precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Technique de réanimation

Liberté des voies aériennes ou LVA

 Introduction

▷ Passer intro LVA

▷ Accès direct 

L'ambulancier ne peut agir que sur les voies aériennes supérieures entre la bouche et le larynx.
Le pharynx s'obstrue par la langue elle même (coma), du liquide ou un corps étranger.
Celui-ci peut s'enclaver à l'entrée du larynx.
L'asphyxie se traduit par une baisse du taux d'oxygène ou hypoxie et une augmentation du gaz carbonique (hypercapnie).
Plusieurs techniques libérant l'airway sont à disposition (voir les pages suivantes).


 

Rappel anatomique et physiologique

Le pharynx situé entre la bouche et le larynx est une zone à haut risque d'obstruction ainsi que la face supérieure du larynx.
En cas d'obstruction la respiration ne peut jouer son rôle d'apport d'oxygène et de rejet de gaz carbonique .


  • Bouche
  • Pharynx
  • Larynx
  • Physiologie

masseterLa langue est arrimée à la mâchoire.

La mâchoire ou maxillaire inférieur s'articule avec le crâne.

Les muscles de la mastication vont de la mâchoire au maxillaire supérieur et à la zone temporale et pariétale.

 

phraynxLe pharynx est situé "au fond de la gorge" en communication:

  • en avant avec la bouche (après la luette et les amygdales)
  • en haut avec le nez
  • en arrière, c'est un plan droit car ensuite il y a la colonne vertébrale
  • en dessous
    • devant le larynx
    • derrière l'oesophage

La taille du pharynx varie constamment en fonction de la respiration, de la déglutition
Lorsque la personne est allongée (inconscience), le pharynx a la forme d'une vasque où du liquide peut s'accumuler,
et la langue devient flasque puis bascule vers l'arrière, diminuant ainsi la taille du pharynx.
Chez le ronfleur, le pharynx est rétréci.
Le pharynx est une zone de passage, carrefour de la voie respiratoire et de la la voie digestive.

Revoir anatomie complète du pharynx

En continuité du pharynx, c'est la porte d'entrée des voies aériennes inférieures, avec ensuite la trachée.
C'est une zone rétrécie, fermée par les 2 cordes vocales et l'épiglotte au dessus.

Revoir anatomie complète du larynx

larynx4 larynx5

expirationinspirationOxygène et gaz carbonique empruntent le même chemin: les voies aériennes mais pas au même moment.

  • A l'inspiration, l'air rentre chargé d'oxygène
  • A l'expiration, l'air sort avec le gaz carbonique

L'abréviation de l'oxygène est O2.
Celle du gaz carbonique est CO2.

Il y a un mouvement de va et vient de l'air grâce à une différence de pression entre l'extérieur et l'intérieur de la cage thoracique.

Revoir la physiologie complète de la respiration

 

Causes des obstructions

L'air n'arrive plus aux poumons car il y a un obstacle à cause de:

Traumatisme de la face

Un traumatisme grave facial comme un suicide par arme à feu entraîne des dégâts importants avec un saignement abondant et une asphyxie.

Corps étranger dans le pharynx

corps-etrangercacahouettesUn dentier, une bille ou un jouet  chez l'enfant, ou un morceau de viande non mâché risque de se bloquer dans le pharynx.

L'obstruction est plus fréquente chez les malades psychiatriques ou les personnes âgées.

 

Corps étranger bloquant le larynx

etouffementlarynx-1larynx-2Au cours d'une inspiration, un objet de taille supérieure à la glotte peut boucher l'orifice supérieur du larynx.

A noter que comme il se bloque en fin d'inspiration, les poumons sont plein d'air

(important pour comprendre la manoeuvred'Heimlich)

.

 

 Chute de la langue

C'est un muscle accroché à la mâchoire qui devient flasque chez la personne inconsciente (coma) et tombe vers le fond du pharynx.

Important

  • Chez une personne inconsciente, tous ces muscles, y compris la langue elle-même sont flasques
  • Le maxillaire inférieur tombe ainsi que la langue, avec risque d'obstruction des voies aériennes (pharynx)
  • C'est pourquoi une des méthodes de libération des voies aériennes, consiste à tirer vers l'avant la mâchoire
    Technique dite de "subluxation de la mâchoire"

langue-1

Langue en position normale

langue-2

Chute de la langue chez un inconscient

langue-3

Obstruction de la paroi postérieure du pharynx

 

Encombrement pharyngé

Normalement tout liquide passant par le pharynx est dégluti.
Chez une personne inconsciente (coma) en position à plat, il peut s'accumuler dans le pharynx.

 Info

  • La position latérale de sécurité permet un bon drainage des liquides

encombrement-pharynxCe liquide est :

Accumulation de salive

Normalement, elle est aussitôt avalée, grâce à un réflexe de déglutition. Chez le comateux, ce réflexe est abolie, la salive reste et encombre le pharynx.
 Puis un véritable cercle vicieux apparaît.
Prenons un exemple:
Un accidenté est dans un coma peu profond : la langue chute et la salive s'accumule.
Cette obstruction du pharynx entraîne une asphyxie.
Puis le manque d'oxygène aggrave le coma, et la langue chute encore plus
L'accumulation du gaz carbonique fait secréter.
La salive s'accumule encore plus et aggrave  l'asphyxie.
Si on ne fait rien : coma et asphyxie s’aggravent.
On peut ainsi comprendre qu'à partir d'un coma léger sans détresse respiratoire, on peut se retrouver un peu plus tard avec une personne en coma plus profond et en grande détresse respiratoire avec cyanose et encombrement. C'est comme une boule de neige en haut d'une pente. En bas elle est plus grosse. Il y a un "cercle vicieux". Tout s'emballe.


 ▽△ Schéma du cercle vicieux de l'encombrement

 

obstruction

 


Fausse route

Vomissements

Chez un sujet fatigué ou comateux les vomissements stagnent dans le pharynx.

Régurgitation

vomitMême chez un malade à jeun, l'estomac contient un liquide verdâtre, très corrosif.

Chez le comateux ce liquide peut remonter sans effort de vomissement (régurgitation), le larynx restant ouvert.

Ce liquide tombe facilement dans la trachée. Puis, il va brûler les poumons pouvant entraîner  une asphyxie parfois mortelle.

A noter que ce liquide verdatre est du liquide gastrique et non de la bile.

Une régurgitation antérieure peut se voir par une tache sur l'oreiller ou du liquide séché au bord des lévres.

 

Conséquences des obstructions

asphyxieL'air n'arrive plus aux poumons car il y a un obstacle au niveau des voies aériennes.

 Les voies aériennes qui permettent l'apport d'oxygène aux poumons et le rejet du gaz carbonique sont obstruées.

Asphyxie

 L'oxygène ne peut plus entrer et sa concentration dans le sang diminue.

 Cette baisse d'oxygène dans le sang s'appelle l'hypoxie.

 Le gaz carbonique ne peut plus s'éliminer et il s'accumule dans le sang.

Cette augmentation de gaz carbonique s'appelle l'hypercapnie.

L'hypoxie et l'hypercapnie  sont à l'origine de troubles de la conscience ou d'aggravation d'un coma.

 

 Notes

  • Baisse taux d'oxygène ou O2 appelée hypoxie          
  • Absence totale d’oxygène c’est l’anoxie
  • Augmentation taux de gaz carbonique ou CO2 appelé Hypercapnie
  • Asphyxie= Hypoxie + Hypercapnie

Signes

obstaclePrenons l'exemple d'un obstacle du pharynx, sans coma initial.

Début

Le tableau est bruyant :

 


  ▽△ Pour bien comprendre les signes de l'asphyxie

 

Le manque d'oxygène est détecté immédiatement par le cerveau et commande à la respiration d'augmenter sa fréquence respiratoire.
La cyanose est le manque d'oxygène. Elle n'apparait pas immédiatement et surtout son intensité est fonction du degré d'obstruction.
Sueurs et salivation sont en rapport avec l'hypercapnie. Pas toujours présente surtout au début.
Tirage des muscles du cou: muscles habituellement au repos (muscles dit accessoires).En soulevant la cage thoracique par les clavicules on essaye de faire rentrer plus d'air dans le thorax.
Le creusement ou enfoncement des parties molles (entre 2 côtes) ou au dessus des clavicules et du sternum correspond à la création d'une pression négative (inférieure à celle de l'extérieur) pour faire rentrer de l'air malgré l'obstacle (se reporter à la comparaison avec une seringue au chapitre physiologie).
Le balancement thoraco-abdominal (rencontré aussi lorsqu'on dort, ce qui est une forme d'obstacle) correspond au diaphragme qui descend vers l'abdomen faisant "gonfler le ventre" alors que la cage thoracique bouge peu ou même à tendance à s'enfoncer.
Hypoxie et hypercapnie font accélerer le coeur et monter la tension. Comme il y a moins d'oxygène dans la circulation, la vitesse de la circulation augmente par fréquence cardiaque plus forte.


 

Epuisement

La fatigue survient :

Arrêt

Réanimation

Selon le type d'obstruction , nous avons à notre disposition plusieurs techniques de réanimation (voir pages suivantes)

 

Note

  • La liberté des voies aériennes est  appelé en abrégé:
    • LVA
    • A pour Airway (passage de l'air en anglais)

 

airway-3

 

Important

  • Devant toute détresse, le libre passage de l'air dans les voies aériennes est le préalable à toute réanimation.
  • Devant un arrêt, le premier réflexe est de toujours vérifier systématiquement la liberté des voies aériennes, sinon la réanimation est vouée à l’échec .

 Répertoire

  • Recopier et définir les mots : Hypoxie, hypercapnie, asphyxie, fausse route, régurgitation

 


△ Retour début page Suite désobstruction ▷
◁ Retour choix module 1  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim