precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Hygiène

aes seringueAccident d'Exposition au Sang (A.E.S.)

L'association peau abimée et contact avec du sang ou du liquide du patient peut entraîner un Accident d'Exposition au Sang ou A.E.S.
On risque de contracter hépatite ou SIDA. Il faut immédiatement laver la plaie au savon puis tremper le point de piqûre pendant 15 mn dans de l'eau de Javel ou de la Bétadine. Une consultation médicale dans les 4 heures est impérative.
Le mieux est d'éviter la piqure par une bonne prévention: protéger toute plaie, utiliser le plus souvent des gants et rester à distance de toute aiguille utilisée par l'équipe médicale, sans oublier la vaccination contre l'hépatite (pas de vaccin pour le SIDA).


 

Définitions

sida logoLes Accidents d'Exposition au Sang ou A.E.S. regroupent tous les accidents ou incidents en contact avec le sang ou un liquide biologique contaminé par du sang, et comportant une effraction cutanée (piqûre, coupure) ou une projection sur muqueuse ou peau lésée.
Le risque est de vous contaminer.
Mais aussi vous pouvez être porteur du virus (sans le savoir ou non) et de contaminer le patient à partir de vous-même.
Les patients peuvent aussi se contaminer entre eux par l'intermédiaire d'un matériel médico-chirurgical souillé.

Microbes transmis

virus sidaLes trois virus principaux sont :

- Hépatite B (VHB), hépatite C (VHC)

- VIH (SIDA). (Revoir la maladie )

Le risque de transmission est 17 fois plus important pour l'hépatite C que pour le VIH.
On se polarise donc sur les patients atteint par le SIDA, mais on oublie vite que le risque est plus important chez des patients anonymes porteurs du virus de l'hépatite C sans le savoir. Or il n'y a pas de traitement, d'où la prévention permanente.

Circonstances

seingueLe risque de contamination par exposition au sang est faible mais non nul.
La principale origine est la blessure cutanée par des objets souillés de sang.

Il y a en France environ :
- 110 000 personnes infectées par le VIH,
- 600 000 par le VHC,
- 150 000 par le VHB.

Si le risque lié à l'hépatite B est actuellement contrôlé par la vaccination obligatoire pour les soignants, il n'y a pas à ce jour, de vaccin contre l'infection à VIH ni contre l'hépatite C.
Plus de la moitié des cas concernent des infirmières.
Il s'agit de piqûres par aiguilles ou traînant dans un sac poubelle.
Le respect des précautions réduit la fréquence des accidents.

Réglementation

Les AES font l'objet d'une réglementation. La conduite à tenir médicale et médico-légale, la stratégie de prévention des AES et les obligations légales de l'employeur sont définies par un ensemble de circulaires qui s'inscrivent dans le cadre général de l'analyse et de la prévention des risques professionnels.

A l'hôpital

Le directeur, en concertation avec le CLIN (comité d'hygiène), le médecin du travail et le CHSCT (Comité technique), définit une stratégie de prévention avec:

Législation du travail

Un AES est considéré comme un accident du travail, puis d'une maladie professionnelle sous réserve:

Conduite pratique

piqureElle vise à éliminer ou neutraliser le développement du virus.
Les démarches à accomplir immédiatement sont affichées dans l'entreprise et consignés dans un cahier de procédures à la disposition de l'ambulancier 24 h sur 24.
Les AES sont des urgences médicales.
Il faut immédiatement désinfecter la plaie.
La consultation médicale a lieu dans un délai de 4 heures.

Soigner la plaie immédiatement

savonner- Arrêt de l'activité professionnelle en cours

betadine- (Faire saigner) (Très discutable, n'est plus recommandé)

trempage aes- Lavage immédiat à l'eau tiède pendant 30 sec, rincer, puis nettoyer au savon, et rincer à l'eau courante

- Immerger le point de piqûre pendant 15 minutes dans une solution d'eau de Javel diluée au 1/10e, ou polyvidone iodée (Bétadine).

Ces produits sont préférables à l'alcool à 70° ou à la chlorhexidine moins efficaces.

Si la plaie n'est pas immergeable, utiliser un tampon applicateur et l'imbiber largement avec l'antiseptique.

Ne pas hésiter à renouveler dès que l'antiseptique commence à sécher ou s'évaporer.

Dans tous les cas respecter un temps de contact ou de trempage de 15 mn au moins

En cas de projection sur les muqueuses, en particulier au niveau de la conjonctive, rincer abondamment au soluté physiologique ou à l'eau pendant 5 minutes.

Protection de la plaie

pansementavec un pansement stérile
Le mieux est d'avoir dans chaque ambulance un kit AES comprenant:

Consultation médicale

Elle se fera dans les 4 heures au service des urgences le plus proche.
Le protocole pour le personnel de l'établissement sera utilisé.

docteur prescriptionEnquête sur l'origine de la contamination

On recherchera le matériel source en cause.
Sous couvert du secret médical, le médecin étudiera le dossier du patient.
S'il n'existe pas de prise de sang récente, le patient doit être prélevé avec son consentement éclairé.
Le résultat est obtenu entre 1 et 3 heures.

Examen médical

Le médecin vérifiera les vaccinations, vous fera un prélèvement sanguin, et selon les cas, pourra éventuellement prescrire un traitement antiviral à débuter immédiatement.
Une nouvelle consultation avec un médecin spécialiste sera réalisée rapidement.

Déclaration d'accident de travail

Un certificat médical initial de travail est fait, puis il faut remplir le formulaire de déclaration d'accident de travail et l'envoyer à l'employeur accompagné du certificat médical dans un délai de 48 heures.

Le recueil des AES pour études épidémiologiques

Les circonstances de survenue, la tâche effectuée, le matériel utilisé sont notés puis analysés.

Les résultats permettent de cerner les gestes, procédures et matériels à risque et d'actualiser les dispositifs de sécurités, et parfois de réorganiser le travail ou de refaire une formation de prévention dans l'entreprise.



 

Prévention

Vaccination à jour

La couverture vaccinale du personnel doit être à jour. Mais il n'y a AUCUN vaccin contre l'hépatite C et le VIH.

Formation

Il faut former et informer en permanence le personnel.
Il faut instaurer la discipline dans les gestes quotidiens.
En prenant un minimum de précautions, les risques sont mineurs.

Nettoyage et rangement

Toute surface, matériel, mur et table susceptibles d'avoir été en contact avec des liquides biologiques doivent être nettoyés de façon optimale en suivant les procédures.

nettoyagejavel desinfectant lavage

Protection des mains et des yeux

gants gants vinylsDes gants protecteurs non stériles sont utiles, voire indispensable en cas de contact avec des sécrétions ou du sang.

En cas de plaie, même minime comme autour de l'ongle, une protection avec un pansement est indispensable


Il faudra se laver correctement les mains avant et après tout contact avec le malade, puis essuyer avec du papier essuie mains.

En cas de sécrétions respiratoires importantes et expulsives comme une trachéotomie, l'usage de lunettes protectrices est recommandé.

Eviter toute piqure

aes aiguille recapuchonnerEn principe, l'ambulancier n'utilise pas d'aiguilles ou de seringues, mais autour de lui, on peut rencontrer ce type de matériel.
Il faut donc éviter toute coupure ou piqûre avec le sang du malade.
Il doit faire attention de ne rien toucher et surtout ne pas recapuchonner une aiguille mais la jeter dans un container jaune réservé à cet usage.

aes box

Il est étanche, stable, ne pouvant pas se vider s'il se renverse et laissant facilement voir le niveau supérieur de remplissage. Il ne doit pas être excessivement rempli, avec des aiguilles qui dépassent du container.

aes box 2

Dépistage

Il est vivement conseillé d'avoir fait un dépistage du sida et de l'hépatite C avant d'être piqué. Cela permet de prouver qu'on est négatif en cas de contestation d'un accident du travail.
Liens

▷ Dépistage de l'hépatite C (inps, affiche)
pdf


Résumé

 

Points clefs

  • Se protéger avec des gants
  • Pansement sur toute plaie
  • Piqure = c'est une urgence
  • Lavage immédiat puis immersion 15 mn dans bétadine

Répertoire

  • Recopier et définir les mots suivants :
    • AES, Sida, VIH

Conseil

 


△ Retour début page Suite actualités ▷
◁ Retour choix module 3  
   

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim