du malade le demande.

Transport programmé

Après une prescription écrite d'un médecin à l'aide d'une prescription médicale de transport, l'ambulancier prend en charge, installe, brancarde, transporte, surveille, suit les prescriptions du médecin: oxygénothérapie, surveillance d'une perfusion selon un rythme exprimé en gouttes par mn. Puis il rend compte par écrit sur une feuille des différents bilans et des gestes d'urgence pratiqués en cas d'aggravation.

Transport à répétition ou en série

Un patient ayant une affection de longue durée a besoin de soins réguliers.
Le transport est souvent en VSL.

Prise en charge

Primaire

C'est un transport d'un lieu non médicalisé (sans soins), c'est à dire domicile, lieu public... vers un hôpital ou une clinique. Il s'agit souvent d'un transport d'urgence.

Secondaire

Il s'agit d'un transport d'un lieu médicalisé (clinique, service ou urgence d'un hôpital) vers un autre lieu médicalisé (urgence, service spécialisé ou service de radiologie, de consultation…).
La raison du " transfert " est variable:
- service plus spécialisé, examen complémentaire, transfert faute de place, rapatriement vers son lieu de domicile, convenance personnelle…
Ce transport est en général non urgent.
Ces transports sont et seront de plus en plus fréquents car tous les centres de soins non pas toujours de place disponible ou ne possèdent pas le service spécialisé adapté au malade.
Des réseaux entre établissements avec des spécialités différentes sont en constitution. Des examens coûteux et très spécialisés sont souvent nécessaires, le malade est alors transporté par ambulance à l'aller et au retour.


▽△ Liste des principaux transports ▽△

 

Admission pour hospitalisation

Transport d'un patient du domicile ou du lieu de l'accident vers un établissement de soins en vue d'une hospitalisation de plus de 24 h.
Il s'agit d'un transport programmé ou d'urgence à la demande du malade, du médecin ou du centre 15.

transportSortie après hospitalisation

Transport d'un patient d'un établissement de soins, après une hospitalisation de plus de 24 h vers son domicile.

Consultation

Transport d'un patient du domicile ou du lieu de l'accident vers un établissement de soins, sans admission puis éventuellement retour à domicile.

Transfert définitif

Transport d'un patient d'un établissement de soins après hospitalisation de plus de 24 h vers un autre établissement de soins en vue d'une hospitalisation de plus de 48 h.

Prise en charge à 100 % sous certaines conditions

Transfert pour soins ou transport interne

Transport d'un patient d'un établissement de soins, après une hospitalisation de plus de 24 h, vers un établissement de soins, en vue d'une hospitalisation de moins de 48 h, pour des soins ou examens, puis retour à l'établissement de soins initial.
Le transport est à la charge de cet établissement puisque le patient reste sous la responsabilité juridique et financière.

Patient dirigé

Transport d'un patient vers un établissement de soins dans lequel il ne sera pas admis faute de place ou de service compétent. Il sera dirigé vers un autre établissement en vue d'une admission de plus de 24 h.

Transport longue distance

Transport en charge d'une distance supérieure à 150 kms, possible pour l'admission pour hospitalisation, pour une sortie, une consultation ou un transfert définitif.
Il faut demander une entente préalable à l'Assurance Maladie.

Transport en série

C'est un ensemble d'au moins 4 transports (entendus en aller et retour) au titre d'un même traitement, au cours d'une période de 2 mois, vers un lieu distant de plus de 50 kms.
On parle de séances itératives lorsqu'il manque l'un des 3 critères du transport en série.
Il faut demander une entente préalable à l'Assurance Maladie.


Activités hors du cadre de l'Assurance Maladie

Réquisitions

requisition

Le préfet, le Procureur de la République, le Maire et l'officier de police judiciaire (OPJ) peuvent réquisitionner un ETS par ordre écrit, rédigé le plus souvent à postériori (après).
C'est la participation à un plan d'urgence (Rouge, ORSEC), le transport d'un malade mental pour une hospitalisation d'office ou le transport d'un détenu.

Contrats

Le contrat est passé avec une personne de droit privé ou de droit public (marché public), en vue d'exécuter un certain nombre de transports et /ou de prestations contre rémunération.
- Contrat avec une personne de droit privé
Il est passé avec un particulier en vue d'un transport pour convenance personnelle ou avec une entreprise industrielle et commerciale pour les transports liés aux accidents de travail, ou une association sportive ou culturelle pour la surveillance de leurs manifestations, une société d'assistance pour assurer des prestations d'assistance (rapatriement).,
- Contrat avec une personne de droit public
Il passe par un appel d'offre. On parle de marché public. Il comporte un cahier des charges détaillant les obligations de l'entreprise (base du futur contrat). Ces demandes sont publiées dans des journaux officiels ou des annonces légales.
e les prix. Souvent c'est l'entreprise dont le devis est le moins cher qui est pris.
Quelques exemples de marché public:
- Centre hospitalier pour l'hospitalisation à domicile, les transferts provisoires (y compris les transferts internes à l'établissement).
- Conseil général pour les transports d'enfants, d'handicapés

Résumé

Points clefs

  • Catégorie C = Ambulance
  • Catégorie D = VSL
  • Le médecin prescrit le transport le mieux adapté au malade (PMT)
  • Ne pas remplacer VSL par ambulance
  • Bien faire la différence entre transport primaire et secondaire
  • Chacun doit connaître sa fonction dans l'entreprise et son "profil de poste" c'est à dire ce qu'il doit faire
  • La durée du travail est réglementée
  • Feuille de route hebdomadaire
  • Les relations humaines sont importantes
  • Obligation de garde

Répertoire

  • Recopier et définir les mots suivants :
    • ARS, VSL
    • Véhicules catégorie C, D
    • agrément, ETS
    • PMT

Objectifs

  • Connaitre son rôle au sein de son entreprise

Savoir + (Niveau DEAmbulancier)

 


△ Retour début page Suite administration ▷
◁ Retour vers menu cours aux Direct vers Accueil ▷
◁ Retour vers menu cours DEA  

Menu | Cours AFGSU | Aux | DEA | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim