precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Matériel de soins d'urgence : aide

reanimationAuxiliaire ambulancier

L'auxiliaire ambulancier doit connaître le fonctionnement du matériel embarqué dans une ambulance.
De par sa fonction, en urgence, il aidera l'ambulancier à réaliser les gestes de secours.
Il ne doit pas découvrir les appareils au dernier moment.

L'utilisation du matériel est étudié aux chapitres "Conduite A Tenir"

 

Quel matériel ?

L'ambulance est doté de matériel de secours d'urgence défini par l'arrêté du 20 Mars 1990 modifié par l'arrêté du 10 février 2009 puis du 28 aôut 2009.

▷ Télecharger la dernière version de l'arrêté pdf

  A C D
Nécessaire de secourisme d'urgence x x x
Oxygénothérapie x x  
Aspirateur de mucosité x x  
Insufflateur manuel x x  
Matériel d'immobilisation x x  
Respirateur artificiel      
Défibrillateur*      

* On peut regretter (2014) que le défibrillateur ne soit pas obligatoire.

A : Ambulance de soins et secours d'urgence (ASSU)
B : Voiture de secours d'urgence aux asphyxiés et blessés ou victimes (V.S.A.B.) (V.S.A.V).(Pompiers)
C : Ambulance classique


▽△ Détail officiel du matériel selon le type de véhicule ▽△

 

TYPE B – CATEGORIE A - Assu


TYPES D’EQUIPEMENTS

NORME DE CONFORMITE

Quantité

EQUIPEMENTS DE RELEVAGE ET DE BRANCARDAGE DU PATIENT

Brancard principal/support brancard

EN 1865

1

Portoir de type cuillère

EN 1865

1

Matelas à dépression

EN 1865

1

Dispositif de transport du patient en position assise (chaise portoir)

 

EN 1865

 

1

EQUIPEMENTS D’IMMOBILISATION

Lot pour les fractures : membres supérieurs
: membres inférieurs

 

2 attelles
2 attelles

Lot de colliers cervicaux (immobilisation du rachis cervical) : petit – moyen – grand 
ou  réglable

 

 

1 de chaque
1

EQUIPEMENTS DE VENTILATION/RESPIRATION

Oxygène portable : capacité minimum, conditions normales de température et de pression, détendeur, débilitre avec robinet permettant un débit d’eau d’au moins 15l/min, (raccord rapide optionnel)

 

EN 737 –1 : 1998

 

2000 l

Insufflateurs manuels avec masques et canules pour tous les âges

 

 

1

Embout de ventilation bouche à masque avec
Entrée oxygène

 

 

1

 

Dispositif portable (manuel ou électrique) d’aspiration des mucosités assorti d’au moins une taille de sonde à usage unique pour aspiration buccale + raccord biconique

 

EN ISO
10079-2
1999

 

1

EQUIPEMENTS DE DIAGNOSTIC

Appareil à tension manuel,
Taille de serrage 10 cm – 66 cm

 

 

1

Oxymètre

EN ISO 9919

1

Stéthoscope

 

1

Thermomètre, mesures minimales : 28° C – 42° C

 

1

Dispositif pour doser le sucre dans le sang

 

1

Lampe diagnostic

 

1

MEDICAMENTS

Supports solutés

 

2

EQUIPEMENTS DE REANIMATION

Défibrillateur avec enregistrement ECG des données patient

EN 60601-2-4

1

BANDAGES ET MATERIELS D’HYGIENE

Matériels de couchage (matelas – oreiller)

 

1 de chaque

Couverture bactériostatique + matériel de désinfection

 

1

Matériel pour le traitement des plaies :
- bande élastique type Velpeau largeur 5 cm
- bande élastique type Velpeau largeur 10 cm
- compresse de gaze stérile  environ 7,5x7,5cm
- pansement stérile absorbant 20x 40 cm
- rouleau de ruban adhésif parapharmaceutique
- solution antiseptique bactéricide non iodée
en conditionnement d’origine   (au minimum)
- paires de ciseaux universels bouts mousse :

 

 

1
1
20
2
2
20 dosettes de 5 ml
1

Matériel pour le traitement des brûlures thermiques et chimiques :

  • compresses 10/10 ou 10/12
  • compresse 20/20              
  • pansement stérile 35/45    

 

 

2
1
1

Récipient pour réimplantation permettant de maintenir la température interne à 4° c (+ ou – 2°) pendant au moins 2 heures

 

 

1

Haricot

 

1

Sac vomitoire

 

1

Bassin

 

1

Urinal (pas en verre)

 

1

Paires de gants chirurgicaux stériles

EN 455-1, -2

5

Gants non stériles à usage unique

EN 455-1, -2

100

1 matériel d’accouchement d’urgence :
- couverture isotherme
- clamp de Barr stérile usage unique :
- champ stérile 75 x 75
- bonnet pédiatrique

 

 

1
1
1
1

Sacs poubelle

 

5

Drap à usage unique pour brancard

 

1

EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE
(par membre d’équipage, à multiplier par le nombre de personnes formant l’équipage)

Matériel de protection contre l’infection :

  • masques chirurgicaux
  • sur-blouse
  • charlotte

 

 

2
1
1

Masques de type FFP2 à usage unique

 

2

 

MATERIEL DE PROTECTION ET DE SAUVETAGE

Matériel de nettoyage et de désinfection immédiate du matériel et du personnel :

  • gel hydro-alcoolique
  • décontaminant de surface (lingette ou spray)

 

 

1
1

Coupe-ceinture de sécurité

 

1

Triangle ou lampe de pré-signalisation

 

1

Extincteur

EN 3-7

1

 

COMMUNICATION

Accès au réseau téléphonique public par l’émetteur-récepteur ou par un radiotéléphone mobile

 

 

1

Communication interne entre le chauffeur et la cellule sanitaire

 

1


TYPE A - CATEGORIE C - Ambulance


TYPES D’EQUIPEMENTS

NORME DE CONFORMITE

Quantité

 

EQUIPEMENTS DE RELEVAGE ET DE BRANCARDAGE DU PATIENT

Brancard principal/support brancard

EN 1865

1

Dispositif de transport du patient en position assise (chaise portoir)

EN 1865

1

 

EQUIPEMENTS D’IMMOBILISATION

Lot pour les fractures : membres supérieurs
: membres inférieurs

 

2 attelles
2 attelles

Lot de colliers cervicaux (immobilisation du rachis cervical)
petit – moyen – grand   
ou  réglable

 

 

1 de chaque
1

 

EQUIPEMENTS DE VENTILATION/RESPIRATION

Oxygène portable : capacité minimum totale de 2000 l, dont au moins une bouteille de 400 l, conditions normales de température et de pression, détendeur, débilitre avec robinet permettant un débit d’eau d’au moins 15 l/min, raccord rapide

 

EN 737 –1 : 1998

 

capacité
2000 l

Insufflateurs manuels avec masques et canules pour tous les âges

 

1

Embout de ventilation bouche à masque avec entrée oxygène

 

1

Dispositif portable, électrique ou manuel, d’aspiration des mucosités assorti d’au moins 1 taille de sonde pour aspiration buccale + raccord biconique

EN ISO
10079-2 1999

1

EQUIPEMENTS DE DIAGNOSTIC

Appareil à tension manuel ou électrique,
Taille de serrage 10 cm – 66 cm

 

 

1

MEDICAMENTS

Support soluté

 

1

BANDAGES ET MATERIELS D’HYGIENE

Matériels de couchage (matelas – oreiller)

 

1 de chaque

Couverture bactériostatique + matériel de désinfection

 

1

Matériel pour le traitement des plaies :
- bande élastique type Velpeau largeur  5cm
- bande type Velpeau largeur 10 cm
-  compresse de gaze stérile  environ 7,5x7,5cm
- pansement stérile absorbant 20x 40 cm
- rouleau de ruban adhésif parapharmaceutique
- solution antiseptique bactéricide non iodée
en conditionnement d’origine   (au minimum)
- paire de ciseaux universels bouts mousse :

 

 

1
1
20
2
2
20 dosettes de 5 ml
1

Haricot

 

1

Sac vomitoire

 

1

Bassin

 

1

Urinal (pas en verre)

 

1

Paires de gants chirurgicaux stériles

EN 455-1, -2

2

Gants non stériles à usage unique tailles adaptées conseillées

EN 455-1, -2

100

1 matériel d’accouchement d’urgence :
- couverture isotherme
- clamp de Barr stérile à usage unique
- champ stérile 75 x 75
- bonnet pédiatrique

 

 

1
1
1
1

Sacs poubelle

 

5 au minimum

Drap à usage unique pour brancard

 

1

EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE
(par membre d’équipage, à multiplier par le nombre de personnes formant l’équipage)

Matériel de protection contre l’infection :
Composition :

  • masques chirurgicaux
  • sur-blouses
  • charlottes

 

 

2
1
1

Masques de type FFP2 à usage unique

 

2

 

MATERIEL DE PROTECTION ET DE SAUVETAGE

Matériel de nettoyage et de désinfection immédiate du matériel et du personnel :

  • gel hydro-alcoolique
  • décontaminant de surface (lingette ou spray)

 

 

1
1

Coupe-ceinture de sécurité

 

1

Triangle ou lampe de pré-signalisation

 

1

Extincteur

EN 3-7

1

 

COMMUNICATION

Accès au réseau téléphonique public par l’émetteur-récepteur ou par un radiotéléphone mobile

 

 

1

Communication interne entre le chauffeur et la cellule sanitaire

 

 

1

Les normes de conformité doivent figurer sur le matériel ou à défaut sur la fiche technique du produit.


TRANSPORTS DE NOUVEAUX NES ET NOURRISSONS
Lorsque les véhicules de types A, B et C effectuent le transport de nouveau-nés et nourrissons, les dispositifs ci-dessous sont exigés :
a) nacelle et filet de protection, couffin et siège auto homologué avec mode de fixation de sécurité conforme à la législation. La fixation est double et concerne tant l'enfant dans la nacelle que la nacelle au brancard ;
b) thermomètre normal et hypothermique (à gallium) ;
c) bonnet en jersey pour nouveau-né, couverture isolante en aluminium (taille nouveau-né et pédiatrique), sac polyéthylène ;
d) aspirateur électrique autonome avec batteries et réglage de la dépression ;
e) sondes pédiatriques d'aspiration de différents calibres ;
f) lunettes à oxygène pour nouveau-né et nourrisson ;
g) insufflateur manuel pour nouveau-né et nourrisson (BAVU) avec masque et canules de différentes tailles ;
h) attelles pédiatriques pour membres inférieurs et supérieurs ;
i) matelas à dépression pédiatrique.


CATEGORIE D – Véhicule sanitaire léger

Bandes élastiques type Velpeau :                   largeur   5 cm
largeur :10 cm

           1
1

Compresse de gaze stérile de taille                environ 7,5 cm x 7,5 cm

           20

Pansement stérile absorbant  (américain)       environ 20 cm x 40 cm

             2

Rouleau de ruban adhésif parapharmaceutique largeur 2 cm

             2

Paire de gants de soins non stériles : petits, moyens, grands :

    5 de chaque

Paire de gants stériles usage unique de taille moyenne

             2

Solution antiseptique bactéricide non iodée, en conditionnement
d’origine

100 ml
en conditionnement
de 20 dosettes de 5ml

Clamp de Barr stérile usage unique :

              1

Couverture isotherme :

              1

Solution hydro-alcoolique pour lavage des mains en conditionnement
d’origine :

 

     100 à 200 ml

Paires de ciseaux universels bouts mousse :

              1

Canule oropharyngée : petite, moyenne et grande taille

    1 de chaque

Lampe électrique à pile :

              1

Sucre en morceaux :

              5 au minimum

Sac poubelle 10 litres

             10 au minimum

Masque de poche pour insufflation à usage unique

               1

Sac vomitif – type vomix

               5

Masque de type chirurgical à usage unique :

               2

Masque de type FFP2 à usage unique :

               2

Le nécessaire de secourisme d’urgence est rassemblé dans un contenant unique, portable, réservé à réservé à cet usage, et protégeant des projections et de la poussière

Le nécessaire de secourisme d’urgence est maintenu en état d’usage et de propreté
sous la responsabilité du titulaire de l’agrément qui assure le remplacement des
produits et des matériels périmés, hors d’usage, ou dont la stérilité n’est plus
garantie.

 


 

Inventaire

Mains

mceEt oui, même sans matériel, les mains peuvent être utiles !

Nécessaire de secours d'urgence

Il est obligatoire pour tout véhicule de toute catégorie : A,C,D.
Il sert principalement pour les petits soins comme un pansement pour une plaie.

◁ Revoir détails page précédente

Matériel d'immobilisation

attelleIl est obligatoire pour les véhicules de catégories A et C.
collierIl n'est pas indispensable pour les VSL.

Il comporte:
- 2 attelles pour membres inférieurs,
- 2 pour membres supérieurs,
- 1 collier cervical petit, moyen et grand ou 1 réglable

matelasLe matelas immobilisateur dit « coquille » est pratique.

Savoir +

▷ Traumatismes : les fractures (niveau DEAmbulancier)
Traumatismes : immobilisation (niveau DEAmbulancier)

Collier cervical

Il permet d'immobiliser le rachis cervical.
On le pose devant un tramatisme tête-cou doulreux et systématiquement chez un traumatisé inconscient.
Le collier cervical est constitué d'une bande ou de deux parties rigides dont la matière varie selon le modèle et le fabriquant.
Il présente des échancrures destinées l'une au menton et les deux autres aux épaules.
Il est composé de 2 parties: antérieure et postérieure.

Il comporte donc 4 appuis:

  • sternal
  • mentonnier
  • occipital
  • épaules

Il peut être équipé d'orifices :

  • un orifice antérieur pour éviter une compression du larynx
  • des orifices latéraux pour permettre le contrôle du pouls carotidien

Un système d'attache, par bande auto-agrippante ou par pression, permet sa fermeture.
Il existe, suivant les modèles, des dispositifs de réglage ou des tailles différentes.
Certains colliers cervicaux sont à usage unique et maintenues jusqu'à examen médical et radiographique
Sinon après usage, il est nettoyé selon les règles d'hygiène.

▷ Voir fiche technique

▽△ Attelles

 

Elles permettent l'immobilisation des traumatismes des membres.

Attelles modelables

Elles sont utilisées pour assurer l'immobilisation du coude, de l'avant bras et du poignet pour le membre supérieur et du genou, de la jambe et de la cheville pour le membre inférieur.

L'attelle à dépression est constituée :

  • d'une enveloppe étanche à l'air et souple contenant des billes de polystyrène expansé
  • d'une valve d'admission de l'air (entrée et sortie) sur laquelle s'adapte un dispositif d'aspiration de l'air
  • de sangles de maintien

Elle n'est utilisée qu'avec une pompe d'aspiration manuelle ou électrique. Son principe de fonctionnement est identique à celui du matelas à dépression (en faisant le "vide").

attelle depression 1                       attelle depression 2

▷ Voir fiche technique "attelles modelables"

Attelles modelables

Les attelles modelables sont utilisées pour assurer l'immobilisation d'un membre supérieur ou inférieur traumatisé, à l'exception de la cuisse ou de la hanche.

Attelles de « KRAMER »

Attelles constituées de tiges de métal soudées et plastifiées, en forme « d'échelle », malléables et adaptables au membre fracturé.
Il en existe de plusieurs longueurs et largeurs.
Ces attelles nécessitent un habillage préalable de façon à les rendre moins traumatisantes et d'éviter un contact direct du membre avec le métal.

attelle1           attelle2

Attelles modelable en alliage, doublées de mousse de type " Aluform ®" ou "Blue Splint ®"

Elles sont composées de :

  • une armature en aluminium ou autre alliage
  • un rembourrage assuré par une mousse épaisse
  • une enveloppe en polystyrène dont la face au contact du membre est lavable des bords rabattables permettant de former une gouttière
  • un système de fixation par sangles auto-aggripantes

Il existe différents types d'attelles en alliage, suivant la zone traumatisée, et pour l'enfant.
L'armature en aluminium comme son nom l'indique est "modelable", c'est à dire permet de la modeler en l'adaptan au segment de membre traumatisé.
Puis les bords sont rabattues en forme de gouttière puis fixés par les sangles velcro.

Elles sont radio-transparentes (permettant de faire des radiographies sans enlever l'attelle.)

attelle3       attelle4           attelle4b

▷ Voir fiche technique "attelles à dépression"

▽△ Matelas immobilisateur

 

matelasLe matelas immobilisateur dit matelas coquille est un sac plastique contenant des billes.
En faisant le vide les billes se rapprochent, le matelas moule alors le corps du blessé.
Il est étendu sur un sol propre, sans morceau de verre protégé par une housse plastique solide.

Puis la pompe à vide est branchée et un léger vide est obtenu.
Un drap en aluminium protège du froid puis un drap propre en papier solide jetable lutte contre les souillures. Le blessé est étendu sur le matelas par les méthodes habituelles de manipulation, puis les bords du matelas sont rapprochés au maximum afin de bien recouvrir tout le corps.
matelas1Le vide est alors pratiqué tout en maintenant cette position, jusqu'à obtention d'une dureté importante.

aspirateurmatelas2Très utile pour les traumatismes:

  • axe tête-cou-tronc-dos
  • bassin
  • cuisse (fémur)

Le matelas immobilisateur à dépression est constitué :

  • D'une enveloppe souple et étanche contenant des billes de polystyrène expansé
  • D'une bache de protection (option)
  • D'un robinet permettant la sortie et l'entrée de l'air
  • D'un dispositif de saisie (poignées)
  • De sangles de maintien.

Il ne peut être utilisé qu'avec une pompe d'aspiration manuelle ou électrique (aspirateur de mucosités)

Son principe de fonctionnement consiste, une fois la victime installée sur le matelas immobilisateur à dépression, à aspirer l'air contenu dans l'enveloppe étanche.
Cette aspiration provoque une agglutination des petites billes qui moule et rigidifie le matelas, immobilisant ainsi la victime.
On dit que l'on fait "le vide" (En fait une pression inférieure à celle de l'air extérieur).                         

▷ Voir fiche technique "matelas à depression"

▽△ Plan dur

 

Le plan dur avec immobilisateur de tête est utilisé pour immobiliser la colonne vertébrale d'une victime, suspectée d'un traumatisme de la colonne vertébrale.
Le plan dur peut être utilisé pour immobiliser une victime qui est allongée sur le dos ou debout et en assurer son transport.
Il peut aussi être utilisé pour relever une victime allongée au sol dans un espace étroit avant de la déplacer.

plan-dur-1Le plan dur est constitué :

  • D'un plan rectangulaire, de dimension similaire à une personne, en PVC, si possible radio-transparent, et résistant à l'eau (l'absorption de liquide biologique ou de sang par le matériel ne doit pas être possible pour éviter la transmission de germes infectieux). Ce plan dur est équipé
    de poignées de portage
  • De sangles de maintien pour immobiliser la victime au niveau du thorax, du bassin et des membres inférieurs.
  • L'immobilisateur de tête est composé de :
  • Un coussin de tête, fixé sur le plan dur
  • blocs d'immobilisation latéraux
  • 2 sangles de maintien de la tête au niveau du front et du menton

Après utilisation le plan dur est nettoyé selon les règles d'hygiène (voir module 3)

▷ Voir fiche technique "plan dur"


Matériel de réanimation respiratoire

oxygeneIl n'est pas indispensable pour les VSL (sauf canules)

Bouteille d'oxygène

A l'arrière d'une ambulance, 2 bouteilles portables de 1 m3 sont obligatoires.
La bouteille" Présence"blanche d'oxygène comprimé est le matériel utilisé par l'ambulancier.
C'est une bouteille légère intégrant manomètre et débilitre faisant corps avec la bouteille.
Le détendeur transforme un gaz comprimé (de 2 à 200 fois ou 200 bars)en un gaz à la pression athmosphérique.
Le manomètre mesure la pression de la bouteille et le débilitre la quantité d'oxygène a délivré en l/mn.

▷ Voir fiche technique
▷ Savoir + : Oxygénothérapie (Niveau DEAmbulancier)

Oxygénothérapie

 

Indications

Donner de l'oxygène à un accidenté ou une personne en détresse ne peut être que bénéfique.
En dehors de l'urgence vitale, la prescription est médicale.

Contenance et autonomie

Pour connaître la durée de l’autonomie de l’ambulance, il suffit de diviser le nombre de litres disponibles par le débit utilisé.
Par ex : Bouteille pleine de 2,5 l à 200 bars contient :Pression 200 bars x volume 2,5 l =  500 l
Pour un débit 10 l/min -> 500 l/ 10 = autonomie de 50 min

Consignes de sécurité
  • Protéger les bouteilles des risques de choc et de chute
  • Conserver les bouteilles dans des endroits bien aérés
  • Protéger les bouteilles contre des températures > à 50°C
  • Interdiction absolue de fumer ou d'approcher une flamme
  • Stocker les bouteilles à l'écart des produits combustibles et des produits gras
  • Ouvrir lentement la bouteille
Mode d'administration

En urgence uniquement par masque

  • Si le malade respire, inhalation avec un masque à un débit de 9 l/mn
  • Si le malade ne respire pas, insufflation avec un respirateur de premier secours de type Ambu.
▽△ Description bouteille monobloc

 

oxygene-presence-1Il s'agit d'une nouvelle génération de bouteille légère de couleur blanche (La norme pour l'oxygène)

oxygene inscriptionsPlusieurs sociétés distribuent ce type de matériel dont Air liquide. air-liquide

C'est maintenant le modèle de référence à utiliser.

Son prix est plus élevé que la bouteille classique.

Ses bouteilles sont en location et restent la propriété du distributeur (statut de pharmacien).

oxygene-presence-2oxygene dessus

Les avantages sont nombreux :

  • peu d'accidents
  • sécurité d'utilisation
  • rapidité de mise en œuvre
  • légèreté

presence-6presence-10La bouteille est en matière composite légère, équipée d'une poignée de transport et à l'intérieur du chapeau, on trouve
- un détendeur-manomètre
- un débitlitre intégré.
- une sortie pour tuyau d'oxygène
- une sortie pour respirateur

Le débilitre affiche le débit prescrit en litre/mn
Le manomètre affiche la pression du gaz

 

presence-9Au dessus, il y a un robinet d'ouverture.
Cette bouteille permet de brancher soit
- un tuyau d'oxygène
- ou bien de brancher un respirateur grâce à sa prise femelle normalisée à 3 crans.

presence-3Sur la bouteille, il y a une étiquette
- identifiant le fournisseur,
- la notice d'emploi
- le numéro du lot
- la date limite d'utilisation et les mesures à respecter.

Il existe des bouteilles de :

  • 2 litres , contenu = 400 litres (sous 200 bars 2 L*200= 400 L)
  • 5 litres , contenu = 1000 litres (sous 200 bars 5 L*200= 1000 L  ou 1 m3)
  • 15 litres , contenu = 3000 litres (sous 200 bars 15 L*200= 3000 L ou 3 m3)

En résumé:

Le détenteur-débitmètre intégré est composé :
1. D'un manomètre haute pression, avec des plages colorées, qui indique la pression régnant à l'intérieur de la bouteille ;
2. D'une sécurité active, sous forme d'un volet, empêchant tout branchement intempestif sur la bouteille lorsque celle-ci est en position fermée ;
3. D'un raccord de sortie (olive), qui permet de brancher un tuyau afin d'alimenter un masque à inhalation ou un ballon-réserve en oxygène d'un insufflateur ;
4. D'une prise normalisée à 3 crans afin d'alimenter un respirateur ou un réseau de distribution d'oxygène interne au véhicule de secours ;
5. D'un robinet d'ouverture de la bouteille ;
6. D'un robinet permettant de régler le débit d'utilisation, par pallier sur une plage de 0 à 15 l/min ;
7. D'une soupape de sécurité tarée à 200 bars ;
8. D'un raccord de remplissage spécifique, pour le conditionnement chez le fournisseur.

▷ Voir site air liquide

oxygene inscriptions 2

▽△ Définition d'un détendeur,monobloc et débitlitre

 

Détendeur

Pour être administré à une victime, l'oxygène comprimé dans une bouteille doit être détendu et ramené à la pression atmosphérique ambiante à l'aide d'un dispositif fixé sur la bouteille appelé détendeur. En detendeureffet la pression est très élevée à l'intérieur de la bouteille, jusqu'à 200 fois la pression de l'air ambiant.

200 fois ou 200 Bars (bar comme "barométrique", baro = pression, baromètre...)

Elle est réduite grâce à un détendeur.

En son absence, l'ouverture de la bouteille laisserait échapper bruyamment l'O2.

La pression à la sortie est de 3 bars (soit 3 fois la pression atmosphérique) au niveau de la prise rapide 3 ergots pour respirateur (ce qui permet d'avoir une pression pour faire fonctionner le ventilateur).
Pour la sortie du tuyau à oxygène, la pression est celle de l'air extérieur ou "athmosphère" (pression athmosphèrique de 1 bar).

Il ne faut pas graisser ou siliconer le pas de vis qui relie le détendeur à la bouteille.

Le détendeur est serré à la main et non pas avec une pince.

La détente du gaz n'est pas sans danger. L'utilisation d'une bouteille "présence" écarte le risque du détendeur.

Manomètre

C'est un dispositif qui mesure la pression de la bouteille.
Il est souvent couplé au détendeur : C'est alors un mano-détendeur.
La pression se mesure en bars (le multiple de la pression athmosphérique)

Débilitre ou Débimètre

rotametre Il mesure le débit d'O2 en litres/mn. La quantité de gaz est délivrée et réglée grâce à un robinet.

- Débimètre à aiguille
Le débit est lu sur un écran. La mesure est peu précise, surtout aux faibles volumes (1 litre/ mn) car il y a inertie.

- Débimètre à bille ou rotamètre
Il est plus précis mais s'utilise uniquement en poste fixe (car il doit rester vertical).

Quelque soit le modèle, Il est branché soit:

  • sur une prise rapide à 3 ergots
  • à la sortie du mano-détendeur
  • à la prise murale à l'hôpital
  • soudé à un mano-détendeur de type monobloc
  • inclus dans une bouteille tout en un de type "présence"
▽△ Délivrance de l'oxygène en établissement de soins

 

prise-oxygeneprise-oxygene-2oxygene-hopital-1oxygene-hopital-2L'O2 est livré par camion sous forme liquide, puis stocké dans une installation centrale.
Il est ensuite évaporé, transformé en gaz comprimé à 9 puis 3 bars et conduit jusqu'au lit du malade par une canalisation.

Sur le mur de la chambre se trouve une prise murale dite femelle spécifique à 3 ergots.
On peut ainsi brancher une prise mâle à 3 ergots de couleur blanche.
Il y a souvent d'autres prises différentes pour le vide, l'air comprimé...

L'installation est complétée par des grosses bouteilles d'oxygène pour le secours en cas de pannes
Un parc de bouteilles est à disposition pour les transports internes.
La gestion de l'ensemble est sous la responsabilité du pharmacien de l'établissement

▽△ Calcul de l'autonomie d'une bouteille avec dessin

 

Il est important avant de débuter un transport particulièrement long, de savoir si on dispose suffisamment d'oxygène.
Par ex. si le débit prescrit est de 3 l par minute, au bout d’une heure on aura consommé 3 x 60 minutes = 180 litres. Il est préférable, par sécurité, de rajouter une marge de 10 à 20 % pour un transport plus long ou utilisation de la trompe à vide.
Pour connaître la durée de l’autonomie de l’ambulance, il suffit de diviser le nombre de litres disponibles par le débit utilisé.
Par ex : Bouteille pleine de 2,5 l à 200 bars contient: Pression 200 bars x volume 2,5 l =  500 l
Pour un débit 10 l/min -> 500 l/ 10 = autonomie de 50 min

autonomie oxygene

▽△ Consignes de sécurité

 

oxygene-logoDans les locaux de la société, les bouteilles seront stockées dans un local aéré,sec, propre et sans matières inflammables.
Les bouteilles doivent être protégées des intempéries, des sources de chaleur (température supérieure ou égale à 50°C) .
L es bouteilles vides doivent être conservées séparément.
Il ne faut jamais nettoyer les bouteilles avec des produits combustibles, spécialement des corps gras.
A l'entrée sur la porte, une inscription avertira de la présence d'oxygène et les logos gaz sous pression et comburant seront présents.

De nombreux défauts de qualité sont dus à des chocs lors du stockage et du transport, qui fragilisent les bouteilles et leur robinet,
aussi les bouteilles doivent être :

  • protégées de tout risque de choc ou de chute
  • solidement arrimées en position verticale dans les véhicules
  • déplacées sans être traînées ou roulées sur le sol
  • soulevées par la poignéet et non pas par le robinet
  • conserver les bouteilles dans des endroits bien aérés
  • protéger les bouteilles contre des températures > à 50°C
  • interdiction absolue de fumer ou d'approcher une flamme
  • stocker les bouteilles à l'écart des produits combustibles et des produits gras
Consignes de sécurité avant le transport

L'ambulancier doit vérifier que les bouteilles d'O2 sont pleines, que le manodétendeur fonctionne bien sans fuite sur la robinetterie.
Tous les obus sont attachés dans l'ambulance. et installés dans un emplacement permettant de les protégere des chutes et chocs.
Les bouteiles doivent être maintenues en position verticale, robinet fermé.
Il ne faut jamais utiliser une bouteille endommagée ou tombée.
Vérifiez la date limite d'utilisation de l'oxygène figurant sur le conditionnement.
Conserver l'intégralité des étiquetages.

Consignes de sécurité pour l'utilisation

En cas d'utilisation des anciens détendeurs, il faut se laver les mains avec du savon, car il ne faut jamais manier la pièce avec des mains grasses.
Utiliser des tuyaux de raccordement spécifiques à l'oxygène.
Ne pas ouvrir la bouteille lorsqu'elle est en position couchée.
Les bouteilles ne doivent pas être soulevées par leur robinet.
Elles doivent être déplacées sans être trainées ou roulées au sol.
Le robinet est ouvert légèrement pour chasser les poussières puis refermer aussitôt car il ne faut jamais maintenir le manodétendeur en pression. Pour cette opération placez vous du coté opposé au détendeur sans se placer à la sortie du robinet.
L'O2 étant inflammable, afin d'éviter tout risque d'incendie, il faut interdire toute flamme, toute cigarette et autre source de chaleur.
Au début, il ne faut pas exposer le patient au flux gazeux. (ne jamais placer la victime face à la sortie du robinet, mais toujours du côté opposé au détendeur, derrière la bouteille en retrait. De même pour vous même.
Il faut vérifier l'absence de corps gras sur le visage du patient ( maquillage, crème...)

Consignes de sécurité après utilisation

Il faut toujours fermer le débilitre puis la bouteille même si elle est vide.

Les gestes à ne pas faire:

  • Ne pas tenter de forcer ni graisser un robinet difficile à ouvrir
  • Ne pas procéder à des ouvertures et fermetures successives et répétitives
  • Ne jamais utiliser des produits gras pour le nettoyage des équipements de la bouteille
  • Ne jamais utilisés de flacons pressurisés (laque,désodorisant...), de solvant (alcool, essence...) ou de produits corrosifs pour nettoyer les bouteilles
▽△ Mode d'administration

 

Inhalation

C'est l'action qui permet d'enrichir en O2 l'air inspiré par un malade qui ventile spontanément (au minimum une fréquence supérieure à 6 par mn ).
On ne l'utilise jamais chez un patient qui ne respire pas soit en arrêt respiratoire isolé ou arrêt cardiaque.

La sonde nasale d'oxygène ou les lunettes ne sont pas utilisées lors d'une urgence vitale.

Masque ordinaire

lmasque-oxygene-2masque-oxygeneIl fournit une concentration d’O2 supérieure aux lunettes et aux sondes nasales.
Mais le malade a parfois la sensation "d’étouffer" sous le masque surtout en cas de détresse respiratoire.

Le masque transparent est appliqué (mollement) par un élastique sur la face du malade.
Le haut du triangle du masque sur l'arête du nez.

Il n'y a ni valve, ni réservoir. Un minimum de de 4 l/mn permet d'éviter la réinhalation de l'air expiré (contenant du gaz carbonique). Des trous de chaque côté permet au gaz carbonique de sortir et aussi à l'air ambiant d'entrer...

Il s'agit donc d'un mélange d'oxygène et d'air.
La concentration d’O2 délivrée est de 35 % pour un débit de 6 l/ mn et peut aller jusqu'à 55 % pour un débit de 10 l/mn.

Le médecin peut y adjoindre un dispositif de nébulisation pour administrer des médicaments (pour l'asthme, par ex.). Il s'agit d'une prescription médicale.

masqueNote

  • En cas d'urgence, un masque sera placé, le haut du triangle du masque sur l'arête du nez.

Masque à haute concentration

masque oxygene-1C'est un masque transparent avec une réserve en dessous.
Il possède 2 valves unidirectionnelles sur le coté du masque permettant la sortie du gaz carbonique, sans autoriser l'admission d'air extérieur lors de l'inspiration.
Il n'y a pas de ré-inspiration (la personne n'inhale pas l'air qu'elle expire)
Il y a une 3 ème valve entre le masque et le ballon.
Le gaz inspiré provient du ballon et fournit un taux d'oxygène de 100 %. Pour cela, le débit sera de 9 à 15 l/mn.

Il faut vérifier qu'au préalable le ballon réservoir est plein et qu'il le restera pendant toute la durée de l'inhalation en jouant sur le débit.

Bien utilisé, il donne des concentrations de plus de 90 % d'oxygène.

Il existe des modèles adultes et enfant.

▷ Voir fiche technique inhalation


 ▽△ Dessin détaillé du masque et de sa valve

 

masque haute concentration

 


Attention

  •  Le masque à haute concentration devient dangereux si le débit est trop faible

Ventilateur de premier secours

L'insufflateur manuel (BAVU)  peut être utilisé (sans appuyé sur le ballon) pour le même effet.

Il faut rajouter un filtre antibactérien.

Toutefois, chez une victime en ventilation spontanée, l'utilisation d'un masque haute concentration est préférable car il offre moins de résistance à l'inspiration.

Insufflationfiltre

insufflation oxygeneC'est l'action qui fait pénétrer l'air enrichi en O2 dans les poumons d'une victime à l'aide d'un appareil de ventilation artificielle.
Le masque d'un respirateur de 1er secours, type AMBU, dont le ballon est enrichi en O2 est appliqué sur la face du malade.
Lorsqu'une ventilation artificielle est pratiquée en appuyant sur le ballon, on parle d'insufflation.
Elle est utilisée lors d'un arrêt respiratoire ou / et en arrêt cardiaque ou une ventilation inférieur à 6 /mn.
.Le débit est de 10 à 12 l/mn.
L'oxygène administré étant froid et sec, il est intéressant d'interposer entre le masque et la valve, un filtre échangeur de chaleur et d'humidité.

Si la personne est en arrêt respiratoire, l'insufflation est totale et contrôlée par l'ambulancier. On parle de ventilation contrôlée.

Si la personne respire encore mais faiblement (< 6/mn) on assiste le patient en insufflant uniquement pendant les pauses. On parle de ventilation assistée.
Mais attention souvent cette insufflation déprime encore plus la respiration et l'insufflation devient totale et surtout ne jamais arrété.

 

apsirateurAspirateur mobile

Tout liquide présent dans le pharynx doit être aspiré après avoir mis la victime en PLS.
Les aspirateurs sont tous construits sur le même principe: un moteur, un bocal et des accessoires.
Parmi les modèles les plus courants , l'aspirateur électrique sur batterie est le plus utilisé.
L'aspiration se pratique après les gestes de survie avec une sonde stérile par l'ambulancier DEA.

Savoir + :

▷ Aspirateurs (Niveau DEAmbulancier)
▷ LVA (Niveau DEAmbulancier)

Principes d'un aspirateur

aspiration

Quelque soit le modèle, le mode de fonctionnement est toujours le même.

Il associe:

  • source de vide
  • bocal
  • tuyaux
  • arrêt, interrupteur
  • sonde

Selon le modèle, c'est le type de source de vide qui change.

▽△ Les accessoires

 

 Source de vide

Une énergie manuelle, gazeuse ou électrique fabrique du "vide".
Ce système réalise une " dépression" ou " aspiration ", similaire à l'aspiration d'un liquide à l'aide d'une paille dans un verre.
On dit que l'on fait "le vide" ou que la source est "le vide" ; en fait il s'agit d'une pression faible inférieure à celle qu'il y a dans l'air autour.

Bocal

bocalIl sert à recevoir les sécrétions.
Il est en verre ou en plastique, avec une graduation pour mesurer la quantité aspirée.
Certains récipients sont à usage unique avec un système de poche à l'intérieur (bocal de bloc opératoire).
(sac à usage unique, inséré entre la pompe et le tuyau d'aspiration)
Il doit être hermétique sans fissure dans le système et avec une bonne fermeture.
Un système de sécurité permet, si le bocal est plein, d'éviter la remontée du liquide vers la source de vide comme:
- une balle flottante sur les sécrétions, qui fait clapet et obstrue le vide si le bocal est plein.
- un 2ème bocal, plus petit, est souvent  interposé entre le grand bocal et la source de vide.

 Attention

  • Il ne faut absolument pas que des sécrétions remontent dans l'appareil ou dans les canalisations car elles risquent de boucher l'ensemble
tuyauTuyaux

Ils sont longs, afin d'accéder facilement au malade, souples mais pas trop afin d'éviter coudure ou aplatissement.

Raccord

raccord 1 raccord 2Il permet de brancher facilement une sonde à usage unique à embout conique.

Manomètre

Elle mesure, sur certains modèles, l'intensité en pression du vide.

Dispositif d’arrêt

En plus de l'interrupteur sur la source de vide ou sur le bocal, il est préférable d'avoir une pince arrêt près de la sonde d'aspiration ou bien un trou que l'on bouche avec le pouce pour rendre le système clos.

embout 2On l'appelle aussi "stop-vide" ou la "souris".

Les 2 modèles les plus courants sont:
- la pince métallique à ressort qui écrase le tuyau en appuyant dessus on desserre le tube.
- le raccord précédent muni d'un trou. S'il n'est pas bouché avec le pouce, on aspire l'air environnant.

▽△ Les sondes d'aspiration

 

sonde 1Elle est stérile dans son emballage hermétique.
Elle est conservée sans froisser.
L'emballage et la date de péremption sont régulièrement vérifiés.
Elle est  en plastique, transparent de 40 cm de long avec une extrémité mousse, non traumatisante. sonde 3Son diamètre est le plus gros possible, pour obtenir un bon débit d'aspiration.
L'unité de mesure est la "charrière" plutôt que les mm.
1 unité Ch = 1/3 de mn diamètre extérieur
Taille 12 = petite/Taille 21 = grosse.
Elle est utilisée une seule fois, donc dite " à usage unique".
L'embout (raccord) est de différentes couleurs afin de diférencier le calibre de la sonde.
Il existe aussi des sondes rigides, courtes, de gros diamètre pour aspiration à gros débit de la bouche (vomissements).

Nouveau-né Nourrisson Petit enfant Grand enfant Adulte
Ch 4 Ch 6-8 Ch 8-10 Ch 10-12 Ch 14-18

 

Pour aspirer une trachéotomie, on utilise une sonde ch.14 à 18
Pour aspirer directemnt la bouche, utiliser une grosse sonde courte de ch 20
Astuce: utiliser une sonde vésicale (vessie) femme qui est courte et rigide évitant les fautes d'aseptie

Attention, ce matériel doit être stocké sans froisser le papier d'emballage car alors des mini-déchirures risquent d'apparaitre et la stérilisation n'est plus assurée.

▽△ Les différents modéles

 

Aspiration buccale

aspîration buccaleNous savons aspirer le liquide d'un verre avec une paille, on peut donc aspirer les sécrétions ! (Beurk...)
Il existe un ensemble à usage unique  comprenant :
- une sonde d'aspiration,
- un petit bocal
- une sonde pour le sauveteur.

Ce système est peu efficace pour aspirer rapidement !!!
Il peut à la rigueur "dépanner" pour aspirer la bouche d'un nouveau né lors d'un accouchement inopiné et en l'absence d'un vrai aspirateur.

aspirateur a piedAspirateur à pied

 La pression du pied ou de la main comprime un accordéon, comme un gonfleur de camping !
Le Twin pomp de la marque Ambu® est un exemple.
Il possède un réservoir de 600 ml avec un débit maximum de 70 l/mn et un vide maximum de 800 mbar (soit 600 mm Hg)

venturiTrompe à vide

 Si un jet de gaz passe rapidement dans un tuyau percé, par le trou le vide se constitue.

C'est l'effet Venturi.

On utilise comme gaz l'oxygène, mais la consommation est importante ! (40 l/mn).
La trompe à vide est couplée à un manodétendeur et un débitlitre .
Ce modèle tend à disparaître au profil des bouteilles présence.

aspirateur 4Moteur électrique sur batterie

aspirateur 2aspirateur 2Elle est rechargée sur du 220 V ou le 12 V de l'ambulance.
Cet aspirateur est ainsi mobile jusqu'au lieu de la détresse.
C'est le modèle utiliser dans une ambulance.

▷ Voir Société Laerdal
▷ Voir aspirateur Laerdal LSU

   

 Note

  • Il est important de vérifier l'état de la batterie de l'aspirateur avant le transport.
Installation de vide à l'hôpital

videvide hopitalbocal aspirationIl existe une installation centrale avec des compresseurs.
A la tête du lit et dans les blocs opératoires arrive le vide.

Il y a une prise murale spécifique à côté d'autres fluides comme l'oxygène.

La prise femelle est différente des autres.On ne peut pas la confondre avec celle de l'oxygène.

Le dispositif collecteur est en plastique à usage unique avec une poche à l'intérieur.Il ne faut pas oublier de rendre l'ensemble étanche et d'obstruer les ouvertures.

 

Canules

canules-taille- 1 canule oropharyngée petite, moyenne et grande taille
- 1 canule de bouche à bouche

En urgence vitale, elle doit être réservée (dans un deuxième temps) à faciliter la ventilation au ballon +MCE d'un arrêt cadrio-respiratoire.

Savoir + :

▷ Canule et langue (Niveau DEAmbulancier)
Liberté des voies aériennes (Niveau DEAmbulancier)

Description

 

canule 2canule 1canule 3Elle comprend 3 parties :

  • une partie ronde (collerette), qui reste à l'extérieur de la bouche, se collant aux lèvres
  • une courte partie droite et dure, que les dents ne peuvent pas mordre !
  • une partie courbe, épousant la forme de la langue

Elle est traversée dans son centre par un passage suffisant pour laisser passer l'air de la respiration (air way: le passage de l'air en anglais).

▽△ Longueur variable

 

canule-tailleLa canule doit être de longueur adaptée pour:

  • ne pas plaquer la base de la langue contre la paroi du pharynx lorsqu'elle est trop courte
  • irriter la glotte lorsqu'elle est trop longue

La taille est égale à la distance qui sépare les lèvres de l'angle de la mâchoire.
On utilise en général une taille 4, 5 pour les grandes personnes, 3 pour les petites et encore moins chez les enfants.
Un code couleur (sur l'ouverture du passage) permet de repérer la taille.

▽△ Stockage

 

Elle est enveloppée dans un emballage stérile, le plus souvent en papier.
Il faut éviter de froisser cet ensemble et ne surtout pas pour des facilités de stockage le déballer.
La canule est à usage unique et est jetée après usage.

▽△Utilité

 

Elle  permet :

  • d'éviter la chute de la langue en arrière, puisque la canule épouse la forme de la langue
  • d'éviter la morsure de la langue lors d'une crise d'épilepsie.
  • le libre passage de l'air à travers la lumière de la canule
  • l'introduction d'une sonde d'aspiration à travers la lumière
Inconvénients

Elle peut provoquer vomissements ou fermeture permanente du larynx (spasme de la glotte) si elle est trop longue chez un patient en coma léger dont le réflexe du larynx et du pharynx sont conservés.
Une mise en force de la canule peut entraîner des lésions (plaies) de la bouche de la victime, dont le saignement provoque l'encombrement des voies aériennes.
Mise en place chez une victime qui n'est pas en arrêt cardiaque, elle peut être à l'origine de la survenue de vomissements et de l'inhalation de vomissures qui compromettent la survie de la victime.

 

ambuInsufflateur manuel

Le principe de la ventilation artificielle consiste à insuffler de l'air si possible enrichi en oxygène jusqu'aux alvéoles. L'expiration étant élastique, il n'y a rien à faire.
L'insufflation sera donc réalisée en cas d'arrêt cardio-respiratoire associé au MCE et défibrillation.
Elle se fait à l'aide d'un ventilateur manuelle de type Ambu composé d'un masque, d'une valve unidirectionelle et d'un ballon autoremplisseur.

Savoir + :

▷ Ventilation artificielle (Niveau DEAmbulancier)
▷ Insufflateur (Niveau DEAmbulancier)
▷ Fiche ventilation artificielle (Niveau DEAmbulancier)

Insufflateur

ambu

Il comprend :

  • masque
  • filtre
  • valve unidirectionelle
  • ballon auto-remplisseur
  • ballon réservoir
  • entrée pour oxygène
▽△ Les masques et filtres

 

masquemasquemasqueIl est de forme triangulaire. (circulaire pour le nourrisson)
Le sommet est appliqué contre le nez, sa base sur le menton.
Un bourrelet permet d'obtenir une étanchéité parfaite grâce à une bonne application sur le visage.
Il existe différentes tailles de 0 à 5 (4 est la plus usuelle).
L'orifice supérieure est de taille universelle s'adaptant aussi bien à un filtre ou à la valve.

Nouveau-né Nourrisson Jeune enfant Adolescent Adulte
00-0 1 2 3 4-5


Ils sont, si possible, transparents et à usage unique, afin que l'on puisse surveiller l'apparition d'une cyanose ou de vomissements.                 

filtreFiltre échangeur de chaleur et d'humidité

L'oxygène administré est froid et sec. Il est intéressant d'interposer entre le masque et la valve un filtre.
En plus de générer de la chaleur et d'humidité, il est antibactérien.
Il est indispensable si le ballon n'est pas à usage unique.

▽△ Valve unidirectionnelle

 

valve surpressionElle  permet de séparer l'air inspiré de l'air expiré, sinon le gaz carbonique serait stocké dans le ballon puis réinsufflé.
Avant utilisation il faut vérifier que la valve est bien montée.
Chez l'enfant, la valve est munie d'un dispositif de surpression.

valve                            valve 2

 

insufflateur 1                 insufflateur 2

Quand la main du secouriste exerce une pression sur le ballon, le gaz contenu est insufflé dans les poumons de la victime car la pression du ballon bloque la valve d'admission.
Les sorties de valve ou embouts sont maintenant standard évitant de mettre le ballon à la place de la valve !
En dehors du masque on peut aussi brancher directement une sonde d'intubation, de trachéotomie.
Rappelons qu'il est préférable d'interposer un filtre.

 Attention

  • si on donne de trop gros volumes, la valve peut se bloquer

▽△ Ballon auto-remplisseur

 

pack ambuambu 3ambu 7ou B.A.V.U. (Ballon Autoremplisseur à Valve Unidirectionnelle )
Il stocke le mélange air enrichi en O2.
Sa contenance est de 1 à 1,6 l (500ml pour celui pour l'enfant)
La pression manuelle sur le réservoir insuffle le mélange dans les poumons.
D'un volume de 1 à 1,8 litres chez l'adulte et qui reprend automatiquement sa forme quand on cesse d'appuyer sur lui.
Il existe en fonction du volume du ballon plusieurs modèles destinés à l'enfant (0,5 litre) et au nourrisson (0,3 litre).
Il y a une entrée latérale pour l’O2.

Le modèle le plus connu est l'insufflateur "AMBU"® (nom de la marque)
(C'est comme on dit frigidaire, une marque, pour réfrigérateur)
On peut stocker tout le matériel nécessaire dans un pack près pour l'emploi.
Il existe aussi des ballons à usage unique, conservé dans un emballage soudé.
Pourquoi auto-remplisseur ?
Parce que lorsqu'on appuie pour insuffler, il reprend ensuite sa forme. Ce qui est pratique mais à un INCONVENIENT: si on ballone avec des fuites le ballon n'est jamais plat. Il faut donc TOUJOURS vérifier que le thorax se soulève.
A l'hôpital il existe en anesthésie, des ballons plats qui se gonflent uniquement si l'ensemble est étanche.

▽△ Ballon réservoir et oxygène

ambu

Il permet d'augmenter la concentration d'oxygène jusqu'à 100 %.
Pendant l'insufflation, le ballon réservoir continue de se remplir et accumuler de l'oxygène.

Entrée d'oxygène

L'ambu est relié au débilitre de la bouteille présence par un tuyau flexible et long.

 

▽△ Après usage

 

La valve est démontée et trempée dans un antiseptique puis remontée.
L’insufflateur est nettoyé, séché et désinfecté.
Le filtre antibactérien  et le ballon à usage unique sont jetés avec les déchets de soins.

Stockage du matériel

On veillera à :

  • ne pas comprimer ou écraser le ballon
  • le préserver des chocs
  • préserver son sac de protection de toute altération extérieure
  • toute altération du bourrelet du masque doit faire changer de masque
▽△ Insufflateur pédiatrique

 

valve-surpressionambu-pediatrieOn utilise un ballon de ½ l ou 500ml chez l'enfant et de 300 ml chez le nourrisson.
Le faible volume à insuffler est celui qui entraîne un soulèvement thoracique visible.
La compression du ballon est rapide et faible.
Le ballon est muni d'une valve de surpression.
Chez le tout petit, la partie inférieure du masque est introduite dans la bouche entre les dents et les lèvres.

 

Défibrillateur automatique externe (DAE)

dae 1Hélas pas obligatoire dans une ambulance.

"Mort subite " : Inconscience, arrêt respiratoire et absence de pouls carotidien confirme l'arrêt de la circulation sanguine.
Les défibrillateurs sont capables de le reconnaitre puis il délivre, après avertissement le choc électrique.
Le mode d'emploi est simple. Il faut défibriller le plus tôt possible (avant 5 mn) avec ou sans MCE préalable. On pose 2 électrodes autocollantes de tel sorte que le cœur se trouve sur le passage du courant. MCE est pratiqué avant et après selon les protocoles.

Savoir + :

▷ Défibrillateurs (Niveau DEAmbulancier)
▷ CAT mort subite (Niveau DEAmbulancier)
▷ Fiche DEA (Niveau DEAmbulancier)
▷ Fiche RCP (Niveau DEAmbulancier)
▷ Voir Liste défibrillateurs en France

Description

 

dae logoLe défibrillateur est un appareil sur batterie qui permet à l’aide de 2 grosses électrodes appliquées sur la poitrine, d’analyser l’activité du cœur de la victime.
Le décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 autorise l’usage du défibrillateur automatisé  à toute personne, même non médecin.
Il est capable de :

  • analyser l'activité électrique du coeur de la victime
  • reconnaître une éventuelle anomalie du fonctionnement électrique du coeur à l'origine de l'arrêt cardiaque
  • se charger automatiquement
  • délivrer (défibrillateur entièrement automatique)

De nombreux lieux publics sont équipés afin de pouvoir réagir au plus vite en cas d’arrêt cardiaque.

▽△ L'appareil

 

dae 6defi5electrodes defIl est composé de :

  • bouton marche
  • écran donnant les instructions
  • haut-parleur informant sur les actions à réaliser
  • prise pour fils et électrodes

Les accessoires :

  • mémoire interne enregistrant tracés et actions faites
  • électrodes à usage unique, autocollantes avec gel conducteéur (dans un emballage hermétique)

 

▽△ Entretien

L'appareil fait des autotests périodiquement.
La batterie de l'appareil doit être vérifié car l'appareil est toujours en mode veille.
La date est contrôlée.
Electrodes en place, sachet hermétique et non plié

▽△ Après usage

 

Nettoyer l'appareil selon les règles d'hygiène
Vérifier son bon fonctionnement
Remplacer les accessoires utilisés comme les électrodes

 

▷ Voir GDS arrêt cardiaque

▷Bonus , photos défibrillateurs à travers le monde

Matériel pour le transport pédiatrique en ambulance (Type A,C)

Il est obligatoire (arrêté du 7 Février 2005)

va-enfantLorsque les véhicules de types A, B et C effectuent le transport de nouveau-nés et nourrissons, les dispositifs ci-dessous sont exigés :
- nacelle et filet de protection, couffin et siège auto homologué avec mode de fixation de sécurité conforme à la législation. La fixation est double et concerne tant l'enfant dans la nacelle que la nacelle au brancard ;
- thermomètre normal et hypothermique (à gallium) ;
- bonnet en jersey pour nouveau-né, couverture isolante en aluminium (taille nouveau-né et pédiatrique), sac polyéthylène ;
- aspirateur électrique autonome avec batteries et réglage de la dépression ;
- sondes pédiatriques d'aspiration de différents calibres ;
- lunettes à oxygène pour nouveau-né et nourrisson ;
- insufflateur manuel pour nouveau-né et nourrisson (BAVU) avec masque et canules de différentes tailles ;
- attelles pédiatriques pour membres inférieurs et supérieurs ;
- matelas à dépression pédiatrique.

Savoir + : Transport pédiatrique (Niveau DEAmbulancier)

Organisation

Efficacité

inventaireLe matériel doit être toujours en état de marche, bien entretenu avec un nettoyage facile et un remontage simple, simple d'utilisation, connu de tous, léger peu encombrant et fiable fonctionnant de manière autonome (Batterie).
La maintenance du matériel doit être permanente et rigoureuse; avec vérification quotidienne du bon fonctionnement.
Le matériel souillé est désinfecté, celui à usage unique remplacé.
Le principe d'une liste de contrôle (en Anglais : check list) est utile. On conservera la trace papier (feuille ou livre)

Inventaire

ecrireIl est important d'avoir dans un classeur, un listing complet de tout le matériel nécessaire dans l'ambulance.
Après chaque utilisation, le matériel à usage unique est remplacé. Ceci est noté sur un cahier avec la date d'utilisation pour avoir une traçabilité.
En principe chaque matin une "check list" est faite afin de contrôler que tout le matériel est présent dans le véhicule.
La meilleure méthode consiste à avoir une feuille type avec des cases à cocher.
ok OK absent Absent
Le mieux est de le faire à 2. L'un a le questionnaire et pose les questions, l'autre vérifie.
A la fin la feuille est datée avec l'heure et les 2 personnes signent.
Le document est archivé dans un classeur.
La rigueur voudrait qu'on utilise un livre à pages numérotées.
En France, cette façon de faire n'est pas encore développée sauf dans l'aviation civile. Avant chaque décollage le pilote et le copilote font cette check list et aussi maintenant c'est obligatoire en salle d'opération pour l'anesthésie et la chirurgie.

Organisation, rangement

Pour éviter toute infection, il est préférable d'utiliser du matériel à usage unique, stérile ou non (vêtements en papier). Il faudra le stocker sans froisser l'emballage.
Le rangement dans l'ambulance est un impératif afin de pouvoir répondre immédiatement à une urgence vitale.
On doit connaître l'emplacement de chaque chose.
La vérification peut être visionnée par la pose de scellé autocassable.

Nécessaire de secourisme

Le nécessaire de secourisme d'urgence, est rassemblé dans un contenant unique, portable, réservé à cet usage, et protégeant des projections et de la poussière.
Il est maintenu en état d'usage et de propreté sous la responsabilité du titulaire de l'agrément, qui assure le remplacement des produits et des matériels périmés, hors d'usage, ou dont la stérilité n'est plus garantie.
Le bassin et l'urinal sont rangés à part dans un second contenant, présentant les mêmes caractéristiques.
Les matériels d'immobilisation compte tenu de leurs dimensions peuvent également être rangés à part, dans les mêmes conditions de protection.

Valise d'intervention

Il s'agit de valises, avec de multiples tiroirs.
Elles permettent de stocker des sets pour chaque type d'intervention, par ex. kit pour accouchement (pince pour clamper cordon, compresses, antiseptique)

Sac à dos

Pour des conditions extrêmes ou exceptionnelles, les SMUR utilisent des sacs à dos contenant tout le matériel de réanimation, permettant d'être autonome.

Tiroirs de l'ambulance

Le matériel à usage unique stérile sous papier ne doit pas être froissé.
Un code couleur des tiroirs permet de trouver facilement le matériel nécessaire, par ex. couleur rouge = matériel cardiologique.
On peut aussi étiqueter chaque tiroir ( mais petit réservoir à microbes, ne facilitant pas le nettoyage).

Contrôles

L'agence Régionale de Santé ou ARS peuvent contrôler à tout moment et, le cas échéant, être menés en collaboration avec les services des caisses primaires, les forces de l'ordre et autres services de l'administration.
Un double des constats établis lors de ces contrôles est remis le jour même au membre d'équipage du véhicule contrôlé.
Ce document est signé par le représentant de l'ARS et contre signé par le professionnel.
En cas de manquements dûment constatés, l'entreprise dispose d'un délai de 48 heures ouvrables pour mettre son véhicule en conformité et le présenter à nouveau aux services de l'ARS.
Pendant ce délai, l'autorisation de mise en service peut être délivrée ou maintenue à titre provisoire, à la condition que le ou les manquement(s) ne risque(nt) pas de porter atteinte à la sécurité du patient et/ou du personnel.
Dans le cas contraire, l'autorisation sera refusée ou retirée.

Matériovigilance

La matériovigilance consiste à entretenir le matériel et surtout d'alerter en cas d'incidents.
Attention le code de santé publique (Art R5211-5/R5212-25 ) fait obligation de maintenance.

En cas d'incident ou de risque d'incident majeur (risque de mort ou de conséquences graves), la déclaration doit être immédiate.
Bien entendu l'appareil sera laissé en l'état et stocké en lieu sur.
Les pannes classiques ou un usage difficile sur l'appareil sans risques pour la sécurité ne rentrent pas dans ce cadre.
Il y a un correspondant de matériovigilance dans sa chaque établissement de santé.

▷Voir mode emploi matériovigilance (afssaps) pdf

Résumé

Points clefs

  • Ne pas froisser les papiers d'emballage
  • Remplacer tout matériel utilisé
  • Faire un inventaire à chaque prise de poste
  • Différence entre inhalation et insufflation
  • Nécessaire de secourisme d'urgence
    • rassemblé dans un contenant unique, portable
    • réservé à cet usage, et protégeant des projections et de la poussière
  • Incident grave sur appareil = déclaration matériovigilance

Répertoire

  • Recopier et définir les mots suivants :
    • DAE ou AED
    • Insufflation, inhalation
    • Débilitre, détendeur, manomètre
    • Barr (mesure de pression)

Conseil

  • Manipuler et lire mode d'emploi des appareils à froid sans attendre l'urgence

Compétences à acquérir

  • Anticiper les besoins en matériel de votre coéquipier ambulancier
  • Monter et démonter un insufflateur

Savoir +


△ Retour début page Suite bilan vital ▷
◁ Retour vers menu cours aux Direct vers accueil ▷
◁ Retour vers menu cours DEA  

Menu | Cours AFGSU | Aux | DEA | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim