precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Ergonomie

Résumé, Savoirs, Exercices , Téléchargements

▽ Résumé

▽ Savoir

▽ Exercices

▽ Validation du module

▽ Téléchargements


 

Avez vous atteint les objectifs du module 4 ?

Le but est de prevenir les infections

Etre capable de :

Type d'examen

Elle comporte une épreuve pratique simulée de prise en charge d'un patient âgé ou handicapé ou porteur d'un appareillage médical.
Sa durée est de 20 minutes maximum. L'épreuve est organisée par l'institut.
Elle est notée sur 20 points et il faut obtenir la moyenne.

Evaluation des compétences en stage

Elle est axée sur l'utilisation des techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l'installation et la mobilisation des personnes (et noter de 0 à 3)
- les gestes et postures sont adaptés à l'état de santé de la personne
- le matériel est choisi de façon correcte
- les méthodes de manutention pour le transfert ou le transport de la personne sont appliqués
- les règles de confort et de sécurité de la personne sont respectées

  Epreuves à l'institut Pratique (Compétences en stages)
M4 En salle ( Prise en charge handicapé) < 20 mn Grille évaluation (Entreprise,Urgence/SMUR,Service)

 


 ▽△ Détail du programme officiel

 

Compétence

Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l'installation et la mobilisation des patients

Objectifs de formation

Etre capable de :

  • identifier et appliquer les principes d'ergonomie et de manutention lors des mobilisations, des aides à la marche et des déplacements ;
  • identifier et appliquer les règles de sécurité et de prévention des risques, notamment ceux liés aux pathologies et à l'utilisation du matériel médical ;
  • installer le patient en tenant compte de ses besoins, de sa pathologie, de son handicap, de sa douleur et des différents appareillages médicaux.

Savoirs associés

Théoriques et procéduraux :

  • Le système locomoteur : anatomie et physiologie, le mouvement
  • Le port de charge et ses conséquences sur l'anatomie du corps humain
  • Les accidents dorso-lombaires
  • Principes et règles d'ergonomie concernant la manutention des patients.
  • Les différentes méthodes de manutention
  • Techniques de prévention des accidents dorsolombaires
  • Principes et règles de sécurité concernant les personnes soignées
  • Repérage des positions algiques et antalgiques
  • Principes et règles de rangement selon l'accès et le stockage des produits et matériels
  • Législation et déontologie concernant l'isolement, la contention, la limitation des mouvements et les droits des patients

Pratiques :

  • Exercices pratiques : les positions et attitudes professionnelles correctes.
  • Installation du patient en fonction de son degré d'autonomie et en tenant compte de ses besoins, de sa pathologie, de son handicap, de sa douleur et des différents appareillages médicaux.
  • Mobilisation, aide à la marche, déplacements.
  • Prévention des ankyloses et des attitudes vicieuses
  • Prévention des chutes

Niveau d'acquisition et limites d'exigence

  • Les conséquences du port des charges lourdes seront traitées en lien avec des lieux et des conditions d'exercice variées (matériel présent, locaux...).
  • Le rôle de l'ambulancier dans l'aide au déplacement et à la mobilisation sera précisé en liaison avec les autres professionnels.
  • Les règles de sécurité et les principes déontologiques seront analysés au regard des situations spécifiques.

Evaluation

Critères de résultat :
  • Les activités d'installation et de mobilisation du patient des aides à la marche, des déplacements et des transports par brancard sont réalisés de façon confortable et en sécurité, en tenant compte de son état, sa pathologie éventuelle, son degré d'autonomie et ses besoins, ainsi que des différents appareillages médicaux ;
  • le matériel est choisi de façon correcte, selon les moyens mis à disposition sur le lieu d'exercice ;
  • les gestes et postures sont adaptés à l'état de santé du patient.
Critères de compréhension :
  • le choix des gestes, des activités, des matériels et des techniques utilisés en fonction de l'état du patient est justifié.
  • les erreurs réalisées ou les risques d'erreur et leurs conséquences sont identifiés dans une situation donnée.

L'essentiel pour le DEA

Les mouvements

La locomotion permet de faire des mouvements, de bouger, de se tenir debout, de marcher.
L'appareil locomoteur est composé du squelette (les os), des articulations et des parties molles dont les muscles et les tendons.
Les principaux mouvements sont: la flexion-extension, la supination-pronation, abduction-adduction.
L'équilibre est indispensable pour se tenir debout correctement. Il met en jeu la vision, la position des muscles, l'oreille interne et le cerveau (principalement le cervelet)

Points clefs

Le dos

Le dos est constitué de l'empilement de vertèbres. Les muscles autour jouent un rôle important et il faut les "muscler".
Le disque intervertébral est fragile. Il peut sortir vers le canal rachidien: c'est la hernie discale. Si elle touche le nerf sciatique, il devient douloureux, c'est la sciatique. Le lumbago est une douleur du dos souvent d'origine musculaire. Le repos n'est pas indispensable mais soulage provisoirement.
Porter une charge demande analyse : poids, forme, qualité et aussi étude de l'environnement.
Pour éviter un lombago, le soulévement se fait en élargissant le polygone de sustentation avec verrouillage lombaire.
Pour éviter toute douleur au dos, il faut entretenir, à vie, son corps : sport, hygiène de vie.
Pour conduire sans fatigue, il faut être au fond du siège avec appui lombaire sans glisser.

Points clefs

△ Retour début page

Manutention

Bouger un patient demande une préparation en évaluant l'environnement et l'état du patient (poids, maladie, handicap, appareillage...).
Le port de gants évitera la transmission de microbes.
Il n'y a pas que la technique. Le contact permanent est indispensable: rassurer, expliquer, participer.
On peut se faire aider par le malade, l'équipier ou avec du matériel comme un plateau de transfert. Une coordination est nécessaire.

Points clefs

△ Retour début page

Techniques de manutention

Le rehaussement consiste à remettre en bonne position une personne dans un fauteuil. L'appui se fera par derrière ou sur le côté (à 2) en passant sous les aisselles.
Le transfert du lit au brancard se fera à hauteur du lit, aidé d'un plateau (plutôt que de faire glisser avec le drap). On évitera pour des raisons de propreté de prendre le drap du dessous ainsi qu'une couche dépliée. La perfusion suivra en hauteur sans être clampée. La poche urinaire sera détachée et la sonde clampée pendant le transfert.
Le relevage permet d'installer un blessé ou une personne victime d'un malaise sur un brancard. Il doit se faire sans douleur et en stabilisant les lésions. On respectera l'axe tête-cou-tronc sans flexion. Cela se fera en équipe et en coordination.
Le rehaussement consiste à remettre en bonne position une personne dans un fauteuil. L'appui se fera par derrière ou sur le côté (à 2) en passant sous les aisselles.
Le transfert du lit au brancard se fera à hauteur du lit, aidé d'un plateau (plutôt que de faire glisser avec le drap). On évitera pour des raisons de propreté de prendre le drap du dessous ainsi qu'une couche dépliée. La perfusion suivra en hauteur sans être clampée. La poche urinaire sera détachée et la sonde clampée pendant le transfert.
Le relevage permet d'installer un blessé ou une personne victime d'un malaise sur un brancard. Il doit se faire sans douleur et en stabilisant les lésions. On respectera l'axe tête-cou-tronc sans flexion. Cela se fera en équipe et en coordination.

Points clefs

△ Retour début page

Brancardage

Le brancard le plus utilisé est à 4 pieds pliables avec roulettes. En situation d'urgence, le matelas coquille permet de positionner correctement la victime et de circuler dans un environnement difficile. Si le patient supporte la position assise, on peut, dans les escaliers étroits, utiliser provisoirement une chaise pliante.
Lors de l'installation ou déchargement de l'ambulance on veillera de respecter la position horizontale (surtout chez un cardiaque ou un état circulatoire instable).
Une perfusion ne sera jamais clampée et positionnée en hauteur. Une poche à urine sera arrimée en dessous du brancard sans traction sur la sonde.

Points clefs

△ Retour début page

Aide à la marche

Une personne âgée mais aussi un patient fatigué a besoin d'une aide à la marche. Le principe est d'éviter la chute et ne pas faire mal. La personne peut s'aider de matériel : déambulateur, cannes anglaises (appui sur l'avant bras et la main) ou axillaire (appui creux axillaire).
Les chutes sont fréquentes chez le vieillard, favorisées par de nombreux facteurs: environnement (verglas, tapis...), usure des organes (os, vision altérée, vertiges, hypotension orthostatique majorée par la prise de sédatifs). Elles sont responsables de fractures (col du fémur, poignet) avec risque de complications de décubitus lors de l'hospitalisation.
La prévention peut se faire en conversant avec la personne transportée: améliorer son environnement, parler à son médecin des somnifères, téléalarme...

Points clefs

△ Retour début page

Installation

En présence d'une détresse, le bon réflexe est de positionner la victime en PLS si inconscient ou à plat dos en cas d'arrêt cardiaque (pour le MCE).
La position de confort est demi assise , dans le doute c'est LA position à utiliser sauf en cas de détresse.
Selon la maladie, il y a quelques variantes comme : femme enceinte : allonger sur le côté gauche, malaise : allongé jambes surélevées; hémodialyse : ne pas comprimer la fistule; pied abimé (diabète, artérite) : protéger, pas de microtraumatisme.
La personne consciente est positionnée 1/2 assis. En milieu hospitalier la personne inconsciente est installée sur un matelas antiescarres dit "alternating". Elle sera changée régulièrement de côté et surtout les membres seront positionnés pour éviter toute raideur: pied à 90°, mains en supination, surélevées, genoux ne se touchant pas...

Points clefs

△ Retour début page

Confort

Communiquer par la parole, le regard, les mains est important pour établir un climat de confiance et de confort pendant le transport.
Le patient a des besoins : respirer, boire, éliminer, se vêtir, être propre...

Points clefs

△ Retour début page

Limitation des mouvements

La contention d'un patient est un dernier recours chez un patient agité ou désorienté. Il faut éviter d'étirer les membres, de faire garrot.
Le bracelet avec nom et date de naissance permet dans certaines circonstances (Alzheimer) d'éviter des erreurs d'identification.
Afin d'éviter le rapt de nouveau né en maternité, le bracelet électronique peut être une solution.

Points clefs

△ Retour début page

 

Savoirs

Exercices

Validation du module

Examen

Stage

Validé par une grille d'évaluation lors de tous les stages : entreprise, SMUR ou urgence, service de court ou moyen séjour

 

Télécharger le cours

Le cours est téléchargable pour usage privé

Que faire maintenant ?

Vous pouvez continuer:

 


△ Retour début page Module général ▷
◁ Retour choix module 4  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim