precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Bilan, gestes et transport

Transmission bilan

telephonerLe bilan terminé, il est préférable de le transmettre au 15, et c'est obligatoire en cas de détresse ou de mission 15.
Savoir transmettre le bilan repose sur ordre et méthode en suivant la feuille de transport.
C'est le 15 qui décide si l'intervention d'un SMUR est nécessaire.

 

 

transmettre

 


 

alerteQue faire du bilan ?

Il faut conclure en regroupant les signes à la recherche d'une détresse vitale puis agir en conséquence.
Afin d'éviter des erreurs, il est préférable de le transmettre au centre 15.
Le rôle de l'ambulancier n'est pas d'interpréter le bilan et de trouver la maladie (diagnostic) sauf quelques exceptions. 

 

Dans quelles circonstances le centre 15 sera informé ?

inconscientDécouverte d'un état grave

Même si le bilan n'est pas terminé, un pré bilan s'impose afin de provoquer l'arrivée rapide de secours médicalisé (SMUR).
L'appel au SAMU est obligatoire pour toute détresse ou urgence vitale constatée à la prise en charge ou lors du transport.

Transport à la demande du centre 15

Même si le bilan est satisfaisant, la loi impose de transmettre le bilan au centre 15.

 

Savoir transmettre le bilan

Principes transmission

ecrireContenu du message

Partie administrative

Sauf urgence vitale, où l'essentiel des détresses est transmis pour avoir de l'aide médicalisé, on débutera le message par les renseignements d'identification.

Bilan

Un langage médical sera mieux compris et plus rapide:
Il faut utiliser le même vocabulaire entre l'ambulancier et le médecin régulateur. C'est pourquoi tout au long de cet enseignement vous apprenez et collectez des termes médicaux. Voir définitions .
Par ex: "douleur abdominale du flanc droit plutôt que mal au ventre en bas à droite".
Il faut éviter des phrases comme "il a pas mal saigné", "la jambe est de travers","il a mal dans la poitrine" qui sont trop imprécises.

Cas concret: Exemple

note"Bonjour le 15, ce sont les ambulances les Iris, pour le bilan d'un monsieur de….74 ans….non 64 ans, oui 64 c'est ça. Il est tombé dans les pommes tout à l'heure. Il n'est vraiment pas bien avec une tension basse. Il a vomi du sang."

Pas de notion sur son état de conscience, , sa respiration et sa coloration, son pouls, sa tension exacte, la quantité de sang vomi.
On oublie son hospitalisation du mois dernier.

Le bilan structuré devrait plutôt correspondre à ceci :
"Bonjour le 15, ici l'ambulancier Durand des ambulances les Iris.
Nous vous transmettons le bilan de Mr Pierre âgé de 64 ans.
Appelé pour malaise, nous sommes en présence d'une personne qui il y a environ 30 mn a eu une hématémèse de grande abondance.
Il est parfaitement conscient, sans désorientation-temporospatiale mais fatigué.
La motricité des 4 membres est correcte.
Sa respiration est normale à 14 par mn.
Sa coloration est pâle, sans cyanose mais avec des sueurs et des marbrures des 2 genoux.
Son pouls est filant et rapide à 120 /mn. Sa tension est basse à 8. Il a soif.
A noter une plaie récente du front à gauche qui ne saigne plus.
Il n'y a aucune autre trace ni douleur d'autre traumatisme.
Lors de son malaise, il y a 20 mn, il a perdu connaissance et perdu ses urines.
Il a été hospitalisé il y a un mois pour bilan d'une cirrhose du foie d'origine éthylique.
Il prend 1 comprimé par jour de Propanolol et 1 comprimé de Lasilix à 20 mg
Nous l'avons allongé, ½ assis avec 9 l /mn d'oxygène en inhalation au masque
.
Depuis notre arrivée, son état est stable. Il n' pas revomi "

Vous remarquez dans l'ordre :

Remplir la feuille de surveillance

ecrire bilanUn compte-rendu de chaque transport sera consigné par écrit sur une feuille dite de "surveillance" ou fiche de transport
Lors du bilan des notes ont été prises sur les circonstances, l'examen du malade ou blessé et le résultat des prises des constantes vitales.
Elle a l'énorme avantage de suivre un ordre précis et de permettre d'avoir un plan pour la transmission du bilan puisqu'il suffit de la lire.

Attention

  • Si des gestes d'urgence sont nécessaires, la feuille de surveillance sera remplie un peu plus tard.

▷ Détails page Transport, fiche de surveillance

Décision de transport

Par le médecin régulateur du 15

En fonction du bilan transmis, le médecin décidera si l'ambulancier peut effectuer ou non le transport.
Si la situation est préoccupante ou à haut risque, une ambulance médicalisée (SMUR) en France interviendra.

Note

  • Parfois le bilan est normal, mais l'intervention d'un SMUR est néanmoins indispensable
  • Car la maladie est à haut risque et à tout moment la situation peut s'aggraver
  • C'est le cas, par ex. de l'infarctus du myocarde

Par l'ambulancier

Si le bilan est rassurant et que l'intervention n'a pas été missionné par le 15, l'ambulancier peut sous sa propre responsabilité effectuer le transport.
Reste le cas délicat, où le médecin traitant ou de garde est passé et a prescrit le transport en ambulance.
Un simple coup d'oeil avec un bilan discret (pour ne pas affoler la famille) permet en général de juger si la situation s'est dégradée.
On expliquera calmement au patient et à la famille que par prudence, on préfère demander l'avis au centre 15.

Renfort

L'état du patient est compatible pour un transport en ambulance, mais on abesoin d'aide notamment pour le conditionnement et/ou le relevage

Laissé sur place

Mis à part l'absence de blessé ou patient (encore que il faut insister, l'adresse est peut être inexacte), la décsion doit revenir au centre 15.
L'ambulancier seul ne peut pas décider. C'est une lourde responsabilité qu'il prend.

Refus de transport

Il faut d'abord être patient et essayer de convaincre. Sauf cas particulier (psychiatrie: hospitalisation d'office) , le patient a parfaitement le droit de refuser.
Il est indispensable d'avoir le feu vert du centre 15 et faire signer une décharge de responsabilité.

 

Conseil

  • Le piège est de ne pas voir ou de minorer une situation à haut risque.
    • Par ex. :
    • conclure à une simple somnolence banale d'une tentative de suicide,
      • pas de bilan et pas de pls
    • négliger un AVC: troubles du langage et hémiplégie
      • demande au XXI siècle , un transfert immédiat vers un centre hyperspécialisé (IRM+ Neurologue de garde +USI)
    • Etre d'accord avec le patient qui croit que sa douleur de l'épaule gauche est rhumatismale
      • alors qu'il s'agit probablement d'un infactus du myocarde
    • Transporter un asthmatique épuisé, sans toux, avec un spray utilisé de nombreuses fois et inefficace
    • et bien d'autres circonstances...

Points clefs

  • Détresse vitale = prébilan
  • Mission 15 : Transmission obligatoire
  • Noter bilan  sur feuille de transport
  • Bilan structuré, chronologique
    • Présentation, motif, circonstances
    • Bilan conscience, respiration, circulation, coeur
    • Antécedents et traitement
    • Gestes effectués
    • Evolution
  • Infarctus= SMUR Obligatoire
  • AVC, asthme = méfiance
  • T.S.: ne pas minorer inconscience

 


△ Retour début page Suite Installation ▷
◁ Retour choix module 1  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim