precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Bilan, gestes et transport

Bilan vital

Arrêt respiratoire

Chez une personne inconsciente, on recherchera l'absence de ventilation: ni mouvements respiratoires, ni souflle.
Si la personne respire, on poursuivra la LVA et la victime sera mise en PLS. On recherchera plus calmement une détresse moins vitale.
Si la personne ne respire pas, on poursuivra le bilan vital à la recherche du pouls carotidien.
Parfois le pouls est présent, la personne sera alors ventilée sans MCE.

 

apnee

 


 

Reconnaitre l'apnée

inconscientL'examen de la respiration est trop souvent négligée, le sauveteur passant directement à la recherche d'un pouls carotidien.
Il est exact que s'il y a arrêt circulatoire, la respiration est aussi absente. Mais l'inverse n'est pas vrai.
L'arrêt respiratoire seul est rare mais possible, souvent une étape transitoire entre une asphyxie et un cœur qui lâche faute d'oxygène.

On regarde se soulever la poitrine et le ventre, écouter le passage de l'air, sentir l'air sortir, entendre un bruit normal ou anormal.

L'observation ne doit pas prendre plus de 10 secondes.

Le plus souvent l'arrêt cardiaque survient en premier et est associé à un arrêt concomitant de la respiration.
Cet arrêt cardiaque peut être causé par certaines maladies du coeur comme l'infarctus du myocarde.
Dans près de 50% des cas, cet arrêt cardiaque est lié à une anomalie du fonctionnement électrique du coeur (fibrillation ventriculaire).
L'arrêt de la respiration, avec perte de conscience, peut précéder l'arrêt cardiaque et être lié à :

Dans ces cas, l'arrêt cardiaque est secondaire au manque d'oxygène.

Respire

Le va et vient respiratoire est présent.

On constate:

Inutile de continuer le bilan vital puisque la circulation est forcement présente.
Il faut débuter la deuxième étape du bilan : la rechercher d'une détresse respiratoire, circulatoire et évaluer le degré d'inconscience.

Immédiatement la personne sera mise en position latérale de sécurité puisque la personne est inconsciente.

Si la respiration est difficile on mettra la tête en hyperextension et la machoire sera subluxée.

Attention ! Les gasps (respiration agonique,"secousses" respiratoires) peuvent être interprétés, par erreur comme des mouvements respiratoires.

◁ Revoir technique de position latérale de sécurité

◁ Revoir hypextension tête

◁ Revoir subluxation machoire

◁Revoir détresse respiratoire

◁ Revoir détresse neurologique

Ne respire pas

apneeapneeOn constate:

Avant de débuter tout geste de réanimation, le pouls carotidien sera pris.

 

poulsPouls carotidien présent

Ce qui est rare: arrêt respiratoire avec pouls +

◁ Revoir comprendre arrêt respiratoire isolé

insufflationOn pratique immédiatement insufflation si possible avec un ventilateur et au plus vite enrichi en oxygène.

◁ Revoir technique d'insufflation

Si non on fera du bouche à bouche.

La recherche des circonstances du drame est importante.
Il est fort probable que l'apnée est l'ultime étape d'une asphyxie.
C'est pourquoi il faut systématiquement rechercher un corps étranger et faire une LVA parfaite.

◁ Revoir technique de désobstruction

 

Attention

  • Sans ventilation artificielle, le coeur risque rapidement de s'arrêter

 

Pouls carotidien absent

▷ Voir page suivante

Pourquoi ne pas parler immédiatement d'insufflation?
car on conseille de débuter par le massage cardiaque surtout si le malaise a eu lieu devant témoin sans détresse respiratoire préalable.

 

Points clefs

  • Ne pas négliger la recherche d'une respiration devant inconscience
  • Pouls carotidien absent= respiration nulle
  • Inconscient avec pouls et respiration : PLS obligatoire
  • Insufflation première si pouls présent

Fiches techniques

 

Conseil

 


△ Retour début page Suite arrêt circulatoire ▷
◁ Retour choix module 1  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim