precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Relation et communication

groupeNotions de sociologie

La sociologie est l'étude des relations humaines notamment en groupe, en famille. Elle étudie la société.
L'influence sur l'enfant en formation est particulièrement important.
Nous appartenons à des groupes : famille, travail... Il y a des règles à respecter (vivre en société, règlement intérieur).
Il y a le plus souvent une hiérarchie avec un chef.
Tout changement nécessite au préalable informations et discussions, car la résistance est forte. On aime bien ses habitudes.

Savoir théorique (à lire)

La famille

La famille est l'ensemble de personnes liée par le sang, vivant ou non sous le même toit.
Cette définition théorique et restrictive (filiation biologique) s'élargit maintenant à des liens légaux (pac) ou affectifs sans reproduction (homosexuel…).

Principes

L'organisation théorique varie d'une société à l'autre, mais elle reposait sur les mêmes bases:

- alliance
C'est l'union entre un homme et une femme selon des règles variables selon la société.

-filiation
C'est la naissance des enfants résultant de cette union, puis des petits enfants… D'où la notion de grand parents, de parents…
On parle donc de lien de parenté : ascendante ou descendante et entre frère et sœur de parenté collatérale.

Note

  • Parenté ascendante : enfants -> parents -> grands parents
  • Parenté descendante : grands parents -> parents -> enfants
  • Parenté collatérale : frère <-> soeur, cousin(e) <-> cousin(e)

Modèles familiaux

familleIls sont variables d'une société, d'un pays à l'autre.
Ils évoluent en fonction du temps, des mœurs.

- famille nucléaire
C'est la plus classique.
Elle est composée des parents et des enfants non mariés.
La durée de vie augmentant, on peut désormais avoir un groupe familial sur 3 voire 4 générations: grands parents, arrière grands parents...mais ne vivent plus ensemble.

- famille monoparentale
composée d'un adulte souvent une femme vivant avec ses enfants du fait d'un divorce ou d'un décès.

- concubinage
vie commune d'un homme et d'une femme sans lien administratif.

- famille recomposée
réunit un parent avec ses enfants d'une première union avec un nouveau conjoint avec ou sans enfant.

- Pacs
Il permet à deux adultes voire du même sexe d'officialiser une union afin de pouvoir bénéficier d'un lien pour les problèmes administratifs: logement, assurance maladie et de pas léser le survivant en cas de décès.

Notes

  • La composition de la famille évolue en fonction du temps et des sociétés.
  • Elle n'est plus la même aujourd'hui (XXI siècle)

Les fonctions de la famille

Le rassemblement sous un même toit a plusieurs fonctions, dont:
- la principale est la reproduction (faire des enfants),
- de partager en commun le logement,
- de vivre ensemble
- d'éduquer les enfants.

En effet au départ l'enfant n'a pas de règle, de modèle.
Il doit apprendre et connaître les interdits de la société où il vit.
Mais les relations familiales évoluent dans notre société occidentale

Influence sur l'individu

Ce noyau qui est la famille maintient un modèle social, un élément modérateur.
Son absence est à l'origine de perturbations sociales.
Mais d'un autre coté le jeune doit se détacher de sa famille pour vivre sa vie.


△ Retour début page Suite violence ▷
◁ Retour choix module 5  

La société

Définitions

Il s'agit des relations entre les individus, les familles, les groupes.

La culture

La société transmet notre patrimoine culturel:
connaissances, mais aussi tout ce que nos ancêtres ont appris, accumulé et construit.

L'évolution

La société évolue au fil du temps.
Elle doit s'adapter entre les traditions anciennes et nouvelles.
Il y a et aura toujours un choc de générations entre les anciens et les jeunes.
La société bouge en permanence. Elle s'adapte.

Les groupes

Nous vivons en groupe : groupe familial, l'école, le travail. Nous appartenons à un groupe partageant les mêmes valeurs, comme la religion.
C'est un groupe d'appartenance.

Mais nous pouvons changer d'attitudes sociales afin de changer de groupe.
L'exemple le plus typique est l'émigré qui doit s'adapter à son nouveau groupe dit de référence. Mais il peut aussi choisir de continuer à vivre avec ses cultures d'origine et en se regroupant par habitations de même ethnie: Chinatown…

Dans la vie quotidienne, nous sommes classés selon notre catégorie socioprofessionnelle: agriculteur, ouvriers, fonctionnaires, profession libérale, retraité…

Fonctionnement d'un groupe

chefHiérarchie

Le plus souvent, il y a un chef qui est élu, spontanément ou naturellement.
Sa fonction est variable: autorité, leader, ou représentant du groupe.
Il existe des sous chefs d'où dans nos sociétés la notion de hiérarchie souvent dite pyramidale car au sommet il y a un seul chef comme le patron au travail, puis des chefs de service jusqu'en bas de l'échelle où la base de la pyramide est large.

Règles

Il faut savoir ce que fait le groupe, ce qui est autorisé, ce qui est interdit.
Ce sont des règles transmises de génération en génération.
Par ex.:
- pour les religions avec un écrit de référence: bible, coran, talmud…
- pour la nationalité il y a des lois.
- pour le travail il y a des règlements intérieurs.
Ces règles sont un consensus en principe démocratique du groupe avec des représentants (députés) ou pour le travail, syndicats, conseil de service…

Equilibre

Si le groupe vit en harmonie, il n'y a pas de problèmes mais cet équilibre est parfois rompue : coup d'état, émeutes au niveau collectif, grèves pour le travail ou au niveau du cercle de famille: divorce, crime, vol…

communicationCommunication

Le groupe communique avec d'autres groupes.
Dans votre profession la communication se fait en chaîne. Le centre 15 vous confie un transport, vous passez un bilan, à l'arrivée vous communiquez avec les urgences…
Le chef fait des notes de service qui sont transmises en étoile à l'ensemble du groupe de travail.

Appartenance

Un groupe uni partage ses réactions, ses émotions.
On parle de sentiment collectif.
Nous sommes en phase avec nos collègues si l'un d'entre nous à un problème.
On réagit tous ensemble avec la même attitude.
Ca peut se traduire par un arrêt de travail momentané pour marquer notre solidarité.

Note

  • Le personnel d'une entreprise d'ambulance constitue un groupe
Rythme social

Une société a ses habitudes: jours de fête pour les religions, vacances d'été pour le travail…


△ Retour début page Suite violence ▷
◁ Retour choix module 5  

L'individu

connaissanceUn individu ne peut vivre seul, isolé. Il est obligé de vivre plus ou moins intensément en société.
Cela repose sur notre éducation et notre environnement de notre enfance.
Le poids de la religion, des cultures ethniques, des traditions étaient importantes.
Mais de nos jours, elles prennent moins de place avec la disparition de la religion, mondialisation de la culture avec les mêmes références vues à la télévision et le développement de l'internet.
Même le noyau familial éclate.


educationApprentissage

Si le rôle des parents diminue, l'éducation publique se charge de la formation principalement des connaissances.
Dans les professions pratiques, il faut un apprentissage sur le terrain d'où les stages. L'enseignement pratique est aussi important que l'enseignement théorique.

Echecs de la socialisation

Délinquance

marginalElle est en dehors des clous, dévie de la route, des règles de notre société.
Délinquant pour notre société mais le même comportement pourrait être vu comme normal dans d'autres groupes!
Ses délits sont souvent considérés par lui comme insignifiants.
Les origines de son comportement sont multiples:
- immaturité de la personne
- milieu familial éclaté
- provocation
- choc des cultures avec une immigration récente surtout la deuxième génération qui est né en France et n'a plus de référence

alcoolismeMarginalisation

L'exclusion est différente.
Le clochard est parfois volontaire pour s'exclure mais le plus souvent il s'agit d'un rejet de la société: chômage, maladie, infirmité…
L'alcoolisme et la drogue ont une part de responsabilité.

Entrée dans le groupe

A l'inverse pour des groupes forts, il y a des obstacles à franchir avant d'entrer dans ce groupe.
Il y a des rites d'initiations pour faire partie du groupe: épreuves des sociétés primitives au bizutage des écoles .
L'entrée même au travail dans une équipe nécessite un temps d'adaptation. On est jugé, on teste notre caractère, notre résistance, nos faiblesses.
La plus petite société est celui du couple homme-femme.
Les unions qui durent sont celles où le dialogue est permanent, ceux qui se parlent et font en permanence des concessions.

Notes

  • L'ambulancier, sans le savoir, rentre dans un groupe sur le lieu de son travail.
  • Il y a des règles à respecter

Changement d'habitude

Nous avons accumulé au cours des années, un certain nombre d'habitudes, d'automatismes. Nous nous sommes fondus dans un moule et souvent nous sommes bien dans ce milieu qui souvent nous protège des agressions extérieures.
Le changement peut être brutal comme la maladie, le licenciement. Selon notre caractère nous réagissons plus ou moins bien.
Mais le changement est souvent plus minime surtout au travail: changement d'horaires, de lieu de travail….
Spontanément, nous avons tendance à résister à ces modifications.
C'est pourquoi, il est préférable de préparer la démarche grâce à des réunions préalables.
Nous devons apprendre à avoir un certain sens critique. Savoir distinguer ce qui est bon, ce qui est mauvais.
Quelque soit la réponse apportée, la vie en société nécessite adaptation et compromis.
Sinon la réponse négative se traduit par l'agressivité, la résignation avec une dépression à la clef, la fuite , l'isolement ou la démotivation.
C'est le même principe de "l'annonce" d'une maladie grave. ◁ Revoir fin de vie
Dans ce cas la résistance passe par la grève, la révolte voire la destruction de l'outil de travail.


▽△ Rappel schéma phases après annonce ▽△

 

deuil


En résumé l'individu peut ne pas accepter le changement (mode négatif). Cela se traduit par :
- refus, calcul intéressé (ruse)
- vengeance, révolte (agressivité)
- dépression,résignation (démission), il ne s'implique plus dans son travail
- départ, isolement (fuite)
Il faut éviter que votre collègue passe au suicide d'autant que son comportement n'est pas toujours évident
Le plus souvent, la routine fait que la phase disparait et que l'intégration au travail reprend mais avec en soi un sentiment d'insatisfaction voire de haine cachée.

Le mode positif est de participer à la discussion, de proposer des solutions et de lutter dans le bon sens.

Cas particulier de la personne âgée

Souvent elle a besoin de repère et peu à peu des habitudes se prennent :
- repas à la même heure
- heures du feuilleton ou information à la télé
- heures de la prise de médicaments
- passage du facteur
- distribution de repas
- visite du kiné...

vieuxSi la personne est hospitalisée surtout en urgence (fracture du col du fémur par ex.), elle est brutalement confrontée à un monde différent avec des horaires et des repères nouveaux.
Elle peut être déstabiliser et "lâcher prise".

 

Note

  • Attention aux transports répétitifs ou/et sur RDV d'une personne âgée
  • Respecter ses habitudes : caler l'horaire en fonction de son emploi du temps monotone
  • Respecter les horaires: un retard, elle va paniquer

△ Retour début page Suite violence ▷
◁ Retour choix module 5  

La culture

Le groupe d'une société accumule au fil des générations, des références de tradition, de savoir faire pour la survie économique et physique du groupe.
Mais l'esprit découvre aussi l'art, la foi…
Elles sont transmises aux enfants par voie orale et maintenant par l'écrit, l'audiovisuel…

Milieu culturel

Nous vivons dans un milieu culturel. L'enfant est très influencé par ce milieu. Mais dès l'adolescence, il pourra découvrir et acquérir de nouvelles choses souvent phénomène de mode: musique, habillement.
Il rejettera certaines choses comme la religion de ces parents ou ses origines lors d'une immigration récente.

Inégalités culturelles

Le bagage d'un enfant issu d'un milieu socioculturel riche sera plus fort que celui d'un milieu défavorisé.
Néanmoins l'enseignement public obligatoire estompe un peu cette inégalité.
Malgré un handicap culturel, grâce à l'enseignement notamment professionnel, on peut toujours progresser, plus tard dans la vie

Religions

C'est la culture la plus forte avec ses rites forts.
L'adolescent adopte en général la religion de ces parents, mais peut parfaitement la rejeter.

Esprit critique

C'est la richesse de l'homme de pourvoir s'adapter à un environnement différent.
Le bagage qu'il a acquis par ses parents,l'enseignement doit être enrichi par de nouvelles connaissances. Les anciennes seront critiquées. Un jugement différent est nécessaire

Résumé

Points clefs

  • La sociologie est l'étude des relations humaines notamment en groupe, en famille.Elle étudie la société.
  • Un groupe, spontanément a tendance à résister aux changements dans ses habitudes
  • Une discussion à l'intérieur du groupe est un préalable obligatoire avant d'envisager un changement
  • Changement d'habitude d'une personne âgée

Répertoire

  • Recopier et définir les mots suivants :
    • sociologie
    • parenté ascendante, descendante, collatérale
    • famille nucléaire, recomposée, pac...
    • hiérarchie pyramidale

Conseil

 


△ Retour début page Suite violence ▷
◁ Retour choix module 5  
   

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim