precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

oxygene-humourTechniques de réanimation

Oxygénothérapie

Matériel

Le stockage de l'oxygène se fait par compression ou liquifécation.
La bouteille" Présence"blanche d'oxygène comprimé est le matériel utilisé par l'ambulancier.
C'est une bouteille légère intégrant manomètre et débilitre
La bouteille classique est toujours d'actualité mais dangereuse
Le détendeur transforme un gaz comprimé (de 2 à 200 fois ou 200 bars)en un gaz à la pression athmosphérique.
Le manomètre mesure la pression de la bouteille et le débilitre la quantité d'oxygène a délivré en l/mn.
Pour savoir le nombre de bouteilles nécessaire au transport, il faut connaître sa contenance.
Il suffit de multiplier la pression du manomètre avec la capacité de la bouteille.
Par ex. une bouteille de 5 l à 200 bars contient 1000 litres.


 

Différents stockages

Oxygène comprimé

L’oxygène médical est fabriqué en usine.
Il est stocké, sous forme gazeuse, dans des bouteilles en acier, supportant de fortes pressions.
Les bouteilles peuvent être de différents volumes: par ex.: 2, 5, 15 litres.
Ces bouteilles sont de couleur blanche.
(Voir ci-dessous détails bouteille d'oxygène)

Oxygène liquide

A une température très basse (-180° C), l’O2 devient liquide. Il est stocké dans des fûts isolants.
L’avantage est de pouvoir stocker une grande quantité puisque 1 litre d’O2 liquide donne plus de 250 litres d’O2 gazeux.

Concentration de l'oxygène de l'air

Il est possible d'extraire l'oxygène de l'air grâce à un appareil électrique.

Choix selon l'utilisation

Ambulance

oxygene-bouteilleOn utilise exclusivement l'oxygène comprimé.

2 grosses bouteilles sont fixées à l'avant. (Bouteille de 15 litres)
Elles alimentent le réseau de l'ambulance.

Des bouteilles portables servent aux déplacements. Ce sont les bouteilles "présence".

L'arrêté du 20 Mars 1990 définit l'obligation d'avoir dans une ambulance de classe A ou C, à l'arrière, 2 bouteilles portables de 1 m3 dont l'une au moins, aisément accessible, est munie d'un débitmètre gradué en litres d'oxygène par minute, faisant corps avec le manodétendeur.
Il n'y a pas d'obligation pour le VSL (classe D).
▷ Savoir + : Matériel à bord (Module 6)

Hôpital

prise-oxygeneprise-oxygene-2L'O2 est livré par camion sous forme liquide, puis stocké dans une installation centrale.
Il est ensuite évaporé, transformé en gaz comprimé à 9 puis 3 bars et conduit jusqu'au lit du malade par une canalisation.

Sur le mur de la chambre se trouve une prise murale dite femelle spécifique à 3 ergots.
On peut ainsi brancher une prise mâle à 3 ergots de couleur blanche.
Il y a souvent d'autres prises différentes pour le vide, l'air comprimé...

L'installation est complétée par des grosses bouteilles d'oxygène pour le secours en cas de pannes
Un parc de bouteilles est à disposition pour les transports internes.
La gestion de l'ensemble est sous la responsabilité du pharmacien de l'établissement

oxygene-hopital-1           oxygene-hopital-2

 

Attention

  • L'oxygène est considéré comme un MEDICAMENT.
  • Il est délivré par des distributeurs agrées

 

oxygene-liquideDomicile

Beaucoup d'insuffisants respiratoires chroniques ont besoin d'O2 à domicile.
La livraison classique de bouteilles est de plus en plus remplacée par un extracteur d'O2.
C'est un appareil électrique de petite taille, capable d'absorber l'azote de l'air et de concentrer l'O2.

Pour les déplacements, le malade utilise une petite bouteille isolante d'O2 liquide.

 

Bouteille "Présence" d'oxygène comprimé

oxygene-presence-1Il s'agit d'une nouvelle génération de bouteille légère de couleur blanche (La norme pour l'oxygène)

oxygene inscriptionsPlusieurs sociétés distribuent ce type de matériel dont Air liquide. air-liquide

C'est maintenant le modèle de référence à utiliser.

Son prix est plus élevé que la bouteille classique.

Ses bouteilles sont en location et restent la propriété du distributeur (statut de pharmacien).

oxygene-presence-2oxygene dessus

Les avantages sont nombreux :

 

presence-6presence-10La bouteille est en matière composite légère, équipée d'une poignée de transport et à l'intérieur du chapeau, on trouve
- un détendeur-manomètre
- un débitlitre intégré.
- une sortie pour tuyau d'oxygène
- une sortie pour respirateur

Le débilitre affiche le débit prescrit en litre/mn
Le manomètre affiche la pression du gaz

 

presence-9Au dessus, il y a un robinet d'ouverture.
Cette bouteille permet de brancher soit
- un tuyau d'oxygène
- ou bien de brancher un respirateur grâce à sa prise femelle normalisée à 3 crans.

presence-3Sur la bouteille, il y a une étiquette
- identifiant le fournisseur,
- la notice d'emploi
- le numéro du lot
- la date limite d'utilisation et les mesures à respecter.

Il existe des bouteilles de :

En résumé:

Le détenteur-débitmètre intégré est composé :
1. D'un manomètre haute pression, avec des plages colorées, qui indique la pression régnant à l'intérieur de la bouteille ;
2. D'une sécurité active, sous forme d'un volet, empêchant tout branchement intempestif sur la bouteille lorsque celle-ci est en position fermée ;
3. D'un raccord de sortie (olive), qui permet de brancher un tuyau afin d'alimenter un masque à inhalation ou un ballon-réserve en oxygène d'un insufflateur ;
4. D'une prise normalisée à 3 crans afin d'alimenter un respirateur ou un réseau de distribution d'oxygène interne au véhicule de secours ;
5. D'un robinet d'ouverture de la bouteille ;
6. D'un robinet permettant de régler le débit d'utilisation, par pallier sur une plage de 0 à 15 l/min ;
7. D'une soupape de sécurité tarée à 200 bars ;
8. D'un raccord de remplissage spécifique, pour le conditionnement chez le fournisseur.

▷ Voir fiche technique

▷ Voir site air liquide


▽△ Photos détail inscriptions bouteille

 

oxygene inscriptions 2

 


 

 

Bouteille classique d'oxygène comprimé

bouteille-o2Elle est testée par le Services des Mines pour des pressions supérieures à 300 Bars.
La pression de livraison est de 200 bars. L'obus d'O2 est de couleur blanche, en acier résistant.

Elle est marquée avec :

Détendeur

Pour être administré à une victime, l'oxygène comprimé dans une bouteille doit être détendu et ramené à la pression atmosphérique ambiante à l'aide d'un dispositif fixé sur la bouteille appelé détendeur.

En detendeureffet la pression est très élevée à l'intérieur de la bouteille, jusqu'à 200 fois la pression de l'air ambiant.

200 fois ou 200 Bars (bar comme "barométrique", baro = pression, baromètre...)

Elle est réduite grâce à un détendeur.

En son absence, l'ouverture de la bouteille laisserait échapper bruyamment l'O2.

La pression à la sortie est de 3 bars (soit 3 fois la pression atmosphérique) au niveau de la prise rapide 3 ergots pour respirateur (ce qui permet d'avoir une pression pour faire fonctionner le ventilateur).
Pour la sortie du tuyau à oxygène, la pression est celle de l'air extérieur ou "athmosphère" (pression athmosphèrique de 1 bar).

Il ne faut pas graisser ou siliconer le pas de vis qui relie le détendeur à la bouteille.

Le détendeur est serré à la main et non pas avec une pince.

La détente du gaz n'est pas sans danger. L'utilisation d'une bouteille "présence" écarte le risque du détendeur.


 ▽△ Danger du détendeur

Circulaire Ministérielle du 22 Mars 1994

Il y a danger majeur lors d'une mauvaise manipulation surtout après un choc sur la bouteille. Le risque est la libération brutale de la pression interne, à la suite d'une rupture mécanique, transformant en projectile soit la bouteille elle-même, soit un élément du détendeur.

Autre risque la surchauffe d'un élément situé au niveau de la détente lors de l'ouverture rapide du robinet de la bouteille; on peut atteindre localement une température très élevée (jusqu'à près de 600 °C ).

Une impureté ou une trace de graisse peut alors s'enflammer et entraîner la combustion d'un élément du détendeur avec projection brutale du gaz ou de métal à haute température.

L'origine de ces accidents est la mauvaise manipulation et une maintenance insuffisante. Le risque est chiffrable à une dizaine d'incidents graves par an pour un parc d'à peu près 200 000 détendeurs en France.

Il est préférable d'utiliser des bouteilles de nouvelle génération (voir ci-dessous).


Manomètre

C'est un dispositif qui mesure la pression de la bouteille.
Il est souvent couplé au détendeur : C'est alors un mano-détendeur.
La pression se mesure en bars (le multiple de la pression athmosphérique)

Débilitre ou Débimètre

rotametre Il mesure le débit d'O2 en litres/mn.
La quantité de gaz est délivrée et réglée grâce à un robinet.

- Débimètre à aiguille
Le débit est lu sur un écran. La mesure est peu précise, surtout aux faibles volumes (1 litre/ mn) car il y a inertie.

- Débimètre à bille ou rotamètre
Il est plus précis mais s'utilise uniquement en poste fixe (car il doit rester vertical).

Quelque soit le modèle, Il est branché soit:

monoblocMonobloc

Il associe un débitlitre à un mano-détendeur, une prise rapide 3 ergots pour un respirateur, et une trompe à vide (Venturi) pour l'aspiration.
C'était l'accessoire idéal pour une bouteille portable.
La bouteille de type "présence" intègre d'emblée tous ces accessoires.
Si un jet de gaz comme l'oxygène passe rapidement dans un tuyau percé, par le trou le vide se constitue. C'est l'effet Venturi.
Mais la consommation est importante ! (40 l/mn).

Humidificateur

Le gaz comprimé qui sort de la bouteille est sec. Il a donc besoin en principe d'être humidifié.
Pour un transport de courte durée, il n'est pas nécessaire de brancher un humidificateur surtout que l'eau du bocal doit être stérile et changé à chaque transport.
L'humidificateur doit rester fixe, si non l'eau risque de remonter dans la sonde d'oxygène. Il n'est donc pas possible de l'utiliser sur les bouteilles portables.

 

Notes

  • Ne pas graisser les accessoires
  • Le manomètre mesure la pression en bars
  • Le débilitre mesure le nombre de litres données en une minute l/mn
  • Attention à l'hygiène du bocal

 

compression-oxygeneContenance des bouteilles

Il est important connaître la capacité d'O2 disponible dans la bouteille, c'est à dire le nombre de litres comme si on la remplissait en eau.

La " capacité en eau " est en général de 2 ,5 ou 15 l. C'est gravé sur la bouteille.

Ensuite on regarde sur le manomètre, la pression de la bouteille.

Lorsqu'elle est pleine, il indique 200 bars.

La pression atmosphérique correspond à 1 bar.
Si on augmente la pression dans la bouteille à 10 fois la pression de l'extérieur de la bouteille, on dit que la pression est de 10 bars.
La bouteille contient ainsi 10 fois plus d'oxygène.
Soit pour une contenance réelle de 2 l= 20 litres ( 2x10)

 

 

Important

  • Pour calculer la quantité d'O2 disponible d'une bouteille
  • Multiplier le volume « en eau » de la bouteille par la pression indiquée sur le manomètre.

 

Par exemple:
une bouteille pleine de 5 litres donc à 150 bars contient 5 x 150 = 750 litres d'O2.

 

quantite

 

 


△ Retour début page Suite technique d'oxygénothérapie ▷
◁ Retour choix module 1  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim