precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Définitions, Vocabulaire

maladieLa médecine préventive a pour but d'anticiper et d'éviter l'apparition de maladies ou de les dépister tôt.
Lorsqu'une personne dit être malade, cela correspond-t-il à une lésion véritable (maladie somatique) ou une maladie psychique ?
Une maladie aigue dure pendant un temps bref alors qu'une maladie chronique demeure à vie.
L'A.L.D. est une affection de longue durée dont les soins sont gratuits.

Le diagnostic recherche la cause de la maladie alors que le pronostic évalue les chances de guérison.

 


 

Médecine préventive

Il s'agit de prévenir les maladies grâce à des gestes d'éducation (alimentation, vaccinations..) et de dépister tôt certaines maladies (cancer par exemple).
Elle doit prévenir l'apparition, l'aggravation ou l'extension des maladies au niveau tant collectif qu'individuel.
Elle est faite par le médecin traitant dit de famille ou réfèrent, mais aussi par le médecin du travail, les organismes payeurs : sécurité sociale, mutuelle…

NIveaux de prévention en santé publique

Niveau primaire

Ce sont les moyens pour diminuer voire de supprimer l'apparition d'une maladie.
En agit en amont comme la vaccination, l'éducation, l'information (tabac, alcool, conduite automobile)...
Prévention :
- accident domestique
- accident de travail
- accident de la circulation
- conduites addictives
- risque sexuel
- comportement alimentaire

▷ Voir fiches

Niveau secondaire

Moyens d'action pour diminuer (la prévalence) le nombre de patients atteints et réduire l'évolution.
C'est dépister tôt un nouveau cas et débuter le traitement rapidemet.

Niveau tertiaire

C'est diminuer le nombre de rechutes, de séquelles entrainat une invalidité permanente.
Par ex. : la rééducation fonctionnelle, la réinsertion professionnelle et sociale.

Examens périodiques de santé

L'assurance maladie peut réaliser ce bilan tous les 5 ans.
L'examen médical est variable selon l'âge :
dépistage de cancers (sein,colon...), de maladies du cœur, de diabète…

▷ Voir cancer

▷ Voir diabète

▷ Voir maladies des coronaires

Education de la Santé

Observation de la Santé

On parle aussi d'épidémiologie (du mot épidémie).
C'est l'observation de la santé des populations en participant à un certain nombre d'études épidémiologiques (statistiques)  comme en recensent les cas d'hépatites, de SIDA, de cancers…
Chaque année sont publiés les taux de natalité, de fécondité, de mortalité...

Info

  • L'épidémiologie concerne aussi les maladies infectieuses
  • Cela prête un peu à confusion

▷ Voir Observatoire régionale de la Santé de l'Ile de France

▷ Voir cours santé publique (module 8)

▷ Voir fiche indicateurs de santé

Vaccination

vaccinLe principe consiste à mettre l'individu en contact avec un microbe atténué ou tué ne pouvant donner la maladie.
L'organisme développe contre cet étranger (antigène inoffensif) des substances destructives appelées anticorps. Certains restent pendant plusieurs années dans le sang. Chaque fois que le microbe voudra entrer, il sera immédiatement détruit par cette sentinelle.
Le vaccin a un rôle préventif car il protège contre la maladie et évite ainsi de développer la maladie.
Mais les anticorps n'apparaissent pas immédiatement. Les vaccins ne peuvent donc agir immédiatement sur une maladie déclarée.

Les principaux vaccins sont :

Mais aussi , car fortement recommandé:

▷ Voir cours hygiène, maladie infectieuse (module 3)

 

Maladies somatique ou psychique ?

docteurLorsque l'organisme "ne tourne pas rond", on dit que la personne est malade.
Pour le médecin cette personne est un patient.

Mais le patient est t-il réellement malade ?

C'est facile à voir lorsqu'un examen (prise de sang, radio, scanner) dépiste une anomalie majeure.
On dit qu'il y a une lésion, la maladie est somatique car elle repose sur du concret bien visible.

Parfois les examens sont négatifs et les signes que ressent le patient ne correspondent à aucune maladie connue.
On parle de maladie psychosomatique ou psychique.

Si le malade simule d'une manière théâtrale, on parle d'hystérie.

Les maladies qui entraînent des troubles graves du comportement sont appelés maladies psychiatriques ou maladies mentales.

▷ Voir Module 5: psychologie

Maladies aigues et chroniques

Maladie aigue

maladieLorsqu'une maladie se déclare chez un patient qui n'a pas d'antécédents particuliers, on parle de maladie aigue.

C'est aussi le cas chez un patient qui déjà malade, contracte une autre maladie avec des signes différents.

 

maladie2La maladie évolue en plusieurs phases :

Si la maladie devient définitive on parle de passage à la chronicité.

A tout instant peut survenir des complications.

 

Maladie chronique

C'est une maladie qui ne guérit pas et dure très longtemps, souvent à vie.
Elle survient progressivement ou succède à une maladie aiguë.
Il y a des phases d'amélioration voire de disparition (rémission) , mais aussi des phases d'aggravation avec même des complications aiguës …
Un certain nombre de ces maladies nécessitent des soins coûteux.
C'est pourquoi la sécurité sociale prend en charge à 100 % (-50 € max/an) le traitement, mais attention uniquement pour cette maladie et non pas pour toutes les maladies du patient.
On parle d'Affection de Longue Durée ou A.L.D (la liste)

 

Vocabulaire Médical

Signes ou symptômes

Ce qu'exprime le malade comme manifestation de sa maladie s'appelle un signe (signe clinique) ou un symptôme.

Le rassemblement de plusieurs signes peut orienter vers la cause de la maladie.
On parle de syndrome.
Par ex. : fièvre + frissons + douleurs musculaires + fatigue font évoquer un syndrome grippal.

Lorsque ces signes sont plus dramatiques, on s'oriente vers la défaillance d'un organe ou d'un système. On parle alors de détresse.
Par ex. : détresse circulatoire ou dit « état de choc » avec pâleur, soif, agitation, pouls rapide et chute de la tension artérielle.

En effet 3 fonctions ont un rôle essentiel dans le maintien de la vie, la fonction neurologique, respiratoire et cardio-circulatoire.

On aura donc :

Mais les 3 fonctions sont liées, si l'une est défaillante, elle peut retentir sur les autres.

Par ex. une détresse neurologique (inconscience ou coma) peut être à l'origine d'une détresse respiratoire puis cardiaque (arrêt).

Diagnostic

diagnosticC'est le processus intellectuel qui permet de trouver la cause de la maladie.

En effet il ne suffit pas:

Il faut aussi rechercher le mécanisme de cette détresse comme un corps étranger dans la bouche.
Il faut alors l'extraire.

 

Attention

Bien entendu, on ne demande pas à l'ambulancier de trouver la maladie mais plutôt de classer les signes graves en détresse circulatoire, cardiaque, respiratoire, neurologique.

Ce n'est que dans de rares cas qu'il est utile de trouver l'origine : obstruction pharynx, hémorragie interne, infarctus du myocarde, asthme, intoxication à l'oxyde de carbone, car des gestes spécifiques sont à faire.

Vocabulaire

surprisevocabulairePour bien communiquer, il faut avoir un dialogue compréhensible et clair.
Il est préferable d'utiliser les termes médicaux plutôt que le langage populaire entre professionnels.
Par contre pour s'adresser à un patient, on doit rester plus simple.
Quelques exemples:
- douleur intercostale plutôt que point de coté,
- hémoptysie plutôt que crachats de sang
- épistaxis pour saignement de nez
Termes très vagues :
- congestion pulmonaire ne veut rien dire pour un médecin....
- on ne dit pas que le malade souffre beaucoup mais que la douleur est hyperalgique et paroxystique.
Termes non appropriés:
- guele de bois, crise de foie...

Les équipes ont l'habitude pour gagner du temps d'utiliser :
- des abréviations, c'est à dire les premières lettres des mots comme TC avec PC (Traumatisme Cranien avec Perte de Connaissance)
- omission de la fin d'un mot : ex. : radio pour radiographie
- omission de mots : Doliprane 1000, 1-1-1 soit un comprimé de Doliprane 1000 mg matin midi et soir
- expression comme "ventre de bois" pour abdomen douloureux, dur contracté comme du bois, douleur thoracique en étau (qui serre beaucoup la poitrine)

Mais il ne faut pas abuser de ces raccourcis qui parfois peuvent prêter à confusion surtout pour les non initiés ou utilisés uniquement par les spécialistes de l'organe
par ex. : IVG = Interruption Volontaire de Grossesse ou Insuffisance Ventriculaire Gauche

Pronostic

maladie3Le médecin évalue la gravité de la maladie et cherche à savoir qu'elle sera l'évolution de la maladie :

Il se prononce d'où le nom de "pronostic".

En résumé ne pas confondre les 2 :

Diagnostic

C'est la recherche de la cause de la maladie ou de la détresse. Même en urgence il est important de la rechercher car souvent il y a une réanimation immédiate, par ex devant une détresse respiratoire la recherche d'un corps étranger bloquant le pharynx.
On parle aussi de cause ou d'étiologie

Pronostic

Le médecin fait une expertise de la situation et se prononce sur la gravité de la situation
Il faut connaître par cœur ce bilan vital et la réanimation qui suit.
Ca doit devenir un réflexe à accomplir devant tout malade ou blessé grave.

Notes

  • Ne pas confondre diagnostic et pronostic comme certains journalistes
  • Diagnostic = je trouve ce qu'a le malade
  • Pronostic : va-t-il guérir, avoir des séquelles ou mourir ?

Traitement

pharmacieLe médecin utilise principalement des médicaments

Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire.

L'hospitalisation se fera en réanimation pour les cas les plus graves (une ou plusieurs détresses).

Points clefs

  • Exemples de médecine préventive : bilan de santé, vaccination, hygiène ...
  • Recenser l'avancée de la grippe cet hiver est une étude épidémiologique
  • Un patient porteur d'une lésion visible au scanner est atteint d'une maladie somatique
  • Un diabétique ou un hypertendu a une maladie chronique
  • Une personne grippée pendant une semaine sans complications a une maladie aigue
  • Associer fièvre, douleur musculaire et fatigue sont des symptomes
  • Rechercher l'origine d'une maladie est un diagnostic
  • Prévoir la suite d'une maladie est un pronostic
  • L'injection intraveineuse d'un médicament est un traitement ou thérapeutique
  • La prise d'un médicament par la bouche se dit "per os"

Répertoire

Recopier et définir les mots suivants :

  • Prévention, vaccination
  • Syndrome, détresse
  • Maladie aigue, chronique
  • Diagnostic, pronostic

Visitez le dictionnaire

Conseil

Télécharger le cours

Le cours est téléchargable pour usage privé


△ Retour début page Suite personne âgée ▷
◁ Retour menu module 2  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim