&
precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Maladies et accidents respiratoires

frequence respiratoireArrêt respiratoire isolé

Il s'agit d'une situation exceptionnelle dominée par 2 cas cliniques : overdose de drogue ou transition avant l'arrêt cardiaque d'une personne en grande anoxie.
Devant une personne inconsciente ou "absente" il faut avoir comme premier réflexe de regarder si la personne respire. Cela prend 10 secondes.
Surprise la prise du pouls carotidien qui suit est positive.
Désobstruction si nécessaire et ventilation artificielle sans oublier l'alerte.


 

Comprendre

"L'enseignement en physiopathologie doit être suffisant pour permettre au candidat d'identifier les signes d'alerte afin de mettre en œuvre les procédures d'urgence adaptées, sans entrer cependant dans un niveau de détails trop important afin de rester dans le cadre des missions de l'ambulancier.

Rappel anatomique

tronc cerebral 2cerveau 8L'appareil respiratoire est constitué des voies aériennes, des poumons et de la cage thoracique.
La commande respiratoire se fait à partir du cerveau.

◁ Revoir cours anatomie

Rappel physiologique

Les mouvements respiratoires sont pilotés automatiquement à partir du tronc cérébral.
C'est une zone importante, centre des fonctions vitales comme la vigilance, la respiration, la circulation et la température.

◁ Revoir cours physiologie

Physiopathologie

Le centre de commande de la respiration peut être "endormie" par des dérivés de la morphine (anesthésie ou drogué en overdose).
Elle peut aussi s'arrêter de fonctionner par manque d'oxygène, traumatisme, électrocution...

Signes cliniques

Objectifs : Démarche d'observation d'une situation : signes cliniques, identifier les détresses, changement de l'état clinique.

inconscientInconscience ou "endormie"

La personne est inconsciente, ne répondant pas aux questions.
Dans le cas du drogué, il peut être seulement "absent" et la stimulation peut parfois le réveiller. Il y a aussi associé un myosis bilatéral (pupilles fermées, un point), des traces de piqure et un contexte particulier.

Arrêt respiratoire ou apnée

apneeL'examen de la respiration est trop souvent négligé, le sauveteur passant directement à la recherche d'un pouls carotidien.
On regarde si la poitrine ou le ventre se soulève.
Dans le doute, une main est posée sur le thorax ou le haut de l'abdomen, rien ne bouge.
Puis on approche sa joue de la bouche de la victime: il n'y a aucun passage de l'air, ni bruit.

L'observation ne doit pas prendre plus de 10 secondes.

▷ Fiche technique

Présence d'un pouls carotidien

pouls-carotideL'étape suivant immédiate est la prise du pouls carotidien.
Surprise, le pouls est présent.
Mais attention, il ne faut pas confondre avec son propre pouls au niveau de la pulpe de son pouce.
C'est pourquoi on recommande la prise du pouls avec les 2, 3, 4 ème doigt , sans appui important

▷ Fiche technique

Signes annexes

Signes respiratoires

Contrairement à la détresse respiratoire, comme il n'y a aucune ventilation, il n'y a ni bruit, ni signe de lutte respiratoire (tirage, creusement...)

Signes cutanés

La cyanose n'est pas obligatoire

Etat des pupilles

myosisIl n'y a pas de mydriase bilatérale
S'il s'agit d'un drogué on peut avoir au contraire des pupilles en myosis (un point).

 

Eléments à rechercher (Bilan)

Certains signes ne sont pas évidents. L'interrogatoire recherchera antécédents. Les ordonnances peuvent aussi orienter.

Bilan circonstanciel

S'agit-il d'un accident, d'un suicide, d'un drogué, d'une électrocution ou d'une maladie…?
Il est important d'interroger les témoins, pour savoir si l'inconscience est brutale,si elle a été précédée d'une phase de détresse respiratoire intense

Antécédents

◁ Revoir cours bilan complémentaire

Causes

Les causes sont données à titre d'information. L'ambulancier n'a pas à la trouver , sauf dans de rares cas qui nécessitent des gestes de survie spécifiques comme une obstruction des voies aériennes par un corps étranger.

L'arrêt respiratoire seul est rare mais possible. De plus il restera isoler peu de temps car cerveau et cœur ne recevant pas d'oxygène vont souffrir.
Il est souvent une étape transitoire entre une asphyxie et un cœur qui lâche faute d'oxygène.

Rappelons que pour la fonction respiratoire soit correcte, il faut :

Vous pouvez ainsi deviner toutes les causes de détresse respiratoire

Accident

- Traumatisme crânien avec une lésion du bulbe ou tronc cérébral

- Section de la moelle épinière par fracture des vertèbres cervicales (avant C4), les membres sont aussi paralysés (tétraplégie).

Electrocution

Elle bloque la respiration par contracture permanente des muscles respiratoires ou par passage du courant électrique par les centres respiratoires.

◁ Revoir page précédente

Overdose

C'est l'injection dans une veine d'une drogue de type héroïne. Le drogué "oublie" de respirer et est "absent"!

▷ Voir cours drogué

Asphyxie suivi d'un arrêt respiratoire

Obstruction des voies aériennes

Le malade lutte, puis s'épuise.
Au bout d'un temps très variable, le malade perd pied : la respiration s'arrête et le cœur ne va pas tarder à suivre.
A ce stade une bonne réanimation respiratoire efficace évitera l'arrêt du cœur.

Paralysie respiratoire

Peu à peu, la paralysie s'étend en "tache d'huile", à bas bruit. La respiration se ralentit avec un volume faible, puis tout est paralysé : la respiration s'arrête, le cœur suivra un peu plus tard ...

▷ Voir page suivante

Détresse respiratoire

L'hypoxie (manque d'oxygène) peut épuiser la fonction respiratoire qui "lutte et jette l'éponge".
Cet arrêt surviendra dans un délai très variable fonction du dégré d'asphyxie. (Plus rapide chez l'enfant).
En général cet étape est transitoire, vite suivie d'une bradycardie puis d'arrêt cardiaque.

 

arret-respiratoire

 

Gestes à faire

Objectifs : Alerter, pratiquer gestes de survie, installer, améliorer la détresse, rassurer

Libération des voies aériennes

PLS

N'oublions pas que la personne perd connaissance.
Comme le coeur n'a pas besoin de massage, la personne est mise en position latérale de sécurité.
Cela n'empêche pas d'insuffler , c'est un peu plus difficile, c'est tout.
Respecter l'axe tête-cou s'il s'agit d'un traumatisé.

▷ Fiche technique

Désobstruction du pharynx

Si l'arrêt respiratoire a été précédé d'une phase typique d'asphyxie par obstruction totale par un corps étranger, il faut tenter d'enlever celui-ci par claque, ou avec les doigts (il n'y a plus de réflexe nauséeux).

Eviter la chute de la langue

airway 3langue-2Systématiquement le menton sera tiré vers le devant avec (sauf traumatisme) une hyperextension de la tête.
La pose d'une canule est possible si elle est à disposition et sans retarder l'oxygénation

◁ Revoir LVA

▷ Voir fiche technique

 

Ventilation artificielle

insufflationinsufflationDe la main gauche, on bascule la tête en arrière tout en luxant la mâchoire, en plaçant les 3ème, 4ème et 5ème doigts sous le menton.
Le sommet du masque est appliqué sur l'arête du nez et la base du triangle englobe la bouche jusqu'au menton.
L'index et le pouce seront placés autour du masque afin de le maintenir appliqué sur la face. (Le pouce devant, l'index derrière).
De la main droite, le sauveteur exerce sur le ballon des pressions suffisantes pour soulever le thorax.,
soit un faible volume (500 ml) avec une fréquence basse (10 à 12 par mn) soit 1 seconde par insufflation (au lieu de 2 sec.), soit la moitié du ballon.
Le mieux est d'arrêter dès que la poitrine commence à se soulever

▷ Fiche technique

Rappelons que le MCE ou/et défibrillation n'est pas nécessaire puisque le coeur bat.
Mais il est imporant de contrôler régulièrement la présence du pouls carotidien

Alerte

Dès que possible, le centre 15 sera contacté pour demander un secours médical.

Réa complétée

Oxygénation

Si une bouteille d’oxygène est à disposition, le débitlitre est ouvert à 9-12/mn et le tuyau branché sur l'insufflateur.

▷ Fiche technique

Aspiration des mucosités

Au besoin, entre 2 insufflations, on aspirera les sécrétions qui sortent de la bouche ou si l'insufflation est gargouillante.

▷ Fiche technique

Liberté des voies aériennes

Si l'insufflation est difficile (la poitrine se soulève mal), vérifiez qu'il n'y a pas de fuite au niveau du masque, sinon modifiez la position de la tête.

▷ Fiche technique

et au besoin mettre en place une canule de Guedel.

▷ Fiche technique

Résumé

arret respiratoire

 

Points clefs

  • Arrêt respiratoire : Inconscience + Fr: 0 + pouls présent
  • Rechercher circonstances de survenue : asphyxie prélable, drogue...
  • PLS + Désobstruction + VA + Alerte + Oxygénation + Aspiration

Conseil

 


△ Retour début page Suite paralysie respiratoire ▷
◁ Retour choix module 2  
◁ Retour choix autre maladie  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim