precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Techniques de réanimation

Oxygénothérapie

 ▷ Accès direct

 

Définition

L'air contient 21% d'oxygène.
L'oxygénothérapie est l'administration d'oxygène ou O2 à une concentration supérieure à 21%.

Notes

  • L'air contient 21 % d'oxygène
  • L'hypoxie , c'est la baisse du taux d'oxygène dans le sang
  • L'anoxie, c'est la privation totale d'apport d'oxygène aux cellules

 

Rappel physiologique

respirationGrâce à l'appareil respiratoire, l'oxygène est capté dans les voies aériennes puis dans les poumons .
Il gagne les cellules via la grande circulation et ses globules rouges.
L'oxygène apporte de l'énergie à tous les tissus du corps humain, donc aux cellules.
Une cellule ne peut survivre sans oxygène ou anoxie.
L'oxygène est indispensable à la vie.

Revoir

◁ Revoir cours physiologie

Propriétés

Ce gaz est:

En résumé, l'oxygène est un gaz. Il est par conséquent compressible. Cette particularité permet de stocker et de transporter une grande quantité d'oxygène comprimé dans des récipients spéciaux (les bouteilles) sous un faible encombrement.

Pour être administré à une victime, l'oxygène comprimé dans une bouteille doit être détendu et ramené à la pression atmosphérique ambiante à l'aide d'un dispositif fixé sur la bouteille appelé détendeur.

Indications

L'oxygénothérapie a pour but de traiter l'hypoxie ou manque d'oxygène cellulaire. Elle est donc utile devant toute détresse.
L'oxygène est un médicament: donc sauf urgence vitale (état de choc, cyanose, arrêt respiratoire, arrêt cardiaque…), la prescription est médicale et écrite.
En urgence, les indications sont larges car le rapport bénéfices/risque est en faveur de son utilisation.

Conseil

  • Ce n'est pas l'oxygène qui est dangereux mais le matériel

Accident

accidentUn blessé a toujours besoin d'oxygène... en effet il est stressé, a mal. Sa consommation en "carburant" qu'est l'oxygène augmente.
En cas d'hémorragie, l'oxygène est obligatoire.

Tout accidenté peut et doit recevoir de l'O2

Tout cela est une affaire de circonstance: un simple "bobo" n'a pas besoin d'oxygène.

Savoir +

  • La baisse du transporteur d'oxygène (globules rouges ou hématies) doit être compensée par plus d'oxygéne dans les voies aériennes

oxygeneMaladie aigue sans antécédents

Toute détresse nécessite de l'oxygène :

 

 

coCas particulier : Intoxication CO

L'oxygène est un véritable « antidote» de l'intoxication à l'oxyde de carbone (CO).

 

Note

  • Intoxication CO = Oxygène obligatoire

Pour l'arrêt cardiaque, MCE et /ou défibrillation ont priorité sur l'insufflation d'oxygène.

Maladie aigue avec antécédents cardio-respiratoires

Un malade ayant des antécédents pulmonaires ou cardiaques peut recevoir de l'oxygène mais avec prudence car l'organisme est habitué au manque d'oxygène dans le sang et cela stimule sa respiration. C'est l'effet paradoxal de l'oxygène.


 ▽ Voir détail sur l'effet paradoxal de l'oxygène ▽

 

L'arrivée de grandes quantités d'O2 est bénéfique mais fait baisser la vigilance du cerveau et donc stimule moins les centres respiratoires. Il y a un « paradoxe ». Plutôt que d'améliorer la situation, au contraire, l'O2 l'aggrave.
Pour le prévenir, il faut suivre scrupuleusement l'ordonnance du médecin.

 


Sans prescription et en urgence l'oxygénation sera progressive à 0,5 / mn au début, toujours inférieure à 1 l/ mn et jamais à fort débit. Un débitmètre est souvent peu fiable aux faibles débits (sauf rotamètre de précision gradué de 0 à 3 l/mn). Dans ce cas le tuyau plongé dans un liquide doit donner des bulles l'une après l'autre.
Ce risque est néanmoins assez théorique, d'autant que pendant le transport, le patient est stimulé en permanence.

Beaucoup préconisent d'utiliser l'oxygène au débit classique surtout si le transport est court.
De plus si au cours du transport, le patient présente un arrêt respiratoire ou cardiaque, il n'y a plus aucune réserve et l'insufflation d'oxygène à haute concentration devient indispensable.

Maladie chronique

Il s'agit d'un même risque que celui de la détresse aiguë avec antécédents pulmonaires ou cardiaques.
Il faut donner de l'oxygène avec modération sauf en cas de détresse respiratoire majeure.

▷ Télécharger fiche recommandation Haute Autorité de Santé sur oxygénothérapie longue durée

 

Conseil

  • En transport primaire : pas d'inquiétude le transport est bref et l'oxygène n'est pas dangereux
  • Pour le secondaire: respectez scrupuleusement les prescriptions surtout si le trajet est long.
  • En résumé:
    • primaire: détresse ou accident = oxygène
    • secondaire: ordonnance écrite du médecin

Important

  • Administration systématique devant:
    • détresse vitale dont
      • hémorragie grave
      • accidenté
      • collapus...
  • Intoxication CO : Obligatoire
  • Autres cas: indication médicale sur prescription écrite

 

indications-o2

 


△ Retour début page Suite  stockage oxygène ▷
◁ Retour choix module 1  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim