precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

bilan 2Etat clinique

Observation

Dans le cadre d'un transport non urgent, on a plus de temps pour bien examiner le patient transporté.
Il est facile d'observer l'état général principalement une altération avec amaigrissement.
Le comportement (calme, confus, agité ou inconscient) est très instructif.
Nos 4 sens (regarder, écouter, toucher, sentir) permettent aussi d'analyser la situation.


 

Etat général

coup oeilEn principe, un simple coup d'oeil au malade permet d'avoir une petite idée sur son état de santé.

(Nous ne parlons pas du bilan d'urgence vu au module 1)

Morphologie

Amaigrissement

Le malade est très maigre et les muscles sont atrophiés.
C'est en rapport avec une perte de l'appétit (anorexie) entraînant dénutrition.
L'origine est souvent cancéreuse (Cancer) ou chez le jeune une anorexie mentale.
La forme ultime de l'amaigrissement s'appelle la cachexie.
Des escarres apparaissent.
Il est à l'origine d'une fatigue intense appelée asthénie.

Cet ensemble est appelé "altération de l'état général" ou AEG

Déshydratation

pli cutaneLa langue est séche
La personne a soif
Présence parfois d'un pli cutané (En pinçant la peau de l'avant bras, la peau élastique garde le pli.

Œdèmes

oedemeC'est de l'eau sous la peau. La pression marque le doigt. On dit qu'"il garde le godet"
On les rencontre dans l'insuffisance cardiaque, des mauvaises jambes avec varices, allergie, piqure d'insecte mais aussi entorse.

 


obesiteObésité

C'est l'inverse. Il s'agit d'un surpoids souvent important au delà de 100 Kgs.
Le patient est souvent hypertendu, diabétique...

Comportement

diagnosticDès que l'on prend contact avec la personne à secourir ou à transporter, ce qui frappe en premier, c'est son comportement.
Cette évaluation ne prend que quelques instants, car si l'état est grave, il faut procéder immédiatement à des gestes de sauvetage.


Comportement calme

Le patient répond correctement aux questions. C'est plutôt rassurant...

Conseil

  • MAIS un malade en arrêt cardio-respiratoire est toujours inconscient, donc calme !


Les réponses doivent être cohérentes et claires.
Un malade conscient mais indifférent est dit apathique.
Mais attention, il ne faut pas non plus, tomber dans le piège du malade calme et "rassurant".

Par exemple :
Nous sommes en présence de 2 blessés : l'un très agité, saignant abondamment du cuir chevelu, l'autre calme, pâle, étendu le long de la route.
Or, l'examen du 1er révèle une tension correcte, un saignement, certes impressionnant mais peu abondant, le deuxième, de toute évidence, est en collapsus avec un pouls filant, certainement avec une hémorragie interne.
Il faudra donc, en priorité, réanimer le deuxième et calmer le 1er.

Attention

  • au malade trop calme !

Agitation

C'est un signe d'appel qu'il ne faut pas négliger.
Le malade est excité, parle beaucoup, avec souvent des propos incohérents.
Il ne faut pas conclure hâtivement ...à la folie ou à l'ivresse.
Les cellules du cerveau qui souffrent par :

se rebellent et s'excitent ...

Attention

  • L'agitation a des origines variées
  • Elle est souvent le 1er signe d'une détresse grave

Même si l'haleine révèle une forte teneur en alcool, évoquant donc une ivresse, par prudence et de principe, il faut toujours rechercher une autre origine à l'agitation.
Il est facile, en général, d'éliminer un comportement "théâtral et méditerranéen".
L'émotion passée, quelques paroles rassurantes calmeront le malade.
Si le malade présente des picotements dans la face et les mains, et si les doigts sont parfois contractés ; il s'agit d'une crise de nerfs appelée "Tétanie". On parle aussi de spasmophilie.
L'hystérie "fait semblant" simule paralysie par ex. mais il est aussi utiliser à tort chez une personne âgitée, excitée.

Confusion

Le malade est "obnubilé", désorienté, répondant mal aux questions, mais le contact avec le malade est possible.
Si le malade se réveille rapidement on parle de "malaise".
Le malade dort mais, contrairement au sommeil, la stimulation ne le réveille qu'imparfaitement : il reste confus.
Il est recommandé de ne pas pincer les mamelons comme moyen de stimulation !

Inconscient

L'individu ne répond pas, ni à la stimulation verbale, ni si on le bouge.
Il faut immédiatement procéder à un bilan d'urgence.
L'inconscience qui persiste s'appelle aussi "coma".

◁ Revoir bilan neurologique d'urgence


Réactions


bilanLes réactions du patient sont variables.
Certains ne seront pas bavards et d'autres angoissés poseront beaucoup de questions. Il ne faudra pas se contenter d'un simple « je ne sais pas ».


L'ambulancier ne peut pas répondre à toutes les questions. Il transmettra à l'arrivée des médecins du SAMU ou à l'hôpital les besoins exprimés.
Une attention particulière sera portée sur l'évaluation de la douleur ressentie.
Il ne faut pas hésiter à tenir la main, à demander de la serrer.


ardoiseCommunication verbale impossible

tracheotomieUn patient qui a une trachéotomie ne peut pas parler correctement.
Souvent il s'énerve car il craint de ne pas pouvoir se faire comprendre.
Le mieux est de lui présenter une feuille de papier ou une ardoise magique.


Autres signes d'appel

smiley2 Le regard du malade est riche d'enseignement.
C'est tellement vrai que des petits bonhommes dessinés appelés "smileys" sont utilisés dans les messages sur internet !

Un malade fatigué aura le regard absent, les traits tirés avec la peau cireuse.

Attention

  • Baîllement = ennui mais aussi détresse circulatoire, faim, fatigue...

 

Observations par les sens

Le mieux pour analyser la situation, est d'utiliser vos 5 sens.

Regarder

regarder
 
Conscience

La personne est-elle:
- consciente,
- agitée,
- bouge-telle?

Coloration

- La peau et surtout les lèvres sont-elles roses ou bleues ?
- La peau est-elle pâle, marbrée, présente des "bleus" ?

Sentiment

L'étude de l'expression est intéressante: détendue, triste, grimaçant…Le regard est-il inquiet?

Ecouter

Paroles

ecouter

 

 
Le malade se plaint-il ?

- douleur
- invalidité (ne peut pas bouger)
- troubles digestifs
- angoisse
- troubles de l'équilibre

A t-il des troubles de la parole ?

Bruits


- La respiration est-elle bruyante?
- Tousse-t-il?
- Changement de voix ?
- Voix impossible

Conseil

  • Un malade qui tousse = c'est plutôt rassurant


Toucher

Température


- La peau est-elle chaude ou froide, d'un côté ou des 2 côtés
- La peau est-elle humide ?

Sueurs ?

Pouls ?

Douleur à la palpation

Sentir

comme l'odeur de l'alcool.

▷ Savoir + : Information et transmission (Module 7)

Points clefs

  • Calme : trop ?
  • Agité : cause ?
  • Malaise : pas de perte de connaissance, reste en contact
  • Observer par les sens
    • regarder
    • écouter
    • toucher
    • sentir

Vocabulaire

  • Anorexie: perte d'appétit
  • Cachexie: forme ultime d'amaigrissement
  • Asthénie : fatigue
  • A.E.G. : Altération de l'Etat Géneral
  • Apathie : personne "absent", amorphe
  • Spasmophilie, tétanie, hystérie

Conseil

 


△ Retour début page Suite : les besoins ▷
◁ Retour choix module 2  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim