precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

revisionsMaladies neurologiques

Résumé, Savoirs, Exercices , Téléchargements

▽ Résumé

▽ Savoir

▽ Exercices

▽ Téléchargements


 

L'essentiel pour le DEA

Malaise et perte de connaissance

La plupart des appels sur la voie publique concerne des "malaises".
Sous ce terme le témoin désigne une situation variable de la simple sensation bizarre à la mort subite.

Points clefs

△ Retour début page

Comas

L'inconscience ou coma se reconnait par l'absence de réponse aux ordres : ne peut pas parler, ne serre pas la main.
La question suivante est : la personne respire-t-elle ?
Il faut essayer de quantifier la profondeur du coma et de suivre son évolutivité.
La détresse respiratoire est souvent associée à la détresse cérébrale.
Le geste préventif essentiel est la PLS associé à la LVA.

Points clefs

△ Retour début page

Convulsions, épilepsie

La crise d'épilepsie est une urgence médicale classique, que l'ambulancier rencontre souvent.
Il s'agit de mouvements incoordonnés précédés d'une phase d'hypertonie musculaire et suivis d'une phase de relâchement.
Des gestes simples permettent de passer le cap difficile afin d'éviter que la personne se blesse.
Exceptionnellement, la crise persiste et l'intervention médicale s'impose.

Points clefs

△ Retour début page

AVC

Dans l'Accident Vasculaire Cérébral, un vaisseau du cerveau est bouché ou éclaté.
On parle de " congestion cérébrale", attaque ou ictus.
C'est une cause importante de mortalité. En effet un malade sur 5 meurt dans le mois qui suit.
Surtout c'est la première cause d'handicap moteur comme:
- l'hémiplégie (paralysie de la moitié du corps)
- l'aphasie (troubles de la parole)
Elle concerne non seulement des personnes âgées mais aussi des plus jeunes.
Il se manifeste par des signes neurologiques variés:
- de la simple perte de connaissance de quelques secondes au coma profond
- persistance de la conscience avec paralysie périphérique (hémiplégie) ou/et trouble de la parole (aphasie).
Dès l'alerte le patient doit pouvoir bénéficier d'une I.R.M. le plus vite possible puis être dirigé sur une unité neuro-vasculaire .de soins intensifs neurologique.
L'AVC n'est plus une fatalité. Au même titre que l'infarctus où des moyens ont été mis en œuvre, il faut faire de même.

Points clefs

Autres

Sclérose en plaques
Maladie de Parkinson
Alzheimer

Points clefs

△ Retour début page

 

Savoirs

 

Exercices

Télécharger le cours

Le cours est téléchargable pour usage privé

Que faire maintenant ?

Vous pouvez continuer:

 


△ Retour début page Suite intoxications ▷
◁ Retour choix module 2  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim